CARTON, art

AUBUSSON MANUFACTURES D'

  • Écrit par 
  • Nicole de REYNIES
  •  • 543 mots

L'existence d'ateliers de lissiers dans la ville d'Aubusson n'est attestée qu'à partir de 1531, date nettement postérieure à celle de l'établissement d'ateliers à Felletin, mais antérieure à celle de Bellegarde ; la production de ces villes voisines a les mêmes caractéristiques. Au milieu du xvii e siècle, l'industrie aubussonnaise étant en régre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manufactures-d-aubusson/#i_9826

BOUCHER FRANÇOIS (1703-1770)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 3 776 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Entre Watteau et Fragonard »  : […] Situer Boucher entre Watteau et Fragonard aide à comprendre l'évolution du style, de la manière, des thèmes, et de leur transmission concernant un artiste qui, né et mort à Paris, n'a guère quitté cette ville. Nous ne savons pas grand-chose des débuts comme peintre de cet élève de François Lemoine – si son Jugement de Suzanne, de 1720-1721, est récemment réapparu et entré en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-boucher/#i_9826

BRONZINO ANGELO DI COSIMO DI MARIANO dit (1503-1572)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 818 mots
  •  • 2 médias

Le style de Bronzino diffère assez vite de Pontormo, dont il fréquente l'atelier dès 1518-1519. Ce dernier s'étant réfugié à la chartreuse de Galuzzo pendant la peste, Angelo l'accompagne pour l'aider et s'initie (gauchement) à l'art de la fresque. Ce n'est pourtant qu'après avoir participé de près à l'ensemble célèbre de la chapelle Capponi, à Santa Felicità (Florence, 1526-1528) — on lui attribu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bronzino-angelo-di-cosimo-di-mariano-dit/#i_9826

CANDIDO PIETER DE WITTE dit PIETRO (av. 1548-1628)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 946 mots

Comme Stradanus, Jean de Bologne, Paolo Fiammingo ou Pozzoserrato, Candido est un de ces artistes flamands du xvi e siècle parfaitement italianisés au point d'être encore aujourd'hui plus connus sous leur nom italien que sous leur premier patronyme nordique (Candido est la transcription italienne de wit , blanc). Sa date de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candido-pieter-de-witte-dit-pietro/#i_9826

COECKE VAN AALST PIETER (1502-1550)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 216 mots

Né à Alost, petite ville de Flandre, où son père était échevin, mort à Bruxelles, Pieter Coecke est, avec les Flamands Lambert Lombard, Michel Coxie, Lancelot Blondeel et le Hollandais Jan van Scorel, un des hérauts de la pré-Renaissance aux Pays-Bas ; comme ces derniers, Coecke est un artiste universel, peintre, architecte, décorateur et théoricien, bref, un artiste tel qu'on l'entendait au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-coecke-van-aalst/#i_9826

COUSIN JEAN, LE PÈRE (1490 env.-env. 1560) & LE FILS (1522 env.-env. 1594)

  • Écrit par 
  • Michèle GRANDIN
  •  • 448 mots

Après avoir travaillé comme géomètre en 1526 dans sa ville natale de Sens, où il séjourne jusqu'en 1540, et après avoir réalisé des cartons pour les vitraux de la cathédrale de Sens et un retable pour l'abbaye de Vauluisant en 1530, Jean Cousin le Père s'installe vers 1540 à Paris où il exécute des œuvres importantes. En 1541, on lui commande les cartons pour les tapisseries de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cousin/#i_9826

COXIE ou COXCIE MICHIEL (1499-1592)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 417 mots
  •  • 1 média

Le « Raphaël flamand » ne bénéficie pas de l'indulgence de la critique actuelle qui juge son œuvre terne et son italianisme appliqué. Michel Coxie est né à Malines ; Vasari le rencontre à Rome en 1532 et considère qu'il a « la manière italienne ». S'il reste difficile de prouver qu'il fut effectivement l'élève de Raphaël, on peut noter qu'il s'inspire autant de sa manière que du style de Fra Barto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coxie-coxcie/#i_9826

DESSIN

  • Écrit par 
  • Robert FOHR, 
  • Geneviève MONNIER
  •  • 6 940 mots
  •  • 2 médias

La lecture d'un dessin, l'investigation de tous les signes inscrits sur la surface d'un feuillet résulte de multiples observations dont la première est l'étude objective de la matière déposée sur le support. Cette dernière peut avoir la diversité la plus grande selon qu'elle provient de médiums secs ou gras, colorés ou non. La variété des matériaux techniques en fonction du choix de tel artiste, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dessin/#i_9826

DUBREUIL TOUSSAINT (1561 env.-1602)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 312 mots
  •  • 1 média

Né à Paris, élève de Médéric Fréminet, père de Martin Fréminet, Toussaint Dubreuil s'est surtout formé sur les chantiers de Fontainebleau, sans doute auprès du décorateur Ruggiero de Ruggieri, dont il épouse la fille en secondes noces et qui lui transmet l'influence de Primatice. Ses œuvres de Fontainebleau ont malheureusement disparu ; il peint avec Ruggieri au pavillon des Poêles ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toussaint-dubreuil/#i_9826

FRESQUE

  • Écrit par 
  • Ève BORSOOK
  •  • 6 752 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Préparation des fresques »  : […] Les peintures murales étaient préparées de plusieurs façons. On faisait souvent des dessins sur l' arriccio au moyen de terre noire, jaune ou rouge (la prétendue sinopia , du nom de la fameuse terre rouge de Sinope, en Asie Mineure). On a trouvé des dessins préliminaires de ce genre, tracés dès le v e   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fresque/#i_9826

GRANDES COMMANDES DE RUBENS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 400 mots

1602 À Rome, Rubens, est chargé par l'archiduc Albert, gouverneur des Pays-Bas, de décorer de trois panneaux la chapelle Sainte Hélène, dans l'église Santa Croce in Gerusalemme (aujourd'hui à l'hôpital de Grasse). 1609 Dès son retour à Anvers, Rubens est chargé par la municipalité d'une Adoration des Mages pour la Chamb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-commandes-de-rubens-reperes-chronologiques/#i_9826

JORDAENS JACOB (1593-1678)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 3 009 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le décorateur, le peintre baroque »  : […] Cette tendance constante à l'amplification monumentale des formats et à la surcharge des compositions s'accentue dans les années trente et plus encore après la mort de Rubens, tandis qu'elle s'accompagne d'un changement de facture et de palette. Peu à peu, la belle dureté de style des années 1618-1620 s'atténue très sensiblement, et s'instaure une profonde rupture avec la manière harmonieuse de Ru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-jordaens/#i_9826

LE PAPIER C'EST LA VIE (exposition)

  • Écrit par 
  • Patrice BRET
  •  • 802 mots

Loin des rituels commémoratifs habituels, l'exposition Le Papier, c'est la vie , présentée au palais de la Découverte du 9 février au 17 octobre 1999, est originale sur bien des plans. Cette pièce maîtresse d'un ensemble de manifestations coordonnées par la Confédération française de l'industrie des papiers, cartons et celluloses (Copacel), à l'occasion du « bicentenaire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-papier-c-est-la-vie/#i_9826

LE SUEUR EUSTACHE (1616-1655)

  • Écrit par 
  • Alain MÉROT
  •  • 1 890 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les dernières années (1650-1655) »  : […] Le Sueur est désormais un peintre à la mode, très demandé. Il est à nouveau appelé à l'hôtel Lambert en 1652, pour y peindre la Chambre des Muses (cinq tableaux représentant les neuf Muses , et un plafond, Phaëton demande à Apollon de conduire son char , tous aujourd'hui au Louvre), et aussi le petit et délicieux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eustache-le-sueur/#i_9826

PICART LE DOUX JEAN (1902-1982)

  • Écrit par 
  • Sophie DESWARTE
  •  • 763 mots

La réaffirmation des fonctions murales et monumentales de la tapisserie, l'étude attentive de ses techniques spécifiques, principes défendus par Jean Lurçat à la suite de sa redécouverte de l' Apocalypse d'Angers en 1929, ont été le point de départ de l'œuvre de cartonnier de Jean Picart le Doux. Né à Paris le 31 janvier 1902 dans une famille d'artistes – son père était le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-picart-le-doux/#i_9826

RAPHAËL (1483-1520)

  • Écrit par 
  • Vincenzo GOLZIO
  •  • 3 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La période romaine (1509-1520) »  : […] À Rome, l'activité de Raphaël se déroule sous les pontificats de Jules II (1503-1513) et de Léon X (1513-1521). Comme il n'avait exécuté qu'une seule fresque, celle de San Severo, le projet de lui confier les stanze était sans conteste audacieux. Raphaël commence son travail par la chambre du milieu, dite chambre de la Signature, à laquelle il se consacre certainement dès ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raphael/#i_9826

TAPISSERIE

  • Écrit par 
  • Pascal-François BERTRAND
  •  • 7 989 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le xxe siècle : « renouveau » et « rupture » »  : […] Dès le début du xx e  siècle, la tapisserie fut associée au renouveau des arts décoratifs : elle trouva une place honorable dans les décors intérieurs conçus par la Compagnie des arts français et le groupe Jansen. Par ailleurs, des tentatives dignes d'intérêt pour renouveler l'art de la tapisserie prolongèrent les heureuses expériences menées à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapisserie/#i_9826

VAN ORLEY BAREND (1490 env.-1541)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 282 mots

Peintre de portraits et de tableaux religieux, surtout célèbre comme dessinateur de cartons de tapisseries et de vitraux, Barend van Orley est, avec l'Anversois Gossaert, son aîné de quelques années, le Liégeois Lambert Lombard, Jan van Scorel d'Alkmaar, Jan Massys et Frans Floris d'Anvers, un des représentants de la Renaissance flamande, fortement marquée par l'art italien. Barend van Orley est n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barend-van-orley/#i_9826


Affichage 

Carton pour un tapis

photographie

Carton pour un tapis de la Savonnerie, premier Empire Partridge Fine Arts, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Accomplissement, G. Klimt

photographie

Gustav Klimt, L'Accomplissement 1905-1909 Carton préparatoire pour les fresques du Palais Stoclet à Bruxelles 194,6 cm x 120,3 cm Musée autrichien des arts appliqués, Vienne 

Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

Afficher

L'Attente, G. Klimt

photographie

Gustav Klimt, L'Attente 1905-1909 Carton préparatoire pour les fresques du Palais Stoclet à Bruxelles 193,5 cm x 115 cm Musée autrichien des arts appliqués, Vienne 

Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

Afficher

Carton pour un tapis
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Accomplissement, G. Klimt
Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

photographie

L'Attente, G. Klimt
Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

photographie