CACODYLE

ARSENIC

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 4 538 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Hydrures et dérivés organiques »  : […] 13 ; ce sont les composés les moins toxiques de l'arsenic. Parmi les diarsines, le cacodyle est particulièrement célèbre ; il fut préparé par Bunsen dès 1842 ; il s'enflamme spontanément à l'air, mais est thermiquement stable jusque vers 400 0C. Un composé curieux, qui a reçu le nom d'arsénométhane, a été isolé en réduisant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arsenic/#i_3036