CARLSON CAROLYN (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La générosité artistique

Cette activité d'artiste internationale ne lui fait pas oublier les improvisations jubilatoires en compagnie de ses complices Larrio Ekson, Jorma Uotinen ou Malou Airaudo ; et avec des musiciens tels que Michel Portal, John Surman ou Joachim Kühn. Elle compose aussi des solos pour ses amis, Marie-Claude Pietragalla, Talia Paz ou encore Tero Saarinen et Yutaka Takeï. Ouverte sur le monde, elle noue partout des collaborations et accueille des artistes à l'Atelier de Paris-Carolyn Carlson qu'elle a fondé en 1999 avec le soutien de la Ville de Paris, puis au Centre chorégraphique national de Roubaix Nord-Pas-de-Calais qu'elle prend en charge à partir de 2004.

Plus de trente ans après le G.R.T.O.P., la voici de nouveau responsable d'une structure qu'elle dynamise de son énergie créatrice et dont elle fait un lieu de création pour d'autres chorégraphes. Elle crée Inanna (2005), exploration de l'univers de la femme moderne, puis Les Histoires de Karabine Klaxon (2006) pour le jeune public, reprend des pièces de son répertoire comme Down by the River créé à Salt Lake City en 2004 ou encore Métaphore (2005), improvisation avec le compositeur turc Kudsi Erguner et le calligraphe irakien Hassan Massoudy. Elle signe aussi We Were Horses avec Bartabas, en 2011, qui obtient un succès international.

Avant de quitter le Centre chorégraphique national de Roubaix Nord-Pas-de-Calais en 2013, elle crée son dernier solo Dialogue avec Rothko. Cette chorégraphie est inspirée d’un long poème qu’elle avait elle-même écrit à partir d’un des derniers tableaux de l’artiste abstrait américain Rothko, Untitled (Black, Red over Black on Red), peint en 1964. Entre temps, elle avait sorti en 2006 un recueil de poèmes intitulé Inanna (comme une de ses chorégraphies de 2005) et illustré par des photographies de Euan Burnet-Smith. En 2013, elle publie également Traces d’encre, un ensemble de calligraphies accompagnées de poèmes.

La chorégraphe recrée sa compagnie en janvier 2014, la Carolyn Carlson Company, qui est accuei [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CARLSON CAROLYN (1943- )  » est également traité dans :

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 645 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Ses débuts et son explosion »  : […] La France, restée à l'écart de la danse moderne entre les deux guerres, voit poindre, dans les années 1950, la danse d'expression allemande grâce à des élèves de Mary Wigman, Jacqueline Robinson et Karin Waehner, et à Françoise et Dominique Dupuy, danseurs de Jean Weidt, qui s'est réfugié en France pendant le nazisme. Tous mènent une grande activité et leur influence se fera jour après le reflux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/#i_89562

DANSE

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise CHRISTOUT, 
  • Serge JOUHET
  •  • 5 063 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La danse théâtrale »  : […] Lorsque la danse se présente sous la forme du ballet et qu'elle devient un spectacle en Europe, la plastique prend une place considérable qui l'éloigne de ses origines magiques et religieuses. La définition qu'en donne Théophile Gautier ressortit à l'esthétique du spectateur : « La danse est l'art de montrer les formes élégantes et correctes dans diverses positions favorables au développement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danse/#i_89562

PIETRAGALLA MARIE-CLAUDE (1963- )

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS, 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 203 mots

Dans le chapitre « Une étoile très demandée »  : […] Marie-Claude Pietragalla marque de sa forte empreinte tous les rôles qui lui sont confiés. Les héroïnes dessinées par Roland Petit ont sa faveur : Esmeralda, mais aussi la hiératique incarnation de la Mort, gantée de noir, dans Le Jeune Homme et la mort , ou Carmen, partagée entre les déchirures de la passion amoureuse et les ruades de l'orgueil. De nombreuses créations émail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-claude-pietragalla/#i_89562

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, Bernadette BONIS, « CARLSON CAROLYN (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolyn-carlson/