CAILLOT SANGUIN

ATHÉROSCLÉROSE

  • Écrit par 
  • Loïc CAPRON
  •  • 5 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rupture de plaque »  : […] La chape fibreuse qui couvre la plaque peut rompre. Le sang circulant est alors mis en contact avec la profondeur de la lésion, ce qui a deux conséquences : d'une part, du sang sous forte pression peut s'engouffrer dans la brèche pour former un hématome, parfois volumineux, à l'intérieur de la plaque ; d'autre part et surtout, la barrière de l'endothélium étant désunie, le système d'hémostase (c'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atherosclerose/#i_44026

HÉMORRAGIES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  • , Universalis
  •  • 4 292 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Fibrinolyse du caillot »  : […] La coagulation une fois terminée, le caillot se rétracte sous l'influence des plaquettes enserrées dans le réseau de fibrine. Ultérieurement, il va s'organiser ; le réseau de fibrine prépare la cicatrisation en servant de matrice pour le développement de fibroblastes (tissu conjonctif). Un caillot non organisé est susceptible de se lyser c'est-à-dire de se dissoudre, à la su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemorragies/#i_44026

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 101 mots

Dans le chapitre « Cas des plaies linéaires »  : […] L'idée qu'on se faisait des rôles respectifs de l'épithélium et des tissus conjonctifs dans la cicatrisation des plaies linéaires a changé. On a longtemps admis le déroulement suivant : l'espace délimité par la plaie se remplit d'un caillot sanguin, charpente provisoire de réparation dans laquelle s'introduisent, au cours des vingt-quatre à quarante-huit premières heures, des leucocytes et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regeneration-et-cicatrisation/#i_44026

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Coagulation »  : […] La coagulation représente le passage de l'état liquide à l'état de gel, lié à la constitution d'un caillot. Ce changement d'état physique est dû à la transformation du fibrinogène, protéine soluble, en fibrine insoluble. Celle-ci, organisée en réseau, constitue l'armature du caillot dont la rétraction laisse exsuder le sérum. Cette transformation du fibrinogène en fibrine se fait sous l'action d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-composition-et-proprietes/#i_44026

SANG - Coagulation

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN, 
  • Gérard TOBELEM
  • , Universalis
  •  • 1 953 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Événements plasmatiques  »  : […] La coagulation proprement dite consiste en une modification, en principe locale, des propriétés physiques du sang, avec formation, à partir de ce liquide, d'une masse solide appelée caillot sanguin. La responsabilité de ce changement d'état incombe à une protéine d'origine hépatique, le fibrinogène. Celle-ci se trouve à l'état dissous dans le plasma sanguin mais, sous l'action d'une enzyme, la th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-coagulation/#i_44026

THROMBOSES

  • Écrit par 
  • Jacques CAEN
  •  • 2 690 mots

La thrombose est la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins d'un homme ou d'un animal vivant. Trop souvent encore, on l'attribue à une coagulation anormale du sang résultant en partie d'un état, très contesté, d'hypercoagulabilité. En fait, selon le diamètre des vaisseaux, la thrombose diffère : elle reste pariétale, localisée le long des parois dans les gros vaisseaux, mais elle devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thromboses/#i_44026

VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ELBAZ, 
  • Didier REINHAREZ
  •  • 14 781 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La thrombose veineuse »  : […] Le thrombose veineuse est la coagulation du sang à l'intérieur d'une veine. On rappellera que la thrombose peut soit être accompagnée de phénomènes inflammatoires de la paroi ( thrombophlébite) – le caillot est alors adhérent et ne provoque pas d'embolie –, soit au contraire coexister avec une paroi peu enflammée (phlébothrombose) – auquel cas le caillot est libre et très dangereux, car il est e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisseaux-sanguins-et-lymphatiques/#i_44026

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 917 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les enzymes  »  : […] Les enzymes présentes dans les venins sont classées en fonction de leur mode d'action. Parmi elles, les phospholipases A2 (PLA2) ont une importance particulière dans les venins, moins en raison de leur diversité structurale que du fait de la diversité de leurs effets. Présentes dans de nombreux venins, elles font partie d'une vaste famille de molécules aux actions variées. Certaines phospholipase […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venins/#i_44026


Affichage 

Caillot de sang (thrombus)

photographie

Coloré au microscope électronique à balayage (MEB), ce caillot sanguin (thrombus) obstrue une artériole (un petit vaisseau sanguin) Les globules rouges sont piégés à l'intérieur d'une maille de fibrine (blanche), une protéine filamenteuse issue du fibrinogène sous l'action de la thrombine... 

Crédits : Steve Gschmeissner/ SPL/ AKG-Images

Afficher

Coagulation du sang

dessin

Dans la succession de phénomènes d'activation catalytique que comporte le déclenchement de la coagulation du sang, les molécules (désignées par un chiffre romain accompagné de « a » pour signaler leur état activé) agissent (passage de la forme cercle à la forme étoile) en chaîne de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Coagulation sanguine

vidéo

Réaction de cautérisation naturelle d'une plaieLorsqu'une blessure provoque la rupture d'un vaisseau sanguin, il se produit une hémorragie Le mécanisme de coagulation, qui obture la plaie pendant que le vaisseau est réparé, est alors déclenchéRapidement, les plaquettes qui circulent dans le... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Maladies coronariennes

vidéo

Troubles cardiaques causés par le rétrécissement ou l'obstruction des artères coronairesLe cœur, organe moteur de l'appareil circulatoire, est irrigué par des artères qui l'entourent comme une couronne, d'où leur nom d'artères coronaires, qui ont pour fonction d'apporter l'oxygène et les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Caillot de sang (thrombus)
Crédits : Steve Gschmeissner/ SPL/ AKG-Images

photographie

Coagulation du sang
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Coagulation sanguine
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Maladies coronariennes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo