CARACTÈRES ACQUIS, biologie

ÉPIGÉNÉTIQUE ET THÉORIE DE L'ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON, 
  • Francesca MERLIN
  •  • 3 641 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hérédité épigénétique et lamarckisme »  : […] Ces deux questions, celle de la nécessité de modifier la théorie synthétique et celle d’un retour du lamarckisme, sont souvent largement entremêlées. Il est pourtant indispensable de bien les distinguer, car elles ne s’impliquent pas mutuellement : il est possible qu’il faille amender la théorie synthétique de l’évolution sans pour autant que l’explication lamarckienne (re)devienne elle-même perti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigenetique-et-theorie-de-l-evolution/#i_55236

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Variation acquise  »  : […] Les caractères d'un individu sont en partie la conséquence des conditions extérieures qu'il subit à l'instantoù il est observé, ou qu'il a subies antérieurement. L' existence de ces caractères aléatoires que l'on qualifie d'acquis est très manifeste chez les organismes supérieurs. Chacun sait, dans le cas de l'espèce humaine, que la peau brunit par exposition au soleil, que l'exercice développe le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_55236

INNÉ ET ACQUIS

  • Écrit par 
  • André PICHOT
  •  • 1 321 mots

Étymologiquement, sont innés les caractères, biologiques ou psychologiques, que l'être vivant possède à la naissance (et qui sont donc censés ressortir à sa nature, voire à son essence). Sont acquis les caractères postnatals dépendant de l'environnement (et qui sont donc supposés non essentiels, accidentels). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inne-et-acquis/#i_55236

LYSSENKO (AFFAIRE)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 387 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'affaire Lyssenko en Occident »  : […] Devenu idéologie d'État, selon l'expression de Dominique Lecourt, le lyssenkisme devient le prototype d'une transformation en profondeur des sciences en U.R.S.S. après la Seconde Guerre mondiale. « Deux mondes, deux biologies », écrivait Staline cité par Sumpf. Le lyssenkisme s'intègre dans l'offensive jdanovienne de reprise en main idéologique des intellectuels entamée en 1938 en U.R.S.S., relan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyssenko-affaire/#i_55236

STRUCTURE, biologie

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE, 
  • Pierre DELATTRE, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 10 000 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La notion d'adaptation »  : […] On parle d' adaptation pour mettre en évidence un certain degré de relation entre structure et fonction. Ce fait s'applique à tous les niveaux d'intégration de la hiérarchie biologique, de la macromolécule aux éléments de la biocénose, et il apparaît comme une modalité essentielle du phénomène évolutif. Quand il y a adaptation, la relation entre structure et fonction n'est pas quelconque. Une cert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-biologie/#i_55236