CARTE POSTALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'âge d'or de la carte postale illustrée

Au moment de l'Exposition universelle de 1900, des millions d'exemplaires de cartes vues et de cartes fantaisies ont été fabriquées et vendues. L'histoire de la carte postale va de pair, comme celle de l'affiche, avec les développements techniques de l'impression en nombre et de la photographie. La phototypie en particulier, qui permet la réalisation de tirages importants et bon marché, a remplacé très vite la lithographie, la similigravure, l'estampage et le coloriage, dit au patron. Des ateliers se spécialisent, se transforment et s'organisent pour répondre à la demande grandissante du public. C'est ainsi que, en 1905, les maisons Bergeret et Humblot de Nancy, qui ont fusionné avec la maison Helminger pour devenir les Imprimeries réunies, fabriquent à elles seules 90 millions de cartes postales par an, soit un cinquième de la production française de l'époque. La même année, lors du carnaval de Paris, un char était consacré à la carte postale illustrée, signe évident de sa popularité. « Collectionnez les cartes postales », conseillait le ministre des P.T.T. au tout début du siècle, et un numéro spécial du Figaro, consacré en octobre 1904 à la carte postale illustrée, en donnait la définition suivante : « L'infini kaléidoscope où peuvent se refléter autant d'aspects qu'en présentent, qu'en présentèrent et qu'en présenteront la nature et l'humanité. »

Ce « trésor de rien du tout », comme l'écrivait Paul Eluard, a en effet, dans le premier quart du xxe siècle, exploré tous les sujets. Les frères Neurdein, qui sont photographes éditeurs à Paris et de plus concessionnaires pendant plus de dix ans de l'exploitation des clichés photographiques du service des Monuments historiques, seront les spécialistes de la carte vue de monuments. Les clichés, réalisés par Atget et Melville qui travaillèrent au recensement des monuments et lieux historiques de la capitale, seront édités en cartes postales. Pour l'homme de la rue, la carte postale rend compte du réel, et le photographe reporter véhicule [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CARTE POSTALE  » est également traité dans :

PHILATÉLIE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 7 025 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les nouveaux produits postaux »  : […] L'évolution de l'économie et des techniques a conduit à une nouvelle image de la poste (qui a déjà perdu son privilège de monopole national dans plusieurs pays) ainsi que des produits qu'elle offre. Les nouveaux timbres courants sont souvent autocollants, vendus en carnets. La poste a profité de la Coupe du monde de football en 1998 pour émettre un timbre de forme circulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philatelie/#i_85376

PHOTOGRAPHIE AFRICAINE

  • Écrit par 
  • Vincent GODEAU, 
  • André MAGNIN
  •  • 4 843 mots
  •  • 3 médias

Si la musique, la danse, la littérature, le théâtre, le cinéma et les arts plastiques africains sont depuis longtemps reconnus, ce n'est qu'en 1993, grâce à la consécration internationale du Malien Seydou Keïta, que l'Occident découvrit la photographie africaine. Pourtant, celle-ci avait été introduite sur le continent par les colons et les missionnaires peu après son invention en Europe. La déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-africaine/#i_85376

Voir aussi

Pour citer l’article

Maïten BOUISSET, « CARTE POSTALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carte-postale/