BRODERIE

ART DE COUR

  • Écrit par 
  • Philippe VERDIER
  •  • 4 811 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le style rayonnant »  : […] Paris centralisa les apports des foyers où s'était formée l'architecture rayonnante ; la Sainte-Chapelle de Paris, qui fut terminée en 1248, est, à l'étage, comme une chapelle rayonnante de la cathédrale d'Amiens agrandie ; Jean de Chelles adapta la façade de Saint-Nicaise de Reims au croisillon nord de la cathédrale de Paris. Mais l'écriture meneau, qui fit des églises parisiennes sous Saint Lou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-de-cour/#i_41367

ARTISANAT

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Louis LERETAILLE
  • , Universalis
  •  • 7 093 mots

Dans le chapitre « Les maîtres d'art »  : […] Du staffeur-stucateur, indispensable pour restaurer certains monuments historiques, au fabricant de fleurs artificielles, en passant par le restaurateur d'automates ou l'imagier au pochoir, la nomenclature des métiers d'art comprend plus de deux cents spécialités, souvent difficiles à classer. La S.E.M.A., organisme qui a en charge la documentation sur ces métiers, donne dans sa nomenclature la dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artisanat/#i_41367

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 613 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les tissus »  : […] Ce sont surtout les soieries de luxe qui firent la renommée, pendant tout le Moyen Âge, des manufactures byzantines. Leur fabrication, strictement réglementée et contrôlée par l'État, connut un grand développement à partir du vi e siècle, quand fut introduite à Byzance la sériciculture (vers 552). Les manufactures impériales (les « gynécées ») détenaient le monopole des étoffes teintes de vraie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-les-arts/#i_41367

HICKS SHEILA (1934- )

  • Écrit par 
  • Valérie DUPONT
  •  • 992 mots

Dans le chapitre «  « Soft World » »  : […] Dès les années 1960, l’artiste commence à recevoir des commandes d’œuvres monumentales destinées à orner les bâtiments d’entreprises ou d’institutions ; une activité qu’elle poursuivra jusque dans les années 2000, collaborant à maintes occasions avec les architectes (Eero Saarinen) et les sociétés de design comme la maison Knoll. L’une de ses premières réalisations, le mural pour la Fondation Ford […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sheila-hicks/#i_41367

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Textile »  : […] Aucun art ne mérite mieux l'épithète de populaire que le tissage. Par tradition celui-ci incombait prioritairement aux femmes et venait s'ajouter aux tâches ménagères et aux travaux agricoles. Pendant toute la période préindustrielle, comme la soie était en principe réservée aux classes supérieures et que la laine faisait défaut (les tentatives d'élevage du mouton ayant échoué), les seule fibres n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_41367

LANVIN JEANNE (1867-1946)

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 1 223 mots

Avec Jeanne Paquin, Madeleine Vionnet, Gabrielle Chanel, Elsa Schiaparelli, Jeanne Lanvin fait partie d'une génération de femmes dont la carrière a marqué la haute couture pendant l'entre-deux-guerres. Jeanne Lanvin, fille de Constantin-Bernard Lanvin, journaliste au quotidien Le Rappel , est née à Paris en 1867 ; elle est l'aînée d'une famille de onze enfants. Au début des années 1880, elle entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-lanvin/#i_41367

LIVRES EN BRODERIE. RELIURES FRANÇAISES DU MOYEN ÂGE À NOS JOURS (exposition)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 1 350 mots

L'exposition Livres en broderie (30 novembre 1995-24 mars 1996) et le catalogue qui l'accompagnait furent une révélation pour tous. En effet, aucune étude ni aucune recherche n'avaient jamais auparavant été consacrées aux reliures brodées. Le fait que cette manifestation ait pris place dans le cadre historique de la bibliothèque de l'Arsenal ajouta à la portée de l'événement : cette bibliothèque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-en-broderie-reliures-francaises-du-moyen-age-a-nos-jours/#i_41367

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les corporations »  : […] Les premiers statuts des communautés de métiers parisiens, recueillis entre 1261 et 1265, sont consignés dans le livre d'Étienne Boileau, garde de la prévôté de Paris. Alfred Franklin, dans une étude intitulée Les Corporations ouvrières de Paris du XII e au XVIII e  siècle. Histoire, statuts, armoiries (Firmin-Didot, Paris, 1884), en retrace l'historique. Jusqu'à l'abolition de ces corporations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_41367

PATRIMOINE ETHNOLOGIQUE & MÉTIERS MENACÉS

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Isac CHIVA
  •  • 3 149 mots

