CAMERA WORK

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le premier modernisme »  : […] De ce point de vue, l'introduction du modèle avant-gardiste du modernisme à partir des premières expositions américaines des impressionnistes français, au milieu des années 1880, va avoir un effet paradoxal, quoique déterminant. Il impose en effet, comme condition de reconnaissance internationale, l'affirmation des spécificités – aussi bien celle du médium que celle de l'individualité du créateur, […] Lire la suite

EVANS WALKER (1903-1975)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 741 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Paris-New York »  : […] C'est à Paris que Walker Evans prend ses premiers clichés avec un appareil Kodak Vest Pocket. Il parvient à maîtriser la technique de la prise de vue au point de prétendre, à son retour aux États-Unis en 1928, en tirer quelque profit comme photographe indépendant à Boston puis à New York. Un emploi chez un agent de change de Wall Street lui laisse encore le loisir de fréquenter de jeunes écrivains […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE (art) - L'académisme

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 2 214 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le réel et l'idée »  : […] L' Angleterre victorienne, pudibonde et moralisatrice, a connu une longue tradition académique. Julia Margaret Cameron (1815-1879) est beaucoup plus célèbre pour ses portraits d'une étonnante modernité que pour ses reconstitutions théâtrales de scènes historiques ou littéraires, maniérées et désuètes, et marquées par l'esthétique préraphaélite . Mais c'est un photographe suédois travaillant à Lon […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE (art) - Photographie et peinture

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DAVAL
  •  • 5 269 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La photographie se libère »  : […] Lorsqu'en 1888 apparaît le petit Kodak, un appareil simple, léger et de maniement facile : « Appuyez sur le bouton, nous ferons le reste », une page est tournée, la photographie peut être pratiquée par tout le monde. Quand ce sera par des artistes comme Bonnard ou Vuillard, ils parviendront tout naturellement à y inscrire la vision qu'ils développent ailleurs comme peintres. Mais qu'allait-il adve […] Lire la suite

PHOTO-SECESSION

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 382 mots

L'appellation Photo-Secession désigne un groupe de photographes qui furent les premiers, aux États-Unis, au début du xx e  siècle, à vouloir faire reconnaître la photographie comme un art à part entière. Mené par Alfred Stieglitz (1864-1946) , le groupe de la Photo-Secession compta également dans ses rangs Edward Steichen (1879-1973), Clarence H. White (1871-1925), Gertrude Käsebier (1852-1934) et […] Lire la suite

STEICHEN EDWARD (1879-1973)

  • Écrit par 
  • Gabriel BAURET
  •  • 1 051 mots

Artiste exerçant peinture et photographie entre l'Europe et l'Amérique, photographe de mode, également portraitiste de studio, et enfin directeur du département de photographie au musée d'Art moderne de New York : telles sont les trois vies d'Edward J. Steichen entrecoupées par deux engagements dans les services photographiques de l'armée. Il est d'autant plus difficile de réduire Steichen à la se […] Lire la suite

STIEGLITZ ALFRED (1864-1946)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 471 mots

Dans le chapitre « Photographe, rédacteur, galeriste »  : […] Alfred Stieglitz adhère à la réputée Society of Amateur Photographers de New York et continue une œuvre à laquelle l'Ausstellung Künstlerischer Photographien de Vienne donne sa première consécration en 1891. Il épouse en 1893 Emmeline Obermeyer. Le poste de rédacteur en chef de la revue American Photographer , qu'il accepte la même année et qu'il conservera jusqu'en 1896, ne l'empêche pas de faire […] Lire la suite