BROCATELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans sa forme classique, la brocatelle est une étoffe dont le dessin, formé par des effets de satin, se détache en relief sur un fond plat produit par une trame lancée, liée le plus souvent en sergé (armure à côtés obliques) par les fils d'une chaîne de liage. Ce relief des effets de satin est dû à l'emploi d'une trame de fond en lin et est accentué au tissage par des tensions appropriées des fils de chaîne et de trame. L'utilisation d'une seconde trame de lancé ou de plusieurs trames de broché permet de créer un décor supplémentaire, comme c'est le cas dans les brocatelles à plusieurs lats (trames de couleurs différentes) exécutées en France, par exemple, à l'époque de la Restauration.

On ignore l'origine exacte de ce genre de tissu qui semble avoir été surtout employé dans l'ameublement. Bien que le terme de brocatelle ait été parfois appliqué à des étoffes assez communes, il sert davantage à désigner de riches tissus d'ameublement tels qu'on en réalisait en Italie aux xvie et xviie siècles. Si l'on en juge par certains inventaires, les brocatelles vénitiennes paraissent avoir été particulièrement prisées en France, et c'est sans doute de ces fabrications que furent imitées dans notre pays, au xviie et au xviiie siècle notamment, ces somptueuses étoffes à décor de grands ramages dont on se servait principalement pour tendre les murs ou pour couvrir les sièges.

Plus tard, devaient être également réalisées, d'après les mêmes principes de fabrication, des brocatelles plus légères, en soie pure ou mélangée de laine, destinées à la confection des vêtements.

—  Évelyne GAUDRY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Évelyne GAUDRY, « BROCATELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/brocatelle/