Dans le chapitre « Pour obtenir des produits de haut de gamme »  : […] Les industries de luxe, comme la mode, la bijouterie, les arts de la table, font appel à une multitude de petits métiers qui requièrent des compétences rares, voire uniques, et qui ne sont souvent accessibles qu'au terme d'un long apprentissage. Industrie florissante en France, la haute couture est dépendante d'un ensemble de métiers dont la transmission est loin d'être assurée. On peut ainsi dép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-ethnologique-et-metiers-menaces/#i_41367

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les tentures : broderies et tapisseries »  : […] À l'époque romane, on utilisait pour décorer les murs non seulement les fresques, mais également des tentures, qui étaient appréciées comme de véritables peintures. Souvent, elles sont à caractère religieux, mais elles ont aussi le mérite de procurer une ouverture sur les arts profanes contemporains, pratiquement inconnus. Peu de ces œuvres ont survécu, en raison de leur fragilité même. C'est ce q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_41367

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Développement des arts au XIVe siècle et dans la première moitié du XVe »  : […] L'unification territoriale, qui aboutit dans les premières décennies du xiv e  siècle à la constitution de la principauté de Valachie (ţara Românească) et quelques dizaines d'années plus tard à celle de la principauté moldave, ouvrit dans un climat d'affirmation politique et de progrès économique et culturel, des perspectives nouvelles au développement des arts. L'érection, dans les deux principau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/#i_41367

TAPISSERIE DE BAYEUX

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 268 mots
  •  • 1 média

La broderie de la reine Mathilde, communément appelée la Tapisserie de Bayeux, a été commandée par le demi-frère de Guillaume le Conquérant, l'évêque Odon de Conteville, après la conquête de l'Angleterre par les Normands en 1066. Il est très probable que cette œuvre de grande dimension, d'environ 70 mètres de longueur pour 50 centimètres de hauteur, était destinée à la cathédrale de Bayeux qu'Odon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapisserie-de-bayeux/#i_41367

TAPISSERIE DE BAYEUX - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 607 mots

ix e  siècle La réalisation de la tenture murale d'Oseberg, découverte dans un tombeau naval à Oseberg (Norvège), dont les fragments, restitués et conservés à l'Universitetets Oldsakamling d'Oslo, présentent une procession de personnages, à pied ou à cheval, enserrés entre deux bordures ornées de motifs géométriques. 1064 Le roi Édouard d'Angleterre charge son beau-frère Harold, comte de Wessex, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bayeux-reperes-chronologiques/#i_41367

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La broderie »  : […] La broderie, à la différence de la dentelle, a toujours besoin d'un support textile, dont elle transforme la surface. La broderie sur tulle, par exemple, ennoblit un tulle de base par des motifs et joue alors les trompe-l'œil avec la dentelle. Dans le monde entier, la broderie faite à la main décline ses signes et ses symboles pour permettre de différencier les hommes et leurs coutumes. Elle déco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_41367

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 657 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Chine »  : […] L'art de la broderie en Chine remonte peut-être à la fin du II e  millénaire avant notre ère, mais les plus anciens exemples subsistant datent du III e s. avant J.-C. ; ce sont des fragments de soie. La broderie y est exécutée au point de chaînette en soie de diverses couleurs. À partir de l'époque Tang (618-907) se répand la technique du passé plat, qui semble avoir été connue dès les premiers s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/#i_41367

UN TEMPS D'EXUBÉRANCE, LES ARTS DÉCORATIFS SOUS LOUIS XIII ET ANNE D'AUTRICHE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert DUPIN
  •  • 1 138 mots

Présentée au Grand Palais du 11 avril au 8 juillet 2002, cette exposition inédite avait pour but d'offrir une vue d'ensemble des arts décoratifs en France au milieu du xvii e  siècle. C'était le deuxième grand rassemblement de ce type organisé par le musée du Louvre après l'exposition Un âge d'or des arts décoratifs   1814-1848 , présentée en 1991 dans les mêmes espaces. La sélection, quelque 330  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-temps-d-exuberance-les-arts-decoratifs-sous-louis-xiii-et-anne-d-autriche-exposition/#i_41367


Affichage 

Broderie traditionnelle miao

photographie

Femmes miao occupées à l'une des plus traditionnelles de leurs activités, la broderie 

Crédits : Z. Haorong/ Xinhua News Agency

Afficher

Broderie traditionnelle miao
Crédits : Z. Haorong/ Xinhua News Agency

photographie