T.I.C.E. (Traité d'interdiction complète des essais nucléaires) ou C.T.B.T. (Comprehensive Test Ban Treaty)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Quel est l’intérêt de la simulation ?

Dès 1996, les autorités françaises ont lancé le programme Simulation, en pleine conformité avec le T.I.C.E., car il s’affranchit du recours aux essais nucléaires explosifs. Il a pour objectif de garantir, sans procéder à des essais nucléaires, la fiabilité et la sûreté des armes nucléaires. Il contribue ainsi à la crédibilité de la dissuasion nucléaire française.

Le programme Simulation comporte trois axes :

– la physique des armes : il s’agit d’élaborer des équations mathématiques modélisant les phénomènes physiques qui interviennent lors du fonctionnement d’une arme nucléaire ;

– la simulation numérique proprement dite, qui permet de développer des méthodes numériques en liaison avec le développement des modèles de physique ;

– la validation expérimentale : il s’agit de réaliser des expériences en laboratoire afin de valider les modèles de physique. À la différence des essais nucléaires (qui permettaient une validation en une seule opération), il s’agit ici d’une « validation par parties » de ces modèles physiques et des codes de calcul correspondants. La validation expérimentale fait appel à des moyens tels que le laser Mégajoule (L.M.J.), situé près de Bordeaux (Aquitaine), et l’installation radiographique Epure, localisée à Valduc (Bourgogne), ces deux instruments étant tous deux opérationnels depuis 2014.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : docteur en histoire, ingénieur-chercheur au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives - Direction des applications militaires

Classification


Autres références

«  T.I.C.E. (Traité d'interdiction complète des essais nucléaires) ou C.T.B.T. (Comprehensive Test Ban Treaty)  » est également traité dans :

NUCLÉAIRE ARMEMENT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Thierry MASSARD
  •  • 1 836 mots

1943 Manhattan Project, premier programme américain destiné à la fabrication des bombes atomiques fondées sur la fission des atomes d'uranium 235 et de plutonium. 1945 Première explosion expérimentale, le 16 juillet, d'une bombe atomique (au plutonium) américaine à Alamogordo, région désertique (Jornada del Muerto) de l'État du Nouveau-Mexique. Premières bombes nucléaires lancées par les Américain […] Lire la suite

DÉSARMEMENT

  • Écrit par 
  • Jean François GUILHAUDIS, 
  • Serge SUR
  •  • 7 254 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une floraison d'accords limités suivie d'une tendance négative »  : […] Le nombre des accords signés au cours de la première moitié de la décennie de 1990 aurait pu en effet rendre optimiste. La liste des accords qui cherchent à avoir une portée universelle s'est enrichie de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques en 1993, du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (T.I.C.E.N. ou, en anglais, C.T.B.T.) en 1996 et de la convention interdisan […] Lire la suite

NUCLÉAIRE - Applications militaires

  • Écrit par 
  • Paul BOUÉ, 
  • Thierry MASSARD, 
  • François OLIVE
  •  • 8 604 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bases des conceptions d'armes »  : […] Le fonctionnement d'une arme nucléaire est un processus complexe qui fait intervenir un grand nombre de phénomènes physiques fortement couplés entre eux : écoulements rapides lors de la compression de la matière nucléaire par l'action de l'explosif, neutronique des réactions de fission en chaîne, transport du rayonnement dans les matériaux portés à l'état de plasma, physique nucléaire avec les réa […] Lire la suite

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 103 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La lutte contre la prolifération »  : […] L'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.), créée en 1957, a pour objectif de garantir l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques en contrôlant les installations des pays membres. Depuis 1970, l'Agence est en charge du respect du traité de non-prolifération des armes nucléaires (T.N.P.), lequel vise à empêcher l’acquisition d’armes nucléaires par les pays qui n’en di […] Lire la suite

TAAF (Terres australes et antarctiques françaises)

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 758 mots

Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) constituent un territoire d’outre-mer (TOM) depuis 1955, le législateur ayant alors détaché de Madagascar les îles du sud de l’océan Indien. Aujourd’hui, il s’agit d’une collectivité d’outre-mer (COM) et simultanément d’une administration d’État sise à Saint-Pierre de La Réunion, placée sous l’autorité d’un préfet. Sans élus ni population per […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique MONGIN, « T.I.C.E. (Traité d'interdiction complète des essais nucléaires) ou C.T.B.T. (Comprehensive Test Ban Treaty) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/c-t-b-t/