BROUILLARDS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Phénomènes associés aux brouillards

Les brouillards peuvent donner naissance à de nombreux phénomènes associés sous forme de dépôts (gouttelettes, givre), de précipitations (bruine, neige en grains) ou de phénomènes optiques (réduction de visibilité, couronnes, gloires, arc-en-ciel).

Gloire et spectre de Brocken

Gloire et spectre de Brocken

Photographie

La gloire est un ensemble d'anneaux colorés circulaires qui apparaît à un observateur, situé en altitude, autour de son ombre grandement amplifiée, projetée sur le brouillard (spectre de Brocken). 

Crédits : Babak Tafreshi / Science Photo Library/ AKG Images

Afficher

Dépôts liquides et solides

Un dépôt de gouttelettes est souvent observé sur les objets en contact avec les brouillards. Son intensité dépend de la granulométrie des gouttelettes d’eau présentes, ainsi que de la capacité de captation des objets en question, de leur mouillabilité et de leur exposition au vent. Les feuilles de certains arbres, comme les épineux, sont des collecteurs particulièrement efficaces. On parle alors parfois de brouillard mouillant. Il ne faut toutefois pas confondre les gouttes déposées par le brouillard avec celles qui proviennent de la buée, de la rosée ou de la guttation (équivalent de la sudation ou du suintement) des plantes.

Lorsque les quantités collectées par les feuilles sont importantes, les gouttelettes captées se coagulent sous forme de gouttes de pluie qui tombent sur le sol. Dans certains pays arides, les brouillards représentent le principal apport d’humidité. Les textes du xvie siècle comme celui de Bartolomé de Las Casas font ainsi mention du Garoé, un arbre des îles Canaries exposé aux vents marins, encore appelé « arbre saint » ou « arbre fontaine », qui aurait été capable de capter un nombre suffisant de gouttelettes pour contribuer non seulement à son alimentation en eau mais aussi à celle des plantes voisines et à tout un système de collecte aménagé par les hommes à son pied. Dans l’archipel du Cap-Vert, plusieurs types d’arbres fontaines ont été plantés et sont ainsi utilisés depuis le début des années 1990 pour capter l’eau des brouillards : des lauriers aux Canaries, des agaves et des palmiers ailleurs. Dans la région d’Antofagasta au Chili, la c [...]


Médias de l’article

Symboles des phénomènes réduisant la visibilité près du sol

Symboles des phénomènes réduisant la visibilité près du sol
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Formation d’un brouillard préfrontal

Formation d’un brouillard préfrontal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Gloire et spectre de Brocken

Gloire et spectre de Brocken
Crédits : Babak Tafreshi / Science Photo Library/ AKG Images

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BROUILLARDS  » est également traité dans :

ANTICYCLONES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 100 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Anticyclones, brouillards et grands froids »  : […] Comme chacun peut régulièrement le constater, les nuits claires sont généralement les plus froides. Aucune couverture nuageuse ne retenant le rayonnement terrestre, le sol et les basses couches de l'atmosphère se refroidissent plus rapidement. Si ce refroidissement est suffisant pour que la température de l’air descende en dessous de la température du point de rosée, l’air se sursature en humidité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticyclones/#i_20867

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Christian PERRIN DE BRICHAMBAUT
  •  • 7 460 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Brouillards »  : […] Le brouillard n'est autre qu'un nuage au sol : tous les mécanismes de formation des nuages peuvent donc être envisagés, y compris la détente par convection sur le versant au vent d'une colline. Cependant, nous considérerons surtout l'influence des phénomènes radiatifs, particulièrement notable pour la formation des brouillards de rayonnement par vent calme : par ciel clair et atmosphère pure et s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-thermodynamique/#i_20867

MÉTÉORES

  • Écrit par 
  • André VIAUT
  •  • 3 338 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Hydrométéores »  : […] Les hydrométéores sont toutes les manifestations aqueuses de l'atmosphère, qu'elles tombent des nuages (cf. précipitations  Météorologie), qu'elles proviennent de la mer ou d'un manteau neigeux ou qu'elles se déposent sur le sol, les plantes ou les objets. La pluie est constituée de particules liquides dont le diamètre est de l'ordre de 0,5 à 3 mm, pouvant atteindre 7 mm dans les cas d'averses. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteores/#i_20867

PRÉCIPITATIONS, météorologie

  • Écrit par 
  • Léopold FACY
  •  • 5 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Givre »  : […] Le givre se forme dans des conditions assez analogues mais, bien entendu, aux températures négatives. Le givre n'est pas le gel de la rosée, c'est la condensation directe de la vapeur sous forme de glace sur la végétation ou sur les obstacles présentés par le sol. Il se traduit par le développement de formes cristallines variées, découlant du système de cristallisation de la glace par maclage, t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precipitations-meteorologie/#i_20867

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre CHALON, « BROUILLARDS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/brouillards/