CASINOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Abbaye de Bath, Royaume-Uni

Abbaye de Bath, Royaume-Uni
Crédits : M. Gray/ National Geographic/ Getty

photographie

Casinos de Las Vegas

Casinos de Las Vegas
Crédits : Kerrick James Photog, Getty Images

photographie


Histoire du mot « casino »

Le mot « casino », d'origine italienne, signifie littéralement « petite maison ». Il désigne un lieu de détente, à l'écart du cœur actif de la ville. Le casino est destiné à la sociabilité, et tout notable (nobles, riches marchands, artistes en vue) en possède un. Rome, Venise, Florence en sont pourvues ainsi que d'autres villes, dès la Renaissance. Les voyageurs français et anglais des xviie et xviiie siècles en ont relevé la pratique. À Venise, le synonyme ridotto (« réduit ») est plutôt réservé au salon de jeux.

À travers l'Europe, les établissements de jeux étaient appelés « redoute » (corruption de ridotto) – ainsi à Vienne et à Spa –, « wauxhall » – le nom d'un célèbre jardin d'agréments, les Vauxhall Gardens de Londres, inspirant ceux du « Wauxhall » de Spa (1770) et du « Vaux-hall » de Bagnères (1785) – ou encore « banque » (de jeu, de bassette, de pharaon, de biribi), un terme que l'allemand a conservé qui nomme Spielbank ce que nous appelons casino.

Dès la fin du xviiie siècle et sous l'influence anglaise, le mot casino prend ici et là le sens de « club », surtout en Allemagne, mais aussi, par exemple, à Florence où se crée un Casino dei Nobili. Le Guide des étrangers, ou Itinéraires de la ville d'Aix-la-Chapelle de J.-B. de Bouge annonce en 1806 : « il vient de se former une nouvelle société privée à la Nouvelle Redoute, sous le nom de Cassino ». Une « Casino-Gesellschaft » existe dans plusieurs villes allemandes.

En France, le mot casino n'est lui-même véritablement adopté par la langue qu'au milieu du xixe siècle, dans une acception un peu particulière colportée par les architectes que les écoles des Beaux-Arts envoient se former en Italie. Le casino est d'abord une salle des fêtes (sens aujourd'hui encore conservé) ou même une salle de spectacles tels ce casino Cadet (rue Cadet, à Paris) inauguré en 1859 ou, beaucoup plus célèbre mais aussi beaucoup plus tardif, le Casino de Paris, qui ne date que de 1890.

Le second Empire favorise le développement des « villes d'eaux » dont la vogue va croissant et, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : licencié ès lettres, ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, historien du jeu

Classification


Autres références

«  CASINOS  » est également traité dans :

BACCARA ou BACCARAT

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 887 mots

Le baccara – ou baccarat – est un jeu de cartes du type pari sur la constitution d'un nombre (ici, neuf), qui se joue essentiellement dans les casinos. Ses origines ne paraissent guère remonter au-delà du xixe siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baccara-baccarat/#i_85778

BLACKJACK

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 698 mots

Le blackjack est un jeu de cartes assez simple, aujourd'hui essentiellement joué dans les casinos. Il oppose des joueurs ou « pontes » à un banquier-croupier qui distribue les cartes. Celles-ci sont pourvues de valeurs en points : les figures comptent pour 10, les as pour 11 ou 1 (au choix du joueur), les autres cartes ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blackjack/#i_85778

BLANC FRANÇOIS (1806-1877) & LOUIS (1806-1854)

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 011 mots

Si François et Louis Blanc ne figurent pas dans les répertoires biographiques français, c'est sans doute parce que leur empire financier s'est constitué dans l'exploitation des jeux de hasard, d'abord à Bad-Hombourg (Allemagne), ensuite et surtout à Monaco. On peut dire de François Blanc qu'il est l'« inventeur » de Monte- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blanc-francois-et-louis/#i_85778

LOTERIES

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 4 550 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les lotos et autres loteries à numéros »  : […] pak kop piu, où il faut sélectionner dix des quatre-vingts caractères imprimés sur la grille. Les gains sont fixes et connus à l'avance. Introduite aux États-Unis par les immigrants chinois, elle finit par entrer dans l'arsenal des jeux des casinos de Reno et de Las Vegas en 1933 sous le nom de Keno (ou Chinese […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loteries/#i_85778

MACHINES À SOUS

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 2 070 mots

Dans le chapitre « L'irrésistible ascension des automates de jeu »  : […] premier poker électronique, renouant ainsi avec les toutes premières machines de jeu. La légalisation des casinos à Atlantic City, à partir de 1976-1977, et l'assouplissement progressif des législations régionales vont permettre le grand retour des machines à sous destinées alors aux casinos. Autour de Bally, devenu le plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machines-a-sous/#i_85778

ROULETTE

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 1 777 mots
  •  • 1 média

Jeu emblématique des casinos du monde entier, devenue métaphore absolue du jeu d’argent, la roulette appartient par son fonctionnement et ses règles à la vaste famille des loteries. Plus précisément, elle fait partie des loteries à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roulette/#i_85778

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry DEPAULIS, « CASINOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/casinos/