CÂBLES SOUS-MARINS

KELVIN WILLIAM THOMSON lord (1824-1907)

  • Écrit par 
  • Franck GREENAWAY
  •  • 1 797 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Travaux concernant l'électricité »  : […] Sa première contribution à l' électrostatique fut une méthode de détermination du potentiel en des points assujettis à une ou plusieurs surfaces sphériques ; il donna, en 1851, une forme mathématique aux conclusions de Faraday sur l'électrolyse, fondant son interprétation sur des notions thermodynamiques. Deux ans plus tard, il entreprit d'aborder le domaine de la nature oscillatoire des décharges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-kelvin/#i_24210

MUMÉTAL

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 258 mots

Alliage composé de 78,5 p. 100 de nickel et de 21,5 p. 100 de fer, possédant de remarquables propriétés magnétiques, notamment une perméabilité magnétique bien supérieure à celle du fer pur. Cette propriété est mise à profit dans la fabrication de certains électro-aimants qu'on désire utiliser dans des relais électromagnétiques de grande sensibilité. La présence dans ces relais d'un noyau en mumét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mumetal/#i_24210

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 070 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Naissance de l’océanographie »  : […] À la fin du x viii e  siècle et au siècle suivant, à l’initiative des États, à des fins de connaissance mais aussi de colonisation, les Français et les Anglais entreprennent des voyages d’exploration des océans qui associent marins et naturalistes. Ces expéditions révèlent des aspects nouveaux du monde, de sa géographie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanographie/#i_24210

OFFSHORE - Installations offshore

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIER, 
  • Philippe OZANNE
  •  • 12 607 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'offshore dans toute sa diversité »  : […] Quel que soit le secteur considéré, on passe insensiblement du domaine côtier à l'offshore. On peut tout d'abord souligner l'évolution des ouvrages côtiers qui dépassent les travaux portuaires traditionnels, s'éloignent de la côte et atteignent des profondeurs d'eau importantes. La construction de docks flottants et de ports en eau profonde, des réalisations comme le terminal d'Antifer, près du H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/offshore-installations-offshore/#i_24210

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Propriétés et usages du métal et de ses alliages »  : […] Les propriétés du plomb sont données dans le tableau 2. Le plomb possède quatre isotopes naturels non radioactifs ; sa masse atomique varie, selon son minerai d'origine, de 207,19 à 207,27, la composition isotopique dépendant des apports de plomb radiogénique provenant de la désintégration de l'uranium et du thorium. Il est mauvais conducteur de l'électricité. La température critique, 7,2 K, au-de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plomb/#i_24210

PREMIER SYSTÈME DE COMMUNICATION PAR FIBRE OPTIQUE

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 929 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’explosion du débit des systèmes optiques »  : […] Dans le milieu des années 1990, l’apparition de l’amplificateur optique à fibre dopée est donc à l’origine d’une révolution dans le domaine des télécommunications, ouvrant la voie au multiplexage en longueur d’onde (WDM, w avelength d ivision m ultiplexing ), qui cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-systeme-de-communication-par-fibre-optique/#i_24210

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les câbles sous-marins »  : […] Alors que pour les câbles sous-marins du télégraphe, les efforts ont dû porter surtout sur le câble lui-même et les équipements d'extrémité (qui devaient être extrêmement sensibles pour détecter de très petites variations de courants à cause des atténuations dues aux grandes longueurs des câbles), pour le téléphone il a fallu mettre au point des amplificateurs à très haute fiabilité pour compense […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_24210