CAPACITÉ CALORIFIQUE

MATIÈRE (physique) - État gazeux

  • Écrit par 
  • Henri DUBOST, 
  • Jean-Marie FLAUD
  •  • 8 280 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Capacité calorifique des gaz parfaits  »  : […] La capacité calorifique d'un gaz est la quantité de chaleur Q qu'il faut lui fournir pour élever sa température de ΔT = 1 K. Elle s'exprime en JK —1 . On définit la capacité calorifique à volume constant : et la capacité calorifique à pression constante : Les capacités calorifiques d'un gaz parfait satisfont à la relation de Mayer : soit pour une mole de gaz : c p — c v = R = 8,31 JK —1 mol — […] Lire la suite

MÉTALLOGRAPHIE - Essais physiques

  • Écrit par 
  • Georges CIZERON
  •  • 7 347 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mesures de la capacité thermique massique »  : […] Expérimentalement, on détermine généralement les paramètres C p (capacité thermique molaire à pression constante) ou c p (capacité thermique massique à pression constante), et on en déduit C v (capacité thermique molaire à volume constant) à partir de la relation : où γ est le coefficient de dilatation cubique du matériau considéré (identique au paramètre C du paragraphe dilatations ) ; β son coe […] Lire la suite

SOLS - Propriétés physiques et mécaniques

  • Écrit par 
  • Gérard MONNIER
  •  • 3 384 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques thermiques »  : […] La température du sol influence la vitesse et (ou) l'intensité de nombreux processus biologiques et physiques. En deçà et au-delà de certains seuils, elle peut même les interdire. Parmi les principaux, nous citerons la germination, la croissance racinaire, l'activité de la microflore et, aux basses températures, le gel du sol et les différentes conséquences physiques et mécaniques sur le sol et l […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE - Lois fondamentales

  • Écrit par 
  • Paul GLANSDORFF, 
  • Ilya PRIGOGINE
  •  • 5 609 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le premier principe »  : […] Pour un système fermé, le principe d'équivalence conduit à l'expression générale suivante du premier principe (dans un système unifié d'unités) : La quantité U 2  − U 1 correspond à l'accroissement de l'énergie U du système entre l'état initial 1 et l'état final 2. La quantité Q est la chaleur reçue par le système, et W est le travail fourni au milieu extérieur. L'énergie U se présente donc comme […] Lire la suite