CARBURE DE SILICIUM

CARBONE

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL, 
  • Henry BRUSSET
  •  • 8 318 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Carbures métalliques »  : […] Il n'existe pas de composés contenant le cation C 4+ mais différents composés solides cristallisés qui sont des molécules géantes dans lesquelles les liaisons ont un certain caractère ionique. Outre les solides binaires qui peuvent être considérés comme des composés d'insertion du graphite (cf.  Composés d'insertion ), on en connaît d'autres où le ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbone/#i_9981

SILICIUM

  • Écrit par 
  • Jacques DUNOGUÈS, 
  • Michel POUCHARD
  •  • 5 600 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les précurseurs de matériaux céramiques à très hautes performances »  : […] Divers alcoxysilanes, et, tout particulièrement, le tétraéthoxysilane, sont utilisés pour obtenir des silices particulières (de grande pureté, de grande surface spécifique, etc.) soit par combustion, soit par hydrolyse, condensation (procédé sol-gel), séchage, puis pyrolyse. Depuis plus de vingt ans à l'échelle du laboratoire et au tout début des années 1980 à l'échelle industrielle, il a été envi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silicium/#i_9981

TEMPÉRATURES PHYSICO-CHIMIE DES HAUTES

  • Écrit par 
  • François CABANNES
  •  • 3 853 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Stabilité et réactivité des solides »  : […] La stabilité des matériaux dépend de leur pression de vapeur, s'il s'agit d'un élément, et de leur dissociation s'il s'agit d'un composé. Les températures maximales d'utilisation des métaux réfractaires et du graphite sont de plusieurs centaines de degrés plus faibles sous vide que sous atmosphère réductrice . Sous vide, le carbure de silicium est stable jusqu'à 1 700  0 C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physico-chimie-des-hautes-temperatures/#i_9981

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les inorganiques »  : […] Le verre (polysilicate essentiellement) est le plus ancien textile « chimique ». Le verre est obtenu à partir d'un mélange de silice, d'alumine, de carbonates de magnésium, de calcium, de sodium et de potassium. Après mélange, les composants sont portés à une température de 1 550  0 C dans les fours où le verre est élaboré, puis on alimente les filières où le verre est tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_9981