BRISES DE VALLÉE ET DE MONTAGNE

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 798 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La convection naturelle ou convection libre »  : […] Si la pellicule d'air qui recouvre le sol est plus froide que ce dernier, elle s'échauffe par conduction. Les molécules d'air gagnent alors de l'énergie et s'agitent plus rapidement. Lorsqu'elles entrent en collision avec d'autres molécules d'air, elles leur transmettent une partie de cette énergie et réchauffent ainsi les couches situées au-dessus. Mais l'air est un mauvais conducteur de chaleur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascendance-meteorologie/#i_3431

VENTS

  • Écrit par 
  • Jean BESSEMOULIN, 
  • René CHABOUD, 
  • Jean-Pierre LABARTHE
  •  • 6 207 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les brises de pente »  : […] Ces brises ont toujours pour origine des différences d'échauffement entre des lieux rapprochés. Les écarts entre les températures diurne et nocturne sont souvent à l'origine d'un changement de direction des vents. La nuit, en l'absence du soleil, l'air se refroidit plus vite au contact des pentes qu'au fond des vallées. L'air recouvrant les pentes, plus froid et plus dense, dévale les reliefs en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vents/#i_3431


Affichage 

Brises de pente

dessin

En a, en montagne, les pentes d'une vallée sont plus exposées au Soleil et donc plus réchauffées que le fond de la vallée Cet air chaud (du rouge au bleu) s'élève et crée une zone de basse pression L'air du fond de la vallée y est donc attiré Il remonte les pentes : c'est la brise de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Brises de pente
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin