BULLE SPÉCULATIVE

ART CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD, 
  • Raymonde MOULIN
  •  • 12 400 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'euphorie à la crise »  : […] De juillet 2002 à janvier 2008, le marché de l'art contemporain a connu une envolée spéculative exceptionnelle avec sept années consécutives de hausse des prix (plus de 80 p. 100). Le pic spéculatif a été atteint au début de l'année 2008. En dépit de la crise de 2007 sur les marchés boursiers, le marché de l'art a résisté jusqu'à l'automne de 2008. Les études économiques ont effectivement observé, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-contemporain/#i_27215

BANQUE - La crise des subprimes et le système bancaire

  • Écrit par 
  • Paul LAGNEAU-YMONET, 
  • Angelo RIVA
  •  • 2 874 mots

Dans le chapitre « Retournement du marché immobilier »  : […] La création pléthorique et incontrôlée de liquidités a amorcé des bulles spéculatives sur des marchés toujours plus dérégulés et interconnectés comme celui des actions, des matières premières, des dérivés de crédit et de l'immobilier. Le retournement de ce dernier, aux États-Unis, a déclenché la crise. Si les perspectives démographiques des États-Unis ont pu soutenir la tendance haussière des pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-la-crise-des-subprimes-et-le-systeme-bancaire/#i_27215

BOURSE - Marchés de valeurs mobilières

  • Écrit par 
  • Daniel GOYEAU, 
  • Amine TARAZI
  •  • 8 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'approche de la marche aléatoire »  : […] L'approche de la marche aléatoire ( Random Walk Theory ) s'appuie quant à elle sur l'hypothèse d'efficience des marchés financiers. Un marché est considéré comme efficient si, à tout moment, les cours intègrent toute l'information disponible, c'est-à-dire toute l'information passée et toutes les anticipations sur les événements futurs. Or les prévisions sur ces événements fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourse-marches-de-valeurs-mobilieres/#i_27215

CHANGE - Les théories du change

  • Écrit par 
  • Hélène RAYMOND-FEINGOLD
  •  • 9 061 mots

Dans le chapitre « Le rôle de la spéculation »  : […] La spéculation est souvent donnée comme une explication des variations erratiques des taux de change ou des cours boursiers. Pourtant, le rôle de la spéculation n'est pas nécessairement déstabilisant. Jouer un rôle déstabilisateur ne fait d'ailleurs pas partie des objectifs d'un spéculateur. Ce dernier est simplement un intervenant qui cherche à tirer partie d'une opportunité de profit anticipée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-les-theories-du-change/#i_27215

CHANGE - Le système monétaire international

  • Écrit par 
  • Henri BOURGUINAT, 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 6 569 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le flottement des monnaies »  : […] Après la seconde dévaluation du dollar (février 1973), les banques centrales autres que celle des États-Unis décident, en mars 1973, de ne plus se considérer comme tenues d'acquérir des dollars au cas où leur monnaie dépasserait la marge de fluctuation par rapport au cours pivot antérieur. Le flottement des monnaies s'installe de facto. Les États-Unis se refusant eux-mêmes, traditionnellement, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-le-systeme-monetaire-international/#i_27215

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 774 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les dépressions, phénomènes inéluctables »  : […] L'incidence favorable du progrès technique sur la croissance des économies à moyen terme ne signifie pas pour autant la fin des crises, celles-ci demeurant plus que jamais d'actualité au début du xxi e  siècle. Dans son livre The Return of Depression Economics paru en 1999, Paul Krugman insistait justement sur leur caractère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-economiques/#i_27215

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

Dans le chapitre « Marchés efficients et bulles spéculatives rationnelles »  : […] La théorie financière moderne repose sur l'hypothèse que, dans les conditions normales, les marchés sont « efficients ». Les crises financières sont alors assimilées à des dysfonctionnements des marchés entraînant une déviation par rapport au modèle de référence de l'efficience. L'hypothèse d'efficience correspond à une conception du marché selon laquelle les prix incorporent à chaque instant tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-instabilite-financiere/#i_27215

CRISES FINANCIÈRES - Krachs boursiers

  • Écrit par 
  • Christophe BOUCHER
  •  • 4 280 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'intervention des autorités monétaires et la détection des bulles spéculatives »  : […] Cet enchaînement n'est cependant pas inévitable si les autorités monétaires interviennent de manière forte et rapide. Ainsi, en octobre 1987, la Réserve fédérale (la banque centrale américaine) avait massivement injecté des liquidités. Entre 2001 et 2003, elle a fait passer les taux d'intérêt de 6,5 p. 100 à 1 p. 100. De 1929 à 1931, elle avait également réduit les taux d'intérêt de 6 p. 100 à 1, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-financieres-krachs-boursiers/#i_27215

CYCLES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 4 002 mots

Dans le chapitre « Le rôle accélérateur de la finance »  : […] À partir des années 2000, cette analyse s'est enrichie d'une prise en compte du rôle accélérateur de la finance (notamment avec l'apport d'André Orléan en France et de George Akerlof et Robert Shiller aux États-Unis). Les marchés financiers sont caractérisés par le fait que la hausse des prix des titres cotés attire des épargnants, car ils espèrent que la poursuite de cette hausse leur permettra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-economiques/#i_27215

DOLLAR

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 11 210 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La volatilité du dollar »  : […] Au début de la phase de flottement des monnaies, de 1973 à 1975, le dollar connaît deux chutes prononcées suivies de remontées à peu près équivalentes. De 1976 à 1978, la chute du dollar est générale contre toutes les monnaies, de 13 à 45 p. 100 respectivement vis-à-vis du franc et du yen. La dépréciation se justifie face à la concurrence de l'Allemagne et du Japon, mais elle est insuffisante pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dollar/#i_27215

ÉQUILIBRE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard GUERRIEN
  •  • 6 736 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Équilibre et autoréalisation »  : […] À la différence de ce qui se passe en physique et en chimie, l'équilibre, en économie, concerne des entités non pas inertes mais, au contraire, conscientes et ayant un objectif précis (satisfaction ou profit maximal, par exemple). Pour prendre leur décision, ces entités (ménages, entreprises, etc.) vont donc se fonder sur l'information dont elles disposent et sur l'idée qu'elles se font de la sit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-economique/#i_27215

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 405 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une croissance dopée par l'immobilier »  : […] De 1995 à 2007, la croissance a été particulièrement élevée en Espagne, avec un rythme de 3,6 p. 100 en moyenne contre 2,3 p. 100 dans la zone euro (fig. 4 ). Cette performance a permis au P.I.B. par habitant de se rapprocher de la moyenne européenne de l'Union à Quinze, en passant de 79 p. 100 en 1995 à 94 p. 100 en 2007 (fig. 2). Durant cette période, la baisse du taux de chômage a été impress […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_27215

FINANCE DE MARCHÉ - Théorie des marchés financiers

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON
  •  • 6 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les bulles spéculatives »  : […] Les études empiriques ont mis en évidence des phénomènes d'inefficience. Souvent considéré comme l'un des plus spectaculaires, la bulle spéculative est une inefficience qui concerne tout un ensemble de titres dont les prix s'éloignent de plus en plus des valeurs fondamentales jusqu'à l'éclatement de la bulle, qui est une forme brutale de correction du marché. Les périodes de bulles spéculatives ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/finance-de-marche-theorie-des-marches-financiers/#i_27215

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une économie de guerre passée en temps de paix »  : […] Les principales structures de ce capitalisme d'État sont instaurées au cours des années 1940 caractérisées par une économie de guerre, et elles ont été maintenues après la défaite militaire de 1945. Cette continuité est permise par le revirement géopolitique des États-Unis qui, après avoir voulu transformer le Japon vaincu en un pays rural et pacifique modèle, le remettent en selle industrielleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_27215

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « La montée des doutes »  : […] Les bouleversements du système international provoqués par la disparition de l'U.R.S.S. et l'effondrement du communisme en Europe de l'Est s'accompagnent au Japon d'une instabilité politique et surtout économique nouvelle. En 1992, la bulle spéculative qui a permis au Japon de poursuivre, depuis la fin des années 1980, une croissance exceptionnelle pour un pays développé (près de 6 p. 100), éclat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_27215

MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POLLIN
  •  • 6 875 mots

Dans le chapitre « Stabilité des systèmes financiers »  : […] En plus de sa contribution à la croissance, l'efficacité d'une organisation financière dépend de son incidence sur la stabilité macro-économique. Ce qui revient à s'interroger sur la manière dont le système financier assure la coordination des décisions micro-économiques dans le temps : dans quelle mesure le jeu des marchés et l'activité des institutions financières rendent compatibles les choix d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-systemes-financiers/#i_27215

POUR UNE APPROCHE COGNITIVE DES CONVENTIONS ÉCONOMIQUES, André Orléan - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie SORIOT
  •  • 1 240 mots

Dans le chapitre « Incertitude et coordination mimétique : les conventions appliquées aux marchés financiers »  : […] S'inscrivant dans la filiation de Franck Knight, André Orléan distingue le « risque » (qui permet un calcul de probabilités) de l'« incertitude » (non calculable). Les mutations qualitatives affectant les produits et les goûts ou les innovations technologiques font, par exemple, partie de ces événements irréductibles aux données antérieures. L'incertitude implique alors une nouvelle définition de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pour-une-approche-cognitive-des-conventions-economiques/#i_27215