CARÈNE

NAVIRES - Architecture navale

  • Écrit par 
  • Michel BENICOURT, 
  • Raymond SERVIÈRES
  •  • 5 289 mots
  •  • 5 médias

L'architecture navale est l'art de concevoir des navires répondant à des programmes imposés. Les armateurs de navires marchands et les états-majors des marines de guerre fixent les programmes ; les architectes navals établissent les plans des navires susceptibles de permettre l'exécution de ces programmes dans les meilleures conditions possibles de coût et d'efficacité. Les navires modernes sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-architecture-navale/#i_34384

NAVIRES - Hydrodynamique navale

  • Écrit par 
  • Serge BINDEL
  •  • 8 139 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Résistance visqueuse. Importance de l'état de surface de la carène »  : […] Comme on l'a vu plus haut, la connaissance de la résistance visqueuse est nécessaire pour pouvoir appliquer la méthode des modèles mais, malgré les progrès réalisés dans le calcul des couches limites tridimensionnelles, il est encore assez rare qu'on effectue un véritable calcul complet de l'écoulement autour d'une carène de forme quelconque ; on a donc recours ici encore à des approximations, d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-hydrodynamique-navale/#i_34384

NAVIRES - Navires de guerre

  • Écrit par 
  • Régis BEAUGRAND, 
  • André BERNARDINI, 
  • Jean LE TALLEC, 
  • Marc MENEZ, 
  • Jean TOUFFAIT
  •  • 12 476 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Équilibre du bâtiment »  : […] Un sous-marin navigue à la surface en maintenant vides des capacités appelées « ballasts ». Pour plonger, il s'alourdit en y admettant de l'eau de mer. Le retour en surface s'obtient en effectuant l'opération inverse. Un certain nombre de « déplacements » de sous-marins ont été définis. Les définitions en usage en France sont les suivantes : – déplacement réglementaire en plongée : on appelle dép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-navires-de-guerre/#i_34384

NAVIRES - Navires de plaisance

  • Écrit par 
  • Jean-Charles NAHON
  •  • 4 816 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le tracé des carènes »  : […] Les carènes ont évolué des formes à bouchain arrondi – le bouchain, partie située entre le fond et la partie verticale de la coque, décrit alors une courbe continue – vers celles présentant un bouchain vif (un angle) avec un fond sous le bouchain en forme de V plus ou moins accentué. La largeur des vedettes a augmenté pour donner plus d'espace intérieur et de confort. Les premières vedettes étaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-navires-de-plaisance/#i_34384

SABORD

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 112 mots

Le mot apparaît en 1402, dans La Conquête des Canaries de Jean de Béthencourt. Il désigne l'ouverture pratiquée dans la muraille d'un vaisseau, ce dispositif devant laisser passage à la volée d'un canon. Plus spécialement, on distingue le « sabord de chasse », situé à l'avant, pour l'attaque, et le « sabord de retraite », à l'arrière. Par extension, le « sabord de charge » e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sabord/#i_34384

VOILIERS

  • Écrit par 
  • André MAURIC, 
  • Jean-Charles NAHON
  •  • 5 863 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les forces aérodynamiques et hydrodynamiques »  : […] L'origine de l'énergie propulsive d'un voilier est la transformation par les voiles de l'énergie cinétique du vent. On constate expérimentalement que le fluide est accéléré sur une face de la voile et ralenti sur l'autre. D'après le théorème de Bernoulli, ces différences de vitesses induisent des différences de pressions, une surpression au vent et une dépression sous le vent. La résultante de ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voiliers/#i_34384


Affichage 

Vertical d'un plan de formes

dessin

Exemple de vertical simplifié d'un plan de formes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vertical d'un plan de formes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin