CADRAGE, cinéma

CINÉMA (Réalisation d'un film) Photographie de cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 4 334 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La notion de cadre »  : […] Parallèlement à la lumière, la photographie de cinéma se définit également par le découpage qu'elle opère dans l'espace, c'est-à-dire le cadre et le cadrage . Si on admire la qualité des images Lumière, on fait tout aussi fréquemment l'éloge de leur cadrage. Or les premières caméras ne comportaient pas de viseur (et encore moins de visée reflex qui n'apparaît qu'au début des années 1940) et les o […] […] Lire la suite

FACES, film de John Cassavetes

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 000 mots

Dans le chapitre « De la nudité des visages »  : […] Faces , des « visages » : le film en regorge, qui ne laisse pas une seconde de répit à ses personnages ni à ses acteurs, épiés par une caméra voltigeuse. Visages burinés par la lumière crue, brûlés par le contraste, visages qui ne sont plus que rides, pores frémissants ou surfaces faussement lisses, noyés dans une matière visuelle – le somptueux noir et blanc de ce tournage fauché en 16 mm, qui ut […] […] Lire la suite

LA MAMAN ET LA PUTAIN, film de Jean Eustache

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 1 042 mots

Dans le chapitre « Un regard authentique »  : […] Le film est une longue confession autobiographique. Eustache radicalise le scénario vaudevillesque du ménage à trois, à la Jules et Jim , avec l'homme, sa compagne régulière (la Maman) et la jeune maîtresse (la Putain). Tout le film est construit sur des conversations, des dialogues ou des monologues, cadrés en longs plans-séquences et en champ contre-champ. Eustache réalise son film en 16 mm et e […] […] Lire la suite

PICKPOCKET, film de Robert Bresson

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 977 mots

Dans le chapitre « « Écrire avec des images en mouvement et des sons » »  : […] Bresson adapte très librement un fragment de Crime et châtiment de Dostoïevski. Son film décrit le comportement du personnage principal, Michel, le pickpocket, sans jamais lui donner d'explication de nature psychologique et sans jamais provoquer de processus d'identification. Le vol à la tire est ici la pratique transgressive qui permet de poser les limites du bien et du mal, du libre arbitre, du […] […] Lire la suite