CAPITALISME D'ÉTAT

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le national-développementalisme asiatique »  : […] Les pays d'Asie orientale ont vécu la confrontation avec le colonialisme et l'impérialisme venus d'Occident comme un enjeu majeur, et un traumatisme. L'accumulation de chocs, de guerres, de famines, de déplacements de population, de victimes, a engendré une capacité de résistance et de rebonds, une véritable « résilience asiatique » qui explique la vigueur actuelle de ces sociétés. Depuis plus d' […] Lire la suite

FONDS SOUVERAINS

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 2 503 mots

Dans le chapitre « Histoire de leur développement »  : […] Les pays émergents essayent depuis longtemps de s'affranchir des variations de prix des matières premières qu'ils possèdent en créant des fonds de stabilisation. Ces fonds existent depuis le début des années 1950. Le premier « fonds de richesse souveraine » est né en 1956 aux îles Kiribati, petit archipel de l'océan Pacifique, alors sous administration coloniale britannique. Leur administrateur, […] Lire la suite

GUYANA

  • Écrit par 
  • Françoise BARTHELEMY, 
  • Michel DEVÈZE, 
  • Universalis
  •  • 3 907 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Faillite de l'économie étatisée »  : […] La « petite » Guyana dispose de bons atouts pour son développement : importantes réserves minières ( bauxite mais aussi or, diamants, manganèse et uranium), énormes ressources hydroélectriques, terres aptes à l'agriculture sur la bande du littoral. Voulant briser l'emprise des sociétés multinationales qui contrôlent la quasi-totalité des richesses, le gouvernement de Forbes Burnham pense tracer la […] Lire la suite

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « Le communisme de guerre »  : […] Ensemble de mesures extraordinaires, souvent improvisées, prises pour gagner la guerre civile, le communisme de guerre est à la fois la réponse d'un pouvoir dictatorial engagé dans une guerre totale dont dépend sa survie et une expérimentation largement utopique ayant pour objectif « le passage immédiat à la production et à la répartition communistes » (Lénine). Les bolcheviks ont pris le pouvoir […] Lire la suite