CAISSE CLAIRE, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire

Le plus lointain ancêtre de la caisse claire est le tambour des jongleurs et des ménestrels du Moyen Âge, qui était déjà équipé d'une chanterelle vibrante. À la Renaissance, un type de tambour, assez profond, se répand à la faveur du développement de l'école bâloise de fifres et tambours. Le tambour est utilisé pendant la période baroque pour des effets sonores naturalistes (orage...). Du xve siècle à la guerre de 1870, le tambour militaire sert de moyen de communication, pendant les manœuvres principalement.

C'est au xixe siècle que le tambour devient la caisse claire, la profondeur de son fût diminuant notablement. Sa capacité à exprimer fidèlement les nuances et sa sonorité « claire » l'intègrent bien à l'orchestre moderne. Au début du xxe siècle, la caisse claire devient l'instrument principal de la batterie de jazz, avant d'être celle de la batterie de rock.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Caisse Claire

Caisse Claire
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Caisse roulante : exemple sonore (1)

Caisse roulante : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Caisse roulante : exemple sonore (2)

Caisse roulante : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Caisse claire : exemple sonore (3)

Caisse claire : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Afficher les 11 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « CAISSE CLAIRE, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/caisse-claire-en-bref/