BRUIT DE FOND

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le procédé Dolby Stéréo »  : […] Avec l'évolution de l'électronique, Ray Dolby met au point un réducteur de bruit de fond qui porte son nom. Appliqué au son photographique, ce procédé réduit notablement le bruit de fond des pistes optiques et permet la reproduction, dans de bonnes conditions, d'enregistrements à pistes photographiques doubles (deux voies distinctes). Sur cette base, la société Dolby développe un procédé utilisan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_19508

DOLBY RAY (1933-2013)

  • Écrit par 
  • Michael RAY
  •  • 303 mots

Ingénieur du son et inventeur américain, Ray Dolby, avec la mise au point de techniques permettant d’améliorer la qualité du son, révolutionna l’industrie du disque et du cinéma, tant pour les professionnels que pour le grand public. Ray Milton Dolby naît le 18 janvier 1933, à Portland (Oregon), et grandit à San Francisco en Californie. Dès l’adolescence, il travaille pour l’entreprise californie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-dolby/#i_19508

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 294 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Choix du nombre N de bits par échantillon »  : […] La précision relative d'une mesure donnée avec n chiffres décimaux est égale à ± 0,5/10 n . De même, dans un codage numérique à N bits par échantillon, l'erreur maximale est de ± 1/2 unité pour une valeur maximale du signal (supposé alternatif et symétrique autour de zéro) de ± 1/2 × 2 N . Le rapport sign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/#i_19508

HYPERFRÉQUENCES

  • Écrit par 
  • Louis DUSSON
  •  • 9 960 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Maser amplificateur »  : […] Le fonctionnement des masers est fondé sur la création d'un milieu amplifiant les micro-ondes qui le traversent. Ce milieu amplifiant est obtenu par le phénomène d'émission stimulée dans un système d'atomes dont les populations ont été inversées. L'énergie correspondant aux hyperfréquences par la relation E = hf est de l'ordre de 10 -5 eV. Pour trou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyperfrequences/#i_19508

ONDELETTES

  • Écrit par 
  • Alexandre GROSSMANN, 
  • Bruno TORRESANI
  •  • 5 718 mots

Dans le chapitre « 2. Une représentation efficace »  : […] Une partition musicale est une représentation formidablement efficace du signal musical, dans la mesure où elle schématise une énorme quantité d'informations en utilisant relativement peu de signes. La première question qui vienne à l'esprit est de savoir si les décompositions en ondelettes sont capables d'approcher une telle efficacité, ne serait-ce que dans des situations nécessairement idéalisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondelettes/#i_19508

ONDES GRAVITATIONNELLES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La détection interférométrique des ondes gravitationnelles »  : […] Le principe de la détection interférométrique des ondes gravitationnelles est de partager en deux ondes le faisceau émis par un laser puis d’analyser la recombinaison de ces deux ondes après un trajet de l’ordre de la longueur d’onde du signal recherché , soit typiquement quelques centaines de kilomètres. Si ces deux ondes lumineuses se propagent dans des directions perpendiculaires et selon des t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondes-gravitationnelles/#i_19508

PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 6 034 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le dématriçage et l'interpolation »  : […] Tout appareil numérique équipé d'un capteur matriciel avec filtre de Bayer possède un logiciel de dématriçage qui permet de recomposer les pixels manquants sur les trois couches couleurs RVB à partir des informations envoyées par le capteur. Pour cela, il fait appel à l'interpolation . Le filtre de Bayer comporte deux fois plus de photosites verts pour compenser la sensibilité de l'œil et, bien s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-de-prise-de-vue-numerique/#i_19508

PHYSIQUE - Les moyens de l'expérimentation

  • Écrit par 
  • Michel SOUTIF
  •  • 6 036 mots

Dans le chapitre « La sensibilité »  : […] La sensibilité représente la plus petite quantité que l'appareil est capable de discerner. On l'exprime le plus souvent par un chiffre qui donne la plus petite valeur de la grandeur mesurée dont la variation provoque un « changement observable » à la sortie de l'appareil : ainsi, la sensibilité d'une balance s'exprime en milligrammes ou en microgrammes, suivant son type ; celle d'un galvanomètre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-les-moyens-de-l-experimentation/#i_19508

RADAR

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 6 099 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Description et utilisation »  : […] Un radar classique (par opposition aux radars modernes) est essentiellement constitué par un émetteur, une antenne et un récepteur muni d'un système de visualisation. L' émetteur lance à intervalles réguliers (par exemple, toutes les millisecondes) des signaux très brefs (par exemple, de 1 microseconde de durée), à une fréquence donnée (correspondant à une longueur d'onde va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radar/#i_19508

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 9 771 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs et la sensibilité des radiotélescopes »  : […] La sensibilité d'un radiotélescope est fonction de sa surface efficace et de la quantité minimale d'énergie détectable par le récepteur, quantité qui peut s'exprimer en unités de température si on utilise la formule de Rayleigh-Jeans (cf.  Unités employées ). Cette température minimale est reliée à la température de système T s à la bande passante du r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/#i_19508

SONS - Audiométrie

  • Écrit par 
  • André DIDIER
  •  • 3 398 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  L'effet de masque »  : […] L'audition normale avec les deux oreilles (audition binauriculaire) permet de localiser la direction d'une source sonore dans l'espace : c'est la faculté d'écoute dirigée ou la possibilité d'isoler dans la totalité de l'espace sonore une zone déterminé, en dehors de laquelle tout phénomène sonore – bien que perçu – ne trouble pas l'attention. De ces deux zones, la plus petite correspondant à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-audiometrie/#i_19508

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 033 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Principe de l'amplificateur optique à fibre »  : […] Comme n'importe quel amplificateur, un amplificateur optique absorbe l'énergie fournie par une source extérieure appelée pompe et la restitue au signal pour l'amplifier. Les amplificateurs à fibre disponibles commercialement fonctionnent dans la fenêtre de transmission à la longueur d'onde de 1 550 nm. Un de leurs avantages est la simplicité du dispositif (fig. 5 ). Ils se composent pour l'essenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_19508


Affichage 

Photographie numérique : rôle du filtre passe-bas

dessin

Lors de la capture du sujet, un grand écart de contraste ou la grande définition des objectifs (souvent supérieure à celle du capteur matriciel) peut produire, lors du dématriçage, des artéfacts comme des franges colorées et du moirage Ces problèmes peuvent être corrigés par des filtres... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Photographie numérique : rôle du filtre passe-bas
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin