CAPITAL HUMAIN

BECKER GARY STANLEY (1930-2014)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 230 mots

Dans le chapitre « L'homo oeconomicus omniprésent »  : […] The Economics of Discrimination , premier ouvrage publié en 1957 par Becker, est accueilli avec beaucoup de réserves de la part de ceux qui pensent que le sujet de la discrimination raciale ne peut pas concerner des économistes. La structure théorique de Becker découle de l'idée qu'une discrimination a lieu chaque fois qu'un agent économique (un employeur blanc par exemple) est disposé à payer pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gary-stanley-becker/#i_10163

CAPITAL, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURAND
  •  • 1 290 mots

Chez Karl Marx, le capital est un social propre à la société bourgeoise, rapport social qui repose sur la propriété privée des moyens de production, laquelle définit largement la division du travail et la répartition de la valeur produite. Dans le cadre de ce rapport social, l'accroissement de la valeur, essentiellement au bénéfice du capitaliste, a lieu à travers l'exploitation de la force de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capital-sociologie/#i_10163

LE CAPITAL HUMAIN, UNE ANALYSE THÉORIQUE ET EMPIRIQUE, Gary Stanley Becker - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 1 079 mots

En publiant, en 1964, Human Capital, A Theoretical and Empirical Analysis (Le Capital humain, une analyse théorique et empirique), l'Américain Gary Stanley Becker donne une impulsion déterminante à la théorie du capital humain (ce qui lui vaudra le prix Nobel d'économie en 1992). Beaucoup d'économistes, d'Adam Smith à Alfred Marshall et Irving Fisher, s'étaient déjà intéressés au concept de capit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-capital-humain-une-analyse-theorique-et-empirique/#i_10163

CHÔMAGE - Politiques de l'emploi

  • Écrit par 
  • Christine ERHEL
  •  • 7 266 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Approches orthodoxes »  : […] Un modèle standard d'équilibre du marché du travail suffit pour comprendre la logique des mesures fondées sur une variable de coût, à la fois du côté de l'offre et de celui de la demande de travail des entreprises. Les mesures fiscales et sociales d'incitation à l'activité augmentent le gain monétaire à la reprise d'un emploi : à niveau de salaire inchangé, cela conduit à augmenter l'offre de trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chomage-politiques-de-l-emploi/#i_10163

CYCLES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 4 002 mots

Dans le chapitre « Rôle et nature de l'innovation »  : […] Le premier à avoir contesté la thèse de Schumpeter a été Simon Kuznets, un économiste américain d'origine russe (couronné par le prix Nobel d'économie en 1971) : spécialiste de la collecte de statistiques industrielles, il souligna, dans les années 1950, que rien ne permettait, dans les données existantes, de repérer des points d'inflexion pouvant s'expliquer par l'apparition d'innovations majeure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-economiques/#i_10163

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Développement des pays du Sud

  • Écrit par 
  • Denis COGNEAU, 
  • Philippe DE VREYER, 
  • Sylvie LAMBERT
  •  • 5 716 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'éducation »  : […] Jusque dans les années 1980, les modèles de croissance utilisés par les économistes (notamment Robert Solow, Prix Nobel d'économie en 1987) invoquaient un progrès technique dont la source était exogène, afin d'expliquer le maintien de la croissance économique à long terme. Dans ces modèles déjà, l'accroissement des compétences était de nature à soutenir la croissance en assurant au capital matér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-developpement-des-pays-du-sud/#i_10163

ÉDUCATION - Économie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François LECLERCQ
  •  • 3 976 mots

Dans le chapitre « Les effets de l'accumulation de capital humain sur les revenus du travail et la croissance »  : […] La formulation de la théorie du capital humain s'est dès l'origine accompagnée d'une tentative de vérifier l'hypothèse centrale selon laquelle les travailleurs les plus éduqués perçoivent des revenus plus élevés du fait de leur plus forte productivité. Dès 1958, Jacob Mincer déduit d'un modèle théorique d'investissement en capital humain une équation empirique très simple selon laquelle les reven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-economie-de-l-education/#i_10163

ÉDUCATION - L'accès à l'éducation dans le monde

  • Écrit par 
  • François ORIVEL
  •  • 5 751 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Différences filles-garçons dans le secondaire »  : […] Si l'on observe l'évolution de la parité entre 1999 et 2004 en moyennes pondérées (tabl. 10), on voit qu'au niveau du secondaire la parité est acquise dans les pays développés, et à peu près acquise dans les pays en transition, même si l'on peut noter un léger recul en Europe centrale et orientale. Plus surprenant est le fait qu'en Asie de l'Est la discrimination vis-à-vis des filles ait fortemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-l-acces-a-l-education-dans-le-monde/#i_10163

ENTREPRISE - Gouvernance d'entreprise

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 4 747 mots

Dans le chapitre « L'importance du capital humain et l'essor des approches partenariales »  : […] L' interrogation sur l'origine de la rente conduit à mettre en avant, outre le capital managérial, le capital humain associé aux compétences spécifiques des salariés en général et ce d'autant plus que, dans la nouvelle économie, il semble déterminant dans la création de valeur fondée sur la connaissance. Ce capital, de par sa spécificité – les compétences acquises par le salarié n'ont parfois de v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-gouvernance-d-entreprise/#i_10163

FAMILLE - Économie de la famille

  • Écrit par 
  • Catherine SOFER
  •  • 5 320 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La valeur de la production domestique »  : […] Une troisième approche va ensuite tenter d'intégrer le rôle social de la famille et des femmes au foyer dans une analyse économique, en insistant sur la valeur économique créée par le travail domestique. Alfred Marshall (1890), en particulier, va adapter, en la faisant entrer dans le champ de la théorie, la défense de la division sexuelle traditionnelle du travail. Il fait du travail domestique u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-economie-de-la-famille/#i_10163

MACROÉCONOMIE - Croissance économique

  • Écrit par 
  • Jean-Olivier HAIRAULT
  •  • 9 667 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le capital humain »  : […] L'accumulation de connaissances par les travailleurs rend le travail (la simple quantité d'heures travaillées) plus efficace, ce qui peut expliquer la croissance de la productivité de ce facteur. Le stock de capital humain est essentiellement immatériel, composé d'acquis mentaux, et indissociable de son détenteur. Il doit donc être distingué du progrès technique, même si ces deux facteurs entretie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-croissance-economique/#i_10163

MACROÉCONOMIE - Emploi

  • Écrit par 
  • Bernard GAZIER
  •  • 9 587 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Du « capital humain » au travail comme « facteur quasi fixe » »  : […] Une série d'améliorations importantes ont pu être apportées durant les années 1960, essentiellement par des auteurs américains tels que Gary Becker, George Stigler et Walter Oi. Elles ont consisté à relâcher certaines hypothèses particulièrement peu réalistes du schéma de base, tout en en conservant la logique profonde. Le raisonnement initial postulait que le travail était une marchandise homogè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-emploi/#i_10163

SCHULTZ THEODORE WILLIAM (1902-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 842 mots

Theodore Schultz est né en 1902 dans une famille de fermiers du Dakota du Sud. Son premier cycle d'études s'est déroulé au collège d'État où il obtient un master's degree en 1928. Son cursus se poursuit à l'université du Wisconsin et lui permet de devenir docteur en économie rurale en 1930. Il commence alors une carrière universitaire, d'abord à l'Iowa State College, où il a la charge du départem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-william-schultz/#i_10163