CACTACÉES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Cactacées

La famille comprend environ 2 000 espèces, groupées, selon les auteurs, en 30 à 200 genres, qui se distinguent surtout par des caractères morphologiques.

Les tiges cylindriques, cannelées, se dressent comme des cierges (Cereus, Carnegiea) ou rampent sur le sol (Machaerocereus, Aporocactus ou queue-de-rat) ; elles sont aussi globuleuses, garnies de côtes (Echinocactus, Melocactus), de mamelons (Mamillaria) ou de longs appendices (Leuchtenbergia) ou au contraire aplaties (Epiphyllum). Les aréoles contiennent des épines parfois très développées (Echinocactus) et acérées (Ferocactus) ou des poils longs et abondants (Cereus senilis). Certaines (Lophophora, Astrophytum) et, en général, les formes épiphytes sont internes (Rhipsalis, Epiphyllum, Phyllocactus).

Rhipsalis pilocarpa

Photographie : Rhipsalis pilocarpa

Originaire de la forêt tropicale du Brésil, Rhipsalis pilocarpa est cultivée comme plante ornementale. 

Crédits : Motorolka/ Shutterstock

Afficher

Les fleurs solitaires et éphémères sont pollinisées par les insectes ou les oiseaux. La longueur du réceptacle, garni d'aréoles et de bractées écailleuses, la soudure plus ou moins marquée des pièces périanthaires définissent deux types de fleurs, les fleurs rotacées des Opuntia et Pereskia, et les fleurs tubuleuses de très nombreux genres.

Fleur d'Aporocactus

Dessin : Fleur d'Aporocactus

Fleur tubuleuse, zygomorphe d'Aporocactus flagelliformis (d'après F. Buxbaum) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

De cet ensemble, il faut cependant distinguer les Pereskia, arbustes à feuilles persistantes et succulentes, à fleurs disposées en grappe et à placentation centrale.

La structure des Cactacées appelle quelques remarques. Si l'interprétation classique considère ces plantes comme des « succulentes caulinaires » dont les feuilles sont réduites à des épines, Lucien Plantefol les assimile aux « succulentes foliaires » : la tige serait réduite au cylindre central, alors que le manchon de tissus charnus représenterait les bases foliaires soudées, dont une partie s'individualise parfois en limbe (Opuntia) ; les épines seraient alors des poils spécialisés, protégeant les points végétatifs ou terminant les mamilles. La situation des méristèmes, profondément enfoncés dans les tissus, explique la position de l'ovaire et la nature caulinaire du réceptacle, pouvant engendrer pousses ou fleurs.

Opuntia, raquette

Dessin : Opuntia, raquette

L'Opuntia ou figuier de Barbarie 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Biologie. Ces [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Figuier de Barbarie

Figuier de Barbarie
Crédits : unjiko/ Shutterstock

photographie

Opuntia, morphologie

Opuntia, morphologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Opuntia, fleur

Opuntia, fleur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Figuiers de Barbarie en fruits

Figuiers de Barbarie en fruits
Crédits : Robert Frerck/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  CACTACÉES  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Marston BATES
  •  • 4 981 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le royaume néotropical ou Néotropis »  : […] L'isolement de l'Amérique du Sud, véritable île séparée des continents eurasiatique et nord-américain pendant des millénaires, a déterminé l'apparition de formes biologiques extrêmement originales, tout comme en Australie. On y trouve d'ailleurs aussi des Marsupiaux : 14 genres (contre 64 en Australie) dont l'opossum , qui pénètre en Amérique du Nord. Ces marsupiaux de la Néotropis sont petits et […] Lire la suite

CENTROSPERMALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT
  •  • 2 137 mots
  •  • 7 médias

Le choix d'un caractère anatomique précis, considéré comme une particularité distinctive d'importance majeure, amène à réunir un faisceau de familles en un même ensemble auquel on imagine une souche commune. Les plantes angiospermes dicotylédones, ayant en commun des graines qui contiennent un embryon courbe enroulé autour d'un tissu de réserve central, sont donc considérées par les botanistes co […] Lire la suite

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 856 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Plantes à organes aériens pérennes »  : […] Arbres. La plupart des arbres du désert ont de toutes petites feuilles, souvent composées, réduisant ainsi leur dépense en eau par transpiration. Ainsi, le paloverde des plaines alluviales désertiques d'Amérique a des feuilles d'un millimètre de largeur qui tombent en période de sécheresse. C'est alors la réserve de chlorophylle des rameaux ( paloverde signifie « tronc vert » en espagnol) qui p […] Lire la suite

PEYOTL

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 556 mots

Principal hallucinogène des Indiens Chichimèques et Huichols (Mexique), le peyotl ( Echinocactus Williamsii ou Lophophora Williamsii ) est une petite plante de la famille des Cactacées ; elle croît lentement sur les hauts plateaux désertiques du nord du Mexique, son diamètre n'atteint que rarement 20 centimètres et sa hauteur est plus faible encore. Le plus souvent, la plante est employée après s […] Lire la suite

TIGE, botanique

  • Écrit par 
  • Delphine CARTIER, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 2 640 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les tiges succulentes »  : […] Dans la famille des Cactacées, les tiges sont presque toujours gorgées d'eau. Elles développent une surface relativement faible par rapport à leur volume. Des convergences morphologiques homoplastiques sont frappantes entre les tiges de Cereus (Cactacées), de l' Euphorbia echinus (Euphorbiacées) et du Senecio anteuphorbium (Composées). D'une manière générale, on parle de tiges cactiformes pour […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Chantal BERNARD-NENAULT, Jacques MIÈGE, « CACTACÉES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cactacees/