CADAVRE

MORT - Les sociétés devant la mort

  • Écrit par 
  • Louis-Vincent THOMAS
  •  • 8 190 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Survivances ou « archétypes » ? »  : […] L'horreur du cadavre en décomposition (qui prend de nos jours le prétexte de l'hygiène), l'association entre la mort et l'initiation (surtout en cas de guerre, quand elle a un rôle initiatique intégrateur), le prestige accordé à la mort féconde (risquer sa vie, donner son sang pour la patrie, pour la foi, pour l'idéal politique), le maintien de la mort-naissance (l'homme se survit par l'hérédité c […] Lire la suite

POLICE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Robert GAURENNE, 
  • Bertrand LUDES, 
  • Hélène PFITZINGER
  • , Universalis
  •  • 10 061 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les premiers signes : des modifications physico-chimiques du corps »  : […] Dès l'arrêt des grandes fonctions vitales, la température du corps chute généralement de 1  0 C par heure pour finir par s'équilibrer avec celle du milieu ambiant au bout de douze à vingt-quatre heures. Parallèlement, en cinq à huit heures environ, la dépouille devient progressivement rigide. Les premiers signes s'observent à la face (masséters). En effet, le glycogène des muscles se transforme en […] Lire la suite