CARYOTYPE HUMAIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caryotype humain

Formule chromosomique normale

Le nombre de chromosomes est de 46 chez l'homme : 22 paires d'autosomes et 2 chromosomes sexuels ou gonosomes, XX chez la femme et XY chez l'homme. Chaque paire chromosomique est constituée de deux homologues, l'un d'origine maternelle, l'autre d'origine paternelle : le caryotype se définit donc diploïde dès la réunion des deux cellules sexuelles qui se sont unies pour former l'œuf humain. Ces cellules sexuelles, ou gamètes, ont pris naissance dans les glandes reproductrices à la suite d'un mécanisme réductionnel du nombre chromosomique. Il consiste dans la disjonction des paires de chromosomes homologues. En subissant cette disjonction, chaque cellule mère des gamètes engendre, au cours d'un processus appelé méiose, deux cellules filles à caryotype haploïde, ne comportant que 23 chromosomes.

Chromosomes humains

Photographie : Chromosomes humains

Photographie

La cellule humaine comprend 46 chromosomes, porteurs du code génétique de l'espèce humaine. 

Crédits : Dan McCoy-Rainbow/Age Fotostock/ Imagestate

Afficher

Anomalies du caryotype

C'est par suite de division cellulaire défectueuse que se produiront des anomalies chromosomiques portant sur le nombre ou la structure des chromosomes.

Anomalies numériques

Le caryotype d'une cellule normale, à 46 chromosomes, est dit « euploïde ». Les anomalies de nombre portant sur un ou plusieurs chromosomes constituent des aneuploïdies, qu'elles soient par excès, comme les trisomies, ou par défaut, comme les monosomies.

La trisomie libre, c'est-à-dire l'existence d'un chromosome en trois exemplaires, correspond à un nombre de chromosomes égal à 47 chez un homme et résulte généralement d'une non-disjonction d'une paire d'homologues lors de la méiose qui permettra la formation des gamètes, cellules haploïdes (n chromosomes).

La monosomie, c'est-à-dire l'absence d'un chromosome d'une paire donnée, est rarement compatible avec la vie quand elle concerne un autosome. La monosomie X est en revanche bien connue dans l'espèce humaine puisqu'elle correspond au syndrome de Turner dont la garniture chromosomique est 45,X.

Les mosaïques et les chimères sont définies par l'existence, chez le même individu, de populations cellulaires de caryotype [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Caryotypes de plusieurs espèces de trèfle (genre Trifolium)

Caryotypes de plusieurs espèces de trèfle (genre Trifolium)
Crédits : Britten EJ (1963), Cytologia 28, 4: 428-449 © The Japan Mendel Society, International Society of Cytology

photographie

Caryotype humain normal

Caryotype humain normal
Crédits : Courtesy NHGRI/ genome.gov

photographie

Chromosomes 15 humain normal et recombinant

Chromosomes 15 humain normal et recombinant
Crédits : © 2011 Rachel O'Connor et al. (CC BY 3.0), doi:10.1155/2011/898706

photographie

Chromosome humain numéro 1

Chromosome humain numéro 1
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, Jean-François MATTEI, Marie-Geneviève MATTEI, Anne MONCLA, « CARYOTYPE HUMAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/caryotype-humain/