BULGARIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique de Bulgarie (BG)
Chef de l'ÉtatRoumen Radev (depuis le 22 janvier 2017)
Chef du gouvernementStefan Yanev (par intérim depuis le 12 mai 2021)
CapitaleSofia
Langue officiellebulgare
Unité monétairelev (BGN)
Population6 896 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)111 036

Un pays géographiquement très divers

Les montagnes

Les montagnes occupent 27,58 p. 100 du territoire bulgare et l'altitude moyenne du pays est de 470 m. Au nord, le Balkan ou Stara Planina (la « Vieille Montagne ») prolonge les Carpates méridionales en formant un arc moulé sur la plate-forme de Valachie avant de plonger dans la mer Noire au cap Emin. Si les altitudes ne dépassent pas 2 400 m dans la partie centrale du Balkan, la complexité du relief rend les communications assez difficiles entre le sud et le nord du pays. Les plis réguliers, plus ou moins déversés vers le nord, affectés de flexures et de failles, truffés de noyaux cristallins, donnent, dans une série épaisse de formations calcaires du Crétacé, des sommets pelés et des causses entaillés de canyons. L'érosion, ralentie par un climat sec, n'a que faiblement disséqué la montagne : seul l'Isker (Iskăr) se fraie un passage vers le Danube par un défilé emprunté par la route principale. Zone de refuge au temps de l'occupation turque, la montagne a pâti d'une surexploitation pastorale, alors qu'aujourd'hui, la population ayant gagné les plaines, elle n'offre plus que des îlots de peuplement dans les rares bassins intérieurs et dans les parties supérieures des vallées affluentes du Danube, où se pratique encore un élevage transhumant d'ovins et des cultures localement irriguées.

Au sud, le haut bastion du Rilo-Rhodope forme une série de horsts limités par de beaux escarpements de failles tertiaires, dominant d'une part les plaines littorales de la mer Égée, d'autre part les bassins de la Struma et de la Maritsa (Marica). Plus élevé (près de 3 000 m), plus humide, tant par la somme des précipitations de régime méditerranéen (plus d'un mètre par an) que par la présence d'un soubassement imperméable (roches cristallines et schistes), l'ensemble du massif demeure une réserve de ressources forestières à peine exploitées, de pâturages frais l'été, un château d'eau au potentiel énergétique important. Du Rhodope proprement dit se détachent, séparés par des bassins intérieurs (Mesta), le Rila, le Pirin, et, dominant le bassin de Sofia, l'avant-poste de Vitosa. Au-delà de la Maritsa, la Sredna Gora (la « Montagne moyenne ») et la Sarnena Gora (la « Montagne des cerfs »), séparées de la Stara Planina par un complexe de vallées dont la mieux formée est la « vallée des Roses », constituent une région intermédiaire entre la Stara Planina et le massif du Rilo-Rhodope.

La Bulgarie des plaines

La Bulgarie des plaines est de loin la plus peuplée, la plus cultivée, la plus vivante. Mais elle vit en symbiose avec la montagne qui lui fournit ses eaux, ses bois, ses minerais. La plaine danubienne, de 1 000 m jusqu'au niveau des balta du grand fleuve, est formée par un étagement de plateaux, glacis et terrasses découpés de vallées profondes et larges, aux fonds humides, qui sont autant de rubans de verdure et de cultures irriguées : Isker, Vit, Osăm, Jantra. Les villes moyennes : Vratsa, Lovec, Pleven (anc. Plevna), Gabrovo, Tirnovo (Tărnovo), Šumen, centres administratifs et manufacturiers, occupent des positions de contact. En Bulgarie, le seul port danubien important est Ruse (anc. Rušcuk), favorisé par le trafic fluvial, mais qui s'est surtout développé grâce aux échanges entre l'URSS et la Bulgarie, facilités par le pont routier et ferroviaire qui fut appelé « pont de l'Amitié » : en 2004, la population était estimée à 158 000 habitants.

À l'est, les placages de terres noires formés sous un climat aux nuances steppiques qui annonce l'Ukraine s'étendent sur un soubassement ancien recouvert de formations secondaires : Ludo Gorie (la « Forêt folle ») et Dobroudja (Dobrudža) dont une partie, le « quadrilatère », a été reprise aux Roumains en 1940, sont partagés en d'immenses exploitations de grande culture sèche, fortement mécanisée ; les habitants se concentrent en d'énormes villages, dont Tolboukhin (Tolbuhin, anc. Dobrič), promu au rang de centre commercial, offre le meilleur exemple.

Le littoral de la mer Noire

La façade littorale de la Bulgarie est de 378 km : elle tranche par de belles falaises les plateaux de la Dobroudja au nord, de la Strandja au sud. Entre les deux, des faisceaux de vallées convergent vers des zones de subsidence en partie colmatées : des courants littoraux ont construit des flèches de sable isolant des limans, reliant des îlots à la côte (et formant le tombolo de Nesseber), obturant en partie l'embouchure des fleuves, déposant au fond des baies des plages de sable fin et doré. Aux modestes ports de pêche et de cabotage du nord (Kavarna et Baltchik) et du sud (Mitchourin et Sozopol) s'opposent les organismes portuaires de Varna et de Burgas. Le premier a l'avantage d'une baie profonde qu'un canal relie à l'arrière-port de Reka Devnja ; il est également relié par un ferry-boat d'une grande importance économique et stratégique au port ukrainien d'Illytchovsk, situé non loin d'Odessa ; en 2004, la ville dépassait 300 000 habitants. Moins favorisé, Burgas (189 000 hab.) est spécialisé dans l'importation des hydrocarbures et sa raffinerie en voie d'extension traite le naphte importé de l'ex-URSS ainsi que la production locale des gisements de l'arrière-pays. Le tourisme balnéaire, symbolisé par la création de toutes pièces des stations des Sables d'Or et de la Côte du Soleil, au nord de Burgas, donnerait à la côte le caractère d'une Riviera méditerranéenne, si les hivers n'étaient si longs – plus de quatre mois – et si froids – moyenne de 0 0C en janvier. Ces caractères climatiques, s'ils tolèrent le figuier et l'amandier, excluent l'olivier et les agrumes. Plus rigoureux encore et plus sec, l'arrière-pays de collines est recouvert d'une formation végétale rabougrie et dégradée que des défrichements ont mis en valeur : les terroirs des exploitations céréalières géantes s'étendent sur des dizaines de milliers d'hectares. Seul le fond des vallées de la Kamtchija (Kamčija) et de la Tundja (Tundža), partiellement irrigué, porte des cultures maraîchères et industrielles qui annoncent les riches pays de la Maritsa.

La transversale bulgare

L'axe de la Bulgarie est constitué par la série de bassins évasés au contact de la Stara Planina et du Rhodope, qui, de la Nisava, affluent de la Morava serbe à la Maritsa, dont le cours inférieur traverse la Thrace turque, se disposent selon une direction nord-ouest-sud [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 41 pages


Médias de l’article

Bulgarie : carte physique

Bulgarie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Bulgarie : drapeau

Bulgarie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Bulgarie, VIIe-XIIe siècle

Bulgarie, VIIe-XIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Bulgarie depuis 1878

La Bulgarie depuis 1878
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 12 médias de l'article


Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'Institut national des langues et civilisations orientales, docteur ès lettres
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Nanterre, journaliste scientifique
  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée
  • : maître de conférences honoraire
  • : agrégé de l'Université, docteur en études slaves, docteur d'État, professeur de bulgare à l'Institut national des langues et civilisations orientales, directeur du Centre d'études balkaniques
  • : journaliste
  • : chargée de cours à l'Institut d'études européennes de l'université de Paris-VIII, analyste-rédactrice aux éditions de la Documentation française
  • : professeur à l'Institut national des langues orientales vivantes

Classification

Autres références

«  BULGARIE  » est également traité dans :

BULGARIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

AUTOCÉPHALES ÉGLISES

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 1 041 mots

L'autocéphalie (du grec autoképhalos , « qui est sa propre tête ») est le régime canonique qui règle les rapports institutionnels existant entre les diverses Églises sœurs dont se compose l'Église orthodoxe. Deux traits caractérisent ce régime : le refus d'une primauté de juridiction qui s'étendrait à l'Église universelle et la détermination autonome de la vie des Églises à l'échelon national. Les […] Lire la suite

BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 508 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des systèmes politiques différents »  : […] La Grèce, conservée au camp occidental à l'issue de la guerre civile, fait partie de l'OTAN – comme la Turquie – et a adhéré en 1981 à la CEE. Passée de la monarchie à la république en 1973, elle constitue une démocratie parlementaire pluraliste depuis la fin de la dictature militaire des années 1967-1974. Les trois autres États ont vécu, de l'immédiat après-guerre jusqu'en 1990 (1992 pour l'Alban […] Lire la suite

BOGOMILES

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY
  •  • 1 105 mots

Le mouvement bogomile (du nom de son fondateur le prêtre Bogomil) a pris naissance au x e  siècle en Bulgarie. Il s'est propagé dans les pays balkaniques avant de s'étendre dans l'Empire byzantin. […] Lire la suite

BORIS III (1894-1943) roi de Bulgarie (1918-1943)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 253 mots
  •  • 2 médias

Fils aîné de Ferdinand I er de Bulgarie, le futur Boris III est élève à l'Académie militaire de Sofia et sert dans l'état-major de son père au cours des deux guerres balkaniques et de la Première Guerre mondiale. Quand Ferdinand I er abdique, en 1918, il lui succède . À cette époque le pouvoir appartient à Stambolijski et au parti agrarien, grandi par son opposition à la guerre. Boris gagne la c […] Lire la suite

BOTEV CHRISTO (1848-1876)

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD
  •  • 1 088 mots

Écrivain révolutionnaire et voïvode bulgare, Christo Botev est né à Kalofer et mort à Yolkovitsa (près de Vratsa, dans les montagnes du nord-ouest de la Bulgarie) en combattant contre les Turcs à la tête d'une troupe de volontaires bulgares venus de Roumanie. Les années 1863-1866 qu'il passa à Odessa lui permirent de s'initier à la littérature révolutionnaire de l'époque. Après un bref séjour en […] Lire la suite

BURGAS

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 185 mots
  •  • 1 média

Port bulgare sur la mer Noire, Burgas a été fondée au xvii e  siècle. C’était alors un village de pêcheurs, qui s'est développé après l’accession de la Bulgarie à l’indépendance (1878). Burgas a eu longtemps moins d'importance que Varna, bien que relié par voie ferrée depuis 1890 aux plaines de la Maritsa et à Sofia. Le port a largement profité de l'accroissement des échanges extérieurs bulgares […] Lire la suite

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 769 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le dualisme et les Églises »  : […] Pour les cathares, le problème crucial est celui du mal, qu'on trouve dans l'univers rempli de créatures vaines et corruptibles, et qu'ils ne peuvent imputer à Dieu. Leur foi repose sur la conviction commune que ce monde visible et tout ce qu'il renferme est l'œuvre du diable. Selon le traité de Bartholomé de Carcassonne, « il y a un autre monde formé de créatures incorruptibles et éternelles ». […] Lire la suite

CHOPES, CHOPI ou TORLATSI

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 365 mots

Habitant la Bulgarie occidentale, le long de la frontière yougoslave, et la Serbie, à l'ouest de cette frontière, dans les régions des villes de Pirot et de Zaglavar, les Chopes (Chopi ou Torlatsi) peuplent une large zone qui s'étend du Danube au bassin du fleuve Strouma, au sud, et de la frontière yougoslave à la ligne constituée par l'affluent du Danube Osma et les monts Stredna Gora et Rila. Il […] Lire la suite

CLÉMENT D'OKHRID saint (840 env.-916)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 221 mots

Né sans doute en Macédoine bulgare, Clément accompagne Constantin-Cyrille et son frère Méthode dans leur mission en Grande-Moravie. En 885, à la mort de Méthode, il est expulsé avec ses compagnons. Boris I er -Michel l'accueille à Preslav et lui confie la christianisation de la Macédoine du Sud-Ouest, qui échappe encore à la hiérarchie grecque d'importation. Clément ouvre à Dévol (Kutmičevica) une […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

11 juillet 2021 Bulgarie. Élections législatives.

La coalition de centre droit formée du parti Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie (GERB) du Premier ministre Boïko Borissov et de l’Union des forces démocratiques (SDS) est en recul, avec 23,2 % des voix et 63 élus. Également en recul, la Coalition pour la Bulgarie menée par le Parti socialiste bulgare (PSB) obtient 13,2 % des suffrages et 36 députés. […] Lire la suite

4 avril - 5 mai 2021 Bulgarie. Élections législatives.

La Coalition pour la Bulgarie menée par le Parti socialiste bulgare (PSB) subit un grave revers avec 14,8 % des suffrages et 43 députés. Le Mouvement des droits et des libertés qui représente les Turcs et les musulmans de Bulgarie se maintient avec 10,4 % des voix et 30 sièges. L’échec des partis nationalistes d’extrême droite fait perdre à la coalition gouvernementale, qu’ils soutenaient, sa majorité absolue. […] Lire la suite

2 septembre 2020 Bulgarie. Engagement de la procédure de révision de la Constitution.

Alors que des milliers de manifestants affrontent violemment les forces de l’ordre à Sofia, le Premier ministre Boïko Borissov annonce être parvenu à rassembler une majorité en faveur de l’engagement d’une procédure de révision de la Constitution, qu’il avait proposée en août. Les contestataires demandent depuis juillet la démission de Boïko Borissov qu’ils accusent de ne pas lutter contre la corruption. […] Lire la suite

11-23 juillet 2020 Bulgarie. Tensions à la tête de l'exécutif.

Le chef de l’État soutient les dizaines de milliers de manifestants menés par Hristo Ivanov, chef de Bulgarie démocratique (centre droit), qui protestent depuis quelques jours contre le gouvernement, impliqué dans plusieurs scandales de corruption, dont ils réclament la démission. Le 23, Boïko Borissov remanie son gouvernement, remplaçant les titulaires des ministères des Finances et de l’Intérieur, particulièrement impopulaires. […] Lire la suite

3-22 juin 2020 Suisse. Fin de l'état de situation extraordinaire lié à la Covid-19.

Des restrictions demeurent toutefois pour les citoyens de Bulgarie, d’Irlande, de Croatie, de Roumanie, de Chypre et du Royaume-Uni, ces pays ne faisant pas partie de l’espace Schengen. Le 19, le Conseil fédéral met fin à l’état de situation extraordinaire et assouplit le régime du déconfinement, autorisant notamment, à compter du 22, les rassemblements jusqu’à mille personnes – contre trois cents depuis le 6. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roger BERNARD, André BLANC, Christophe CHICLET, Nadia CHRISTOPHOROV, Jack FEUILLET, Vladimir KOSTOV, Edith LHOMEL, Robert PHILIPPOT, « BULGARIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/