BRAHMAN, hindouisme

ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 576 mots

L' advaita, dont le nom signifie « non-dualité », est une des doctrines majeures de la philosophie indienne, et la forme la plus répandue de la philosophie dite Vedānta , aboutissement du Savoir par excellence. Les advaitavạ̄din sont ceux qui professent la doctrine selon laquelle il n'existe en vérité absolue qu'un seul Être, infin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_93865

ĀTMAN

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 886 mots

La notion d' ātman est une des notions clés de la pensée indienne, une des plus anciennement attestées aussi. Sa signification première a sans doute été celle de «  souffle vital » (en allemand : Atem ). Eu égard à son usage comme pronom réfléchi, à l'accusatif, en sanskrit, l'habitude s'est prise de la rendre par «  Soi » (en anglais : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atman/#i_93865

BRAHMAN & BRĀHMANE

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 990 mots

En sanskrit védique, le terme bráhman , neutre et accentué sur la première syllabe, désigne une puissance d' essence verbale. Masculin et accentué sur la deuxième syllabe, il désigne celui qui la possède, ou est lié à elle. Dans cette dernière acception, brahmán est rapproché du latin flamen . Dans la première, il correspond à l'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahman-et-brahmane/#i_93865

BRĀHMAṆA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 460 mots

Le Veda contient essentiellement trois types de textes : des poèmes et des strophes isolées, qui ensemble constituent ce que l'on nomme chandas (poésie) ; des formules rituelles ( yajus ) ; enfin, de longs développements en prose, de caractère spéculatif. C'est à ces derniers qu'est réservé le nom de brāhmana (textes concernant le brahman). Il s'agit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmana/#i_93865

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « Les divinités »  : […] Le brahmanisme et l'hindouisme qui en est issu se caractérisent par la facilité avec laquelle ils assimilent les divinités et les croyances qu'ils rencontrent. Ainsi le brahmanisme, héritier du védisme, va conserver la plupart de ses divinités, en même temps qu'il adoptera, les assimilant à ses dieux, celles auxquelles rendaient un culte des groupes sinon autochtones, du moins installés antérieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/#i_93865

BUDDHI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 332 mots

Le terme sanskrit « buddhi » désigne l'intelligence dans la psychologie de l'hindouisme. Selon les données traditionnelles du brahmanisme, l'homme se compose de quatre éléments qui sont autant de modalités de son être propre : le corps, la pensée, l'intelligence, l'âme. Ce dernier élément (en sanskrit, ātman  : « soi ») transcende les trois autres, car il est, en fait, l'abso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buddhi/#i_93865

DVAITA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 243 mots

Terme qui, dans l'hindouisme, caractérise la doctrine de la dualité, par opposition à celle qui professe une sorte de monisme. La métaphysique hindoue est dominée par la problématique propre au vedānta. Ce darśana (« point de vue », « système philosophique ») s'efforce de définir les relations entre l'âme ( ātman ) et l'absolu ( brahman ). Le plus souven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dvaita/#i_93865

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'univers épique »  : […] Le contenu de cette tradition épique est un tissu de mythologie et d'histoire inscrites dans des conceptions définies des êtres, de l'espace et du temps. Les êtres qui animent les récits sont d'espèces très diverses. Les dieux sont les principaux protagonistes. Ils sont hiérarchisés en classes et en fonction de leur personnalité. Il y a un être suprême, Śiva, Viṣṇu ou Devī, etc., selon la religio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_93865

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le panthéon hindouiste »  : […] Le panthéon brahmanique était extrêmement riche. Dans la perspective hindouiste, la mention des trente-trois dieux dont Indra est le chef subsiste théoriquement. Il s'y substitue dans certains textes une liste de trente dieux, au-dessus desquels trônent trois divinités majeures : Brahmā, Viṣṇu, Śiva, que la tradition donne comme présidant le premier à la création, le deuxième à la conservation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_93865

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Évolution des spéculations védiques »  : […] Les spéculations apparaissent plus avancées ou, en tout cas, sont plus distinctement exposées dans les littératures dites des Brāhmaṇa , des Āraṇyaka et des Upaniṣad qui forment l'« achèvement du Veda » ou Vedānta . Les Brāhmaṇa principaux sont l' Aitareyabrāhmaṇa , attaché au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/#i_93865

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « L'autel védique »  : […] Le sacrifice constituait à l'époque védique l'acte religieux par excellence. Sur la « trame » de sa liturgie complexe, on prétendait renouveler sans fin la création et assurer l'accord permanent des hommes et des « puissances » divinisées. Aux moments désignés par les astrologues se déroulait une série d'opérations préparatoires : fabrication des briques destinées à l'autel ; choix, purification […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_93865

KUMĀRILA (VIIe s.?)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 405 mots

L'une des formes les plus originales que prend la tradition brahmanique dans l'Inde classique (entre le ~ vi e et le viii e ) est le darshana ( darśana , « façon de voir ») appelé Mīmāmsā, voué à l'exégèse des textes liturgiques du Veda. La Mīmāmsā s'organise autour d'un tex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kumarila/#i_93865

MADHVA (1238-1317)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 590 mots

Penseur hindou dont le nom reste attaché à une tentative pour instaurer une philosophie qui, tout en restant fidèle aux principes du vedānta, permette le plein exercice de la dévotion. L'une des propositions majeures du vedānta étant l'affirmation selon laquelle l'ātman (« âme ») est identique au brahman (l'« absolu », le « principe » de toutes choses), Shankara ( viii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madhva/#i_93865

MĀYĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 726 mots

Notion particulière et difficile à cerner avec précision, dont fait grand usage la littérature philosophique de l'Inde traditionnelle et notamment celle qui relève du Vedānta. Le mot māyā est ancien puisqu'il apparaît déjà dans les hymnes du Rig-Veda, partie la plus archaïque du Veda lui-même (tout au début du ~ II e  millénaire). Il s'applique alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maya/#i_93865

MĪMĀṂSĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 425 mots

Le plus technique et le plus original à la fois des six darśanas (« points de vue ») qui constituent ensemble la tradition philosophique de l'Inde brahmanique. Prenant directement racine dans les spéculations védiques, la Mīmāṃsā apparaît comme un « méta-ritualisme » dans lequel la réflexion s'exerce d'abord sur le mécanisme des rites pour s'élever ensuite à l'intelligence de la structure de l'uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimamsa/#i_93865

MORT - Les sociétés devant la mort

  • Écrit par 
  • Louis-Vincent THOMAS
  •  • 8 190 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La fusion dans l'Un-Tout »  : […] Les thèses fondamentales du brahmanisme pourraient se résumer ainsi : identité du moi profond ( ātman ) et du principe fondamental de l'univers ( brahman ) : transmigration des âmes ( samsāra ) en référence directe avec les actes des existences antérieures ( karman ), le salut ( moksha ) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-societes-devant-la-mort/#i_93865

NIMBĀRKA (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 335 mots

Brahmane orthodoxe qui, né dans l'Āndhra Pradesh (pays de Haydérabad) au xii e siècle, fut d'abord un dévot de Krishna avant de devenir célèbre comme interprète du Vedānta. Ce darśana (« système de pensée » concernant les doctrines brahmaniques traditionnelles) pose en principe l'unité de l'ātman (« âme » humaine) et du brahman (l'« absolu », le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nimbarka/#i_93865

OṂ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 866 mots

Monosyllabe qui constitue, selon la tradition hindoue, le mantra par excellence, c'est-à-dire la meilleure expression rituelle sonore du sacré. Les religions indiennes (hindoue, bouddhique, jaïn) utilisent, en effet, dans leurs liturgies respectives, non seulement des chants et des prières de type classique, mais aussi de brèves formules, souvent dépourvues de signification, qui ponctuent les dive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/om/#i_93865

PRIÈRE ET CONTEMPLATION

  • Écrit par 
  • Albert-Marie BESNARD
  •  • 4 081 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le rôle de la croyance »  : […] On se ferait une idée caricaturale de la prière si on n'y voyait que l'expression d'un besoin signifié et transmis à une instance supérieure à fin d'exaucement. Le besoin incite au recours, mais le recours va être lui-même conditionné par le type de relation qui unit l'orant et son dieu. C'est la croyance qui encourage, justifie et structure le recours. Une question capitale se pose : n'est-il pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/priere-et-contemplation/#i_93865

RĀMAKRISHNA (1836-1886)

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 1 703 mots

Dans le chapitre « La spiritualité et la mission »  : […] Rāmakrishna aurait eu sa première extase dès l'âge de six ans en contemplant la splendeur de la nature, qui le plongeait dans une joie insoutenable. Mais il eut son expérience spirituelle la plus déterminante à dix-neuf ans quand, prêtre de la déesse Kālī, il « réalisa » la Mère divine et reçut la connaissance directe de l'énergie cosmique, le secret de la création tout entière, l'angoisse de ne j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramakrishna/#i_93865

RĀMĀNUJA (1017-1137)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 788 mots

Dans le chapitre « Les doctrines »  : […] Le viśiṣṭādvaita insiste à la fois sur l'Unité d'un premier principe d'où découle tout ce qui existe – ce qui est spirituel et ce qui est matériel – et, contre l'idéalisme śaṅkarien, sur la réalité des âmes individuelles et du monde matériel. Dieu, Personne Suprême, est garant de l'existence de celles-là comme de celui-ci : l'âme, le monde et Dieu constituent trois entités r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramanuja/#i_93865

RÉVÉLATION

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 751 mots

Dans le chapitre « L'hindouisme »  : […] Dans la tradition hindoue, on regarde comme śruti , révélation (littéralement : « ce qui a été entendu »), les livres védiques (de veda, qui signifie connaissance) : Ṛgveda , Sāmaveda , Yajurveda , Atharvaveda , ainsi que leurs compléments. Ces livres anciens se présentent comme la transcr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revelation/#i_93865

ŚAṄKARA ou ÇAṆKARA (début VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 041 mots

Dans le chapitre « L'Absolu et le monde »  : […] Son attitude métaphysique est le « non-dualisme », traduction plus exacte du terme sanskrit advaita que « monisme », ce dernier terme ayant l'inconvénient d'évoquer des notions trop occidentales qui s'accordent donc mal avec l'atmosphère où se meut la pensée indienne. Il n'admet qu'un seul Principe, le Brahman absolu des Upaniṣad, défini par lui comme sat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sankara-cankara/#i_93865

SHANKARA

  • Écrit par 
  • François CHENET
  •  • 251 mots

Illustre métaphysicien et grand réformateur religieux, rénovateur de l'hindouisme, Shankara (Śaṅkara) est celui des penseurs orthodoxes qui a laissé la marque la plus forte sur l'indianité. Il est né dans la première moitié du viii e  siècle (on ne retient plus la datation traditionnelle 788-826) dans le village de Kaladi en pays malabar, en Inde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shankara/#i_93865

ŚRUTI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 459 mots

La tradition hindoue, sous sa forme la plus orthodoxe, classe en deux grandes catégories les textes religieux qu'elle tient pour normatifs : ceux qui relèvent de la Shruti ( śruti ) et ceux qui appartiennent à la Smriti ( smṛti ). Ce dernier terme, dont le sens premier est « mémoire », regroupe tous les textes que l'on regarde, certes, comme inspirés par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sruti/#i_93865

UDDĀLAKA ĀRUṆI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 180 mots

Parmi les plus célèbres ṛṣi (prophètes) de la période védique (II e millénaire), figure Uddālakaāruṇi (c'est-à-dire de la famille d'Aruna). Dans les Brāhmana et les Upanisád , il apparaît comme un théologien habile, attentif à établir de façon péremptoire l'équation selon laquelle l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uddalaka-aruni/#i_93865

UPANIṢAD

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 566 mots

Dans le chapitre « Les principaux thèmes »  : […] En dépit de la diversité des upaniṣad, on retrouve un certain nombre de thèmes qui sont identiques dans la plupart d'entre elles. Les uns sont archaïsants, les autres annoncent l'évolution qui se produira dans la période suivante : celle du brahmanisme récent ou hindouisme. Parmi les thèmes anciens, on notera tout ce qui a trait au rituel : il s'agit d'une exégèse védique qui continue celle des br […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/upanisad/#i_93865

VALLABHA (1481-1533)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 448 mots

Philosophe hindou. Vallabha est l'auteur d'une interprétation dualiste du védânta ( vedānta ). Celui-ci, qui occupe une place privilégiée parmi les grands darshanas de l'hindouisme, a connu, en effet, outre l'expression que lui a donnée le monisme strict (advaïta-vedânta) de Shankara ( viii e  s.), une forme dualiste, notamme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vallabha/#i_93865

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 414 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les dieux »  : […] Cependant, qu'ils soient « somiques » ou non, les sacrifices restent toujours bâtis sur le principe de l'échange : l'homme donne afin que les dieux rendent. La religion védique étant polythéiste, c'est à bon droit que le mot « dieu » