BUBON

PESTE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET, 
  • Universalis
  •  • 2 726 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les signes de la peste humaine »  : […] Il faut opposer la peste bubonique – dite encore zootique –, survenant après la piqûre d’une puce infectée, à la peste pulmonaire primitive, ou peste démique, succédant à une contamination interhumaine directe par voie respiratoire. La peste bubonique, après une incubation de un à dix jours et une brève période d’invasion, réalise d’emblée un syndrome toxi-infectieux extrêmement grave, avec appari […] […] Lire la suite