NAUMAN BRUCE (1941- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réflexions sur la condition humaine

Cette nécessité de vivre retiré du monde (de l'art) est liée, pour reprendre les termes de l'artiste, à une « frustration » et une « colère en rapport avec la situation sociale ». Or, si ces sentiments vont influencer son mode de vie et son isolement, ils vont également, à partir des années 1970, générer et alimenter de nombreux travaux de plus en plus engagés sur le plan politique. La plupart de ces œuvres ont toutefois pour origine les propositions émises entre 1965 et 1970 et s'appuient sur les mêmes médiums et techniques expérimentés et décortiqués pendant ces années de jeunesse. Le langage reste omniprésent si ce n'est qu'il est désormais souvent envisagé selon des perspectives qui relèvent davantage d'interrogations anthropologiques, économiques, éthiques et sociales. L'œuvre de Nauman offre à ce titre une fascinante illustration des glissements théoriques et de la manière dont les idées et concepts vont évoluer en fonction des contextes intellectuels.

On peut en effet interpréter certaines vidéos ou installations en néons réalisées par Nauman dans les années 1980 et 1990 au regard d'une théorie du langage performatif (à savoir que certains verbes ne décrivent pas des actions mais coïncident avec celles-ci) revue par les gender studies. Aux yeux de la féministe Judith Buttler, le « gender » (le genre sexuel défini par les différences sociales) est effectivement performatif dans la mesure où l'on devient une femme ou un homme à force de réitérer des actes et de se plier à des modèles de fonctionnement définis par la société. L'installation vidéo Violent Incident de 1986 (Tate Gallery, Londres), composée de douze moniteurs, nous plonge par exemple au cœur de cette différenciation sexuelle régie par des modes comportementaux où un homme et une femme incarnent respectivement un rôle. Interprétées par des comédiens, les vidéos mettent en scène un incident entre un homme et une femme qui s'apprêtent à se mettre à table afin de partager un repas en t [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université de Valenciennes, critique d'art, commissaire d'expositions

Classification


Autres références

«  NAUMAN BRUCE (1941- )  » est également traité dans :

RAW MATERIAL - OK, OK, OK (B. Nauman)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 209 mots

Sur trois canaux distincts – deux moniteurs télé et une projection murale –, le visage en gros plan de l'artiste américain Bruce Nauman tourne sur lui-même répétant inlassablement les deux lettres « OK ». Ce mot, sa répétition, et le dispositif qui en amplifie l'intensité constituent Raw Material – OK, OK, OK (Matériau […] Lire la suite

BODY ART

  • Écrit par 
  • Anne TRONCHE
  •  • 4 584 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le corps sous l'œil de l'objectif »  : […] Le travail systématique des artistes de la performance avec des cinéastes et des photographes, en vue de documenter leurs actions, va favoriser le passage d'un art de l'action vers un art corporel spécifiquement photographique. Le travail de Rudolf Schwarzkogler, un temps protagoniste des actionnistes, incarne cette transition. Ses actions, qui simulent des automutilations, se développent dans u […] Lire la suite

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'art minimal et ses suites »  : […] Toujours aux États-Unis, quelques figures singulières inventent, avec une poignée d’œuvres marquantes, des formes radicalement nouvelles. Ainsi Barnett Newman (1905-1970), qui réalise uniquement six sculptures, affirme avec la pure verticalité de Here  II (1965) la sculpture comme une expérience et un art du lieu. David Smith (1906-1965), de son côté, incarne le pendant sculptural de l’abstracti […] Lire la suite

UN TROU DANS LA VIE : ESSAIS SUR L'ART DEPUIS 1960 (J.-P. Criqui) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 850 mots

Un trou dans la vie. Essais sur l'art depuis 1960 (Desclée de Brouwer, 2002) réunit neuf textes, consacrés à huit artistes, composés par Jean-Pierre Criqui de 1987 à 1997 et, à une exception près (celui sur Jean Eustache), précédemment publiés dans divers catalogues monographiques ou revues d'art. L'auteur se définit en préambule comme un critique, c'est-à-dire « quelqu'un qui s'éduque lui-même e […] Lire la suite

Pour citer l’article

Erik VERHAGEN, « NAUMAN BRUCE (1941- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruce-nauman/