NUMÉRIQUES CALCULATEURS

AIKEN HOWARD HATHAWAY (1900-1973)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 498 mots

Un des pionniers de l'informatique, concepteur de l'I.B.M. Automatic Sequence Controlled Calculator (A.S.C.C.) encore appelé Harvard Mark I. Après avoir suivi les cours d'une école technique tout en travaillant la nuit, Howard Hathaway Aiken, né le 9 mars 1900 à Hoboken (New Jersey), est engagé à la compagnie du gaz de Madison, ce qui lui permet de suivre une formation d'ingénieur électricien à l' […] Lire la suite

ATANASOFF JOHN VINCENT (1903-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 369 mots

Physicien et informaticien américain, considéré, avec l'Allemand Konrad Zuse, comme l'un des pères de l'ordinateur. Après des études de mathématiques à l'université de Floride puis au collège d'État de l'Iowa, John Vincent Atanasoff, né le 4 octobre 1903 à Hamilton (État de New York), rejoint l'université du Wisconsin et y soutient en 1930 sa thèse de doctorat en physique sur la constante diélectr […] Lire la suite

COMMERCIALISATION DES PREMIERS ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 214 mots

En Grande-Bretagne, une grande machine développée à l'université de Manchester, M.A.D.M. (Manchester Automatic Digital Machine), sert de prototype au Mark-1, ordinateur mis au point par la firme Ferranti et commercialisé dès 1951. En même temps, aux États-Unis, John P. Eckert et John W. Mauchly, qui avaient achevé la réalisation de l'E.N.I.A.C. (Electronic Numerical Integrator and Computer) en 19 […] Lire la suite

ECKERT JOHN PRESPER (1919-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 357 mots
  •  • 1 média

Un des pionniers de l'informatique. Passionné dès son enfance par l'électricité et la radio, John Presper Eckert, né le 8 avril 1919 à Philadelphie (Pennsylvanie), réalise de nombreux montages électroniques. Après des études à la Moore School of Electrical Engineering de l'université Johns Hopkins à Philadelphie, il y est nommé professeur dès 1941. Il côtoie alors John William Mauchly (1907-1980) […] Lire la suite

ÉLECTRONIQUE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 14 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  L'informatique »  : […] C'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que John von Neumann met à profit, aux États-Unis, les idées émises en 1936 par le Britannique Alan Mathison Turing. Aujourd'hui encore, les calculateurs numériques universels (en anglais general purpose computers ) fonctionnent suivant les conceptions de von Neumann : « Je vais voir dans la mémoire de programmes ce que je dois faire maintenant – Je vai […] Lire la suite

E.N.I.A.C.

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

En 1945, à l'université de Pennsylvanie, les ingénieurs américains John P. Eckert et John W. Mauchly achèvent la construction du premier calculateur numérique électronique programmable connu : l'E.N.I.A.C. (Electronic Numerical Integrator and Computer), initialement destiné à remplacer un service de calcul mécanique pour la compilation des tables de tir d'artillerie. Volumineux (30 t, 30 m 3 ), ut […] Lire la suite

INFORMATIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Pierre GOUJON
  •  • 4 469 mots
  •  • 2 médias

Un usage bien établi associe le mot « informatique » à l'ensemble des opérations de traitement de l'information effectuées à l'aide de machines électroniques perfectionnées conçues par essence pour aider l'être humain à surmonter au mieux l'opposition classique qui sépare dans ses activités la compétence de la performance. Les premières machines ont eu effectivement pour mission de pallier les in […] Lire la suite

ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • François PÊCHEUX
  •  • 13 236 mots
  •  • 11 médias

Dès que possible, l'homme créa des machines pour automatiser son travail. Si les premières machines ont été conçues pour réaliser une tâche précise (conversions de monnaie, fabrication de tissus, recensement de population,...), seuls les ordinateurs sont capables d'exécuter des travaux très différents. On peut considérer que les tentatives d'automatisation des calculs remontent à quelques siècles […] Lire la suite

PREMIERS ORDINATEURS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 1 106 mots

1904 Le Britannique John Ambrose Fleming invente la diode, premier tube à vide comportant deux électrodes, qui permet de capter et de redresser un signal radio. 1906 L'Américain Lee De Forest invente la triode, tube à vide à trois électrodes, qui permet d'amplifier un faible courant électrique. Les tubes ou « lampes » de De Forest et de Fleming constituent le point de départ de l'électronique. 1 […] Lire la suite

STIBITZ GEORGE ROBERT (1904-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 444 mots

Ingénieur américain né le 20 avril 1904 à York (Pennsylvanie). Fils d'une enseignante en mathématiques et d'un professeur de langues anciennes, George Robert Stibitz, après des études en mathématiques et physique à l'université Denison puis à l'Union College de Schenectady (État de New York), travaille un an à la General Electric Corporation puis fait ses études doctorales à l'université Cornell. […] Lire la suite

TURING ALAN MATHISON (1912-1954)

  • Écrit par 
  • B. Jack COPELAND
  •  • 1 552 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Débuts de l'informatique  »  : […] Au lendemain de la guerre, en 1945, Turing est recruté par le Laboratoire national de physique (National Physical Laboratory, N.P.L.), à Londres, pour concevoir et mettre au point un calculateur électronique. Les plans de la machine de calcul automatique (Automatic Computing Engine, A.C.E.) qu'il dessine constituent les premières spécifications relativement complètes d'un calculateur numérique à […] Lire la suite

ZUSE KONRAD (1910-1995)

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 904 mots

L'“invention” de l'ordinateur (c'est-à-dire d'un calculateur universel à programme enregistré ) fut longtemps attribuée à l'Américain Howard Hathaway Aiken, concepteur de l'IBM Automatic Sequence Controlled Calculator, machine entièrement électromécanique achevée en janvier 1943 et plus connue sous le nom de Harvard Mark I. Mais, en 1962, Aiken reconnaîtra que l'Allemand Zuse l'avait devancé et de […] Lire la suite


Affichage 

E.N.I.A.C.

E.N.I.A.C.

photographie

Le premier calculateur numérique électronique programmable connu, l'ENIAC (Electronic Numerical Integrator and Computer) a été mis au point durant la Seconde Guerre mondiale, à l'université de Pennsylvanie, par les Américains John P Eckert et John W Mauchly Programmer l'ENIAC consistait à... 

Crédits : AKG

Afficher

E.N.I.A.C.

E.N.I.A.C.
Crédits : AKG

photographie