CARTE BANCAIRE

CRYPTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques STERN
  •  • 5 770 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Infrastructures de clés publiques et transactions électroniques »  : […] L'un des problèmes qui limitent le déploiement des procédés de cryptologie mettant en jeu la signature est la question de la certification : s'il est impossible de contrefaire une signature numérique – à moins de s'être emparé de la clé secrète qui peut la créer –, il est en revanche aisé de générer des clés, publiques et privées, qui se correspondent. La question cruciale est donc de relier la c […] […] Lire la suite

INVENTION DE LA CARTE À PUCE

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 199 mots

La carte à puce offre l'exemple d'une réussite continue, depuis l'invention et le dépôt des premiers brevets par le Français Roland Moreno (1945-2012) en 1974 (parallèlement, des brevets étaient pris par M. Hugon dans un département de Bull). Il s'agit, initialement, d'un petit circuit mémoire intégré dans une carte au format standard des cartes de crédit. Cette technique a vite intéressé le puis […] […] Lire la suite

MORENO ROLAND (1945-2012)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 858 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La carte à puce, une mémoire intelligente »  : […] Le brevet initial de la carte à puce, déposé à l’Institut national de la propriété industrielle par Roland Moreno le 25 mars 1974 sous le numéro FR7410191, décrit un « procédé et dispositif de commande électronique » dont les deux éléments principaux sont, d’un côté, une puce mémoire PROM, de l’autre, un lecteur assurant l’alimentation de la puce ainsi que l’échange des informations avec celle-ci […] […] Lire la suite

PAIEMENT ET MONNAIE ÉLECTRONIQUES

  • Écrit par 
  • Marianne VERDIER
  •  • 4 151 mots

Dans les économies contemporaines, la monnaie est essentiellement détenue sous forme scripturale dans les comptes de dépôt gérés par les banques, et sous forme fiduciaire. Le terme fiduciaire indique que les pièces et les billets en circulation dans l’économie n’ont aucune valeur intrinsèque sur le marché des produits. Leur valeur est gagée sur la confiance des agents en leur système monétaire. […] […] Lire la suite