BRONZE D'AMEUBLEMENT

BARBEDIENNE FERDINAND (1810-1892)

  • Écrit par 
  • Sylvain BELLENGER
  •  • 1 009 mots

Né à Saint-Martin-du-Fresnoy en Normandie, Ferdinand Barbedienne s'installe à Paris dès 1822 et tient de 1833 à 1838 un magasin de papiers peints. Sa rencontre avec Achille Collas (1795-1859) date de ces années-là. Celui-ci avait inventé un modèle de cylindre pour l'impression des toiles peintes et des indiennes, industrie florissante qui fut, au moment où se développaient la machine à vapeur et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-barbedienne/#i_12927

BOULLE ANDRÉ-CHARLES (1642-1732)

  • Écrit par 
  • Francis John Bagott WATSON
  •  • 2 101 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La marqueterie Boulle »  : […] Le type de marqueterie auquel Boulle donna son nom consiste en placages d'écaille de tortue ou de corne combinés à du métal (du laiton en général, mais parfois aussi de l'étain et du cuivre rouge), découpés en formes complexes, étalés sur du bois teinté en noir souvent lui-même incrusté de minces filets de laiton . Le dessin ou motif était alors collé sur la surface supérieure (un seul modèle gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-charles-boulle/#i_12927

B.V.R.B. (Bernard Van Risenburgh)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 274 mots
  •  • 1 média

Dynastie d'ébénistes parisiens, d'origine hollandaise. L'activité des Van Risenburgh s'étend du début du xviii e  siècle (arrivée de Bernard I er à Paris) à 1775 environ (date où son petit-fils Bernard III abandonne le métier pour se consacrer à la sculpture). On connaît surtout les œuvres des deux derniers, Bernard II et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-van-risenburgh/#i_12927

CAFFIERI LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 652 mots
  •  • 2 médias

Famille de sculpteurs et de bronziers d'origine italienne de la seconde moitié du xvii e  siècle et du xviii e  siècle. Les membres les plus marquants de cette nombreuse famille sont tout d'abord son fondateur Philippe I er (1634-1716). Originaire de Naples, Caffieri trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-caffieri/#i_12927

CARLIN MARTIN (1730-1785)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

D'origine allemande, Carlin se forma à Paris dans le milieu des ébénistes du faubourg Saint-Antoine. Arrivé avant 1759, il se fait recevoir maître en 1766. Ses attaches familiales avec Œben, dont il épouse la sœur cadette, et par lui avec Roger van der Cruse Lacroix (frère de M me Œben) expliquent en partie son style. C'est peut-être par leur intermédiaire qu'il entre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-carlin/#i_12927

CRESSENT CHARLES (1685-1768)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 320 mots
  •  • 1 média

Fils d'un sculpteur sur bois d'Amiens, Cressent s'installe à Paris où il est reçu comme sculpteur à l'Académie de Saint-Luc en 1714. Collaborateur du grand rival de Boulle, Joseph Poitou (mort en 1719), il épouse sa veuve et lui succède ainsi dans la charge d'ébéniste du duc d'Orléans. Il travaille alors pour le Régent puis pour son fils. L'obligation de l'estampille ne datant que de 1743, l'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-cressent/#i_12927

DUBOIS JACQUES (1693 env.-1763)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 161 mots
  •  • 1 média

Artisan ébéniste parisien, Jacques Dubois produit comme B.V.R.B. (Bernard van Risen Burgh) des œuvres de luxe, en laque ou en marqueterie, très élaborées, ornées de bronzes mouvementés, assez dissymétriques, telles que les voulaient les marchands merciers. Il vendait ses œuvres qui étaient très prisées en province et à l'étranger. Jacques Dubois eut deux fils : l'aîné, Louis, s'établit à son propr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-dubois/#i_12927

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 119 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le cuivre, le bronze, le laiton »  : […] Le cuivre pur est à l'origine des alliages que sont le bronze et le laiton. Il a été mis en forme au repoussé à toutes les époques, mais il a souvent été doré, émaillé, recouvert ou incrusté d'autres matières. Il a beaucoup servi à la fabrication d'objets de la vie quotidienne. La chaudronnerie regroupe ce type de production et certains pays, comme ceux de l'Orient musulman, ont préféré ce trait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-du-metal/#i_12927

MOBILIER

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 4 414 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le style Louis XV et le rococo »  : […] Le mobilier du xviii e  siècle, directement issu du baroque, est dominé par le style rocaille, caractérisé par des lignes sinueuses souvent dissymétriques, la profusion des motifs végétaux, feuillages et fleurs. Ce style est imposé en France par des ébénistes comme Charles Cressent qui fixe certains types de meuble, le bureau plat, la commode mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mobilier/#i_12927

RIESENER JEAN-HENRI (1734-1806)

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 344 mots
  •  • 1 média

Le plus célèbre des ébénistes du règne de Louis XVI, Riesener est né en Allemagne et s'est formé à Paris dans l'atelier de son compatriote Jean-François Œben. À la mort de ce dernier, en 1763, il aide sa veuve à maintenir l'activité de l'atelier et produit des œuvres qu'il continue, suivant la coutume, à estampiller Œben. En 1767, il épouse la veuve d'Œben, ce qui facilite en 1768 son accession à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-henri-riesener/#i_12927


Affichage 

Bureau de dame

photographie

Bureau de dame par Bernard II van Risenburgh Marqueterie de tulipier et de bois de rose, et bronzes dorés à l'or moulu (bronzes dorés au mercure et au feu) Environ 1750 Partridge Fine Arts, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Bureau plat

photographie

Bureau plat attribué à Charles Cressent (1685-1768) Acajou plaqué et bronzes dorés Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Commode Louis XVI

photographie

Commode Louis XVI estampillée Martin Carlin, décorée de bronzes dorés à l'or moulu et de plaques de porcelaine de Sèvres Env 1774 Sotheby's, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Encoignure par Jacques Dubois

photographie

Encoignure par Jacques Dubois (env 1693-1763) Bois de placage, bronzes dorés et marbre Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le "bureau du Roi" par Jean-François Œben et Jean-Henri Riesener

photographie

Le "bureau du Roi" (Louis XV) a été commencé par Jean-François Œben en 1760 et terminé en 1769 par Jean-Henri Riesener Marqueterie et bronzes dorés Château de Versailles 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Table-console

photographie

Table-console en placage d'ébène et marqueterie Boulle : placages d'écaille de tortue et de laiton gravé Appliques de bronze doré D'après André Charles Boulle (1642-1732) Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Bureau de dame
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Bureau plat
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Commode Louis XVI
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Encoignure par Jacques Dubois
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le "bureau du Roi" par Jean-François Œben et Jean-Henri Riesener
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Table-console
Crédits : Bridgeman Images

photographie