CARYOPHYLLACÉES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caractères cytologiques

De très nombreuses données ont été réunies concernant les nombres chromosomiques des Caryophyllacées ; elles sont principalement dues à C. Favarger. Les nombres de base sont variables, par exemple chez Stellaria x  = 10, 11, 12, 13. La polyploïdie est fréquente et liée souvent à des races géographiques. Elle relève habituellement de l'autopolyploïdie.

La présence de chromosomes sexuels a été relevée chez plusieurs espèces : Silene alba, Silene rubra, Silene otites. Les plantes sont dioïques, avec des chromosomes XX chez les plantes femelles et XY chez les plantes mâles. Le sex-ratio donne un excès de plantes femelles chez S. alba (56 p. 100) et un défaut chez S. otites (38 p. 100). Ces différences seraient la conséquence d'une croissance plus lente dans le style des tubes polliniques Y que des tubes polliniques X chez S. alba. L'inverse serait vrai pour S. otites.

D'autre part, un charbon, Ustilago violacea, provoque la castration des fleurs de S. alba. Les étamines se développent chez les fleurs femelles, mais les anthères sont remplies des spores du parasite au lieu d'être pleines de pollen. L'ovaire est stérile.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Genève, directeur du département de biologie végétale

Classification


Autres références

«  CARYOPHYLLACÉES  » est également traité dans :

CACTACÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 397 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les Cactacées »  : […] La famille comprend environ 2 000 espèces, groupées, selon les auteurs, en 30 à 200 genres, qui se distinguent surtout par des caractères morphologiques. Les tiges cylindriques, cannelées, se dressent comme des cierges ( Cereus , Carnegiea ) ou rampent sur le sol ( Machaerocereus , Aporocactus ou queue-de-rat)  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cactacees/#i_16613

CENTROSPERMALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT
  •  • 2 133 mots
  •  • 7 médias

Le choix d'un caractère anatomique précis, considéré comme une particularité distinctive d'importance majeure, amène à réunir un faisceau de familles en un même ensemble auquel on imagine une souche commune. Les plantes angiospermes dicotylédones, ayant en commun des graines qui contiennent un embryon courbe enroulé autour d'un tissu de réserve central, sont donc considérées par les botanistes co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/centrospermales/#i_16613

PLOMBAGINACÉES

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 859 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Affinités »  : […] La position systématique des Plombaginacées a été très discutée. Pour certains auteurs, cette famille constitue à elle seule un ordre : celui des Plumbaginales . Elle est souvent classée près des Plantaginacées (Plantains) et donc au voisinage des Verbénacées. Cependant, les recherches actuelles semblent éloigner cette famille de la base des Gamopétales, et la placer plutôt d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plombaginacees/#i_16613

Pour citer l’article

Jacques MIÈGE, « CARYOPHYLLACÉES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/caryophyllacees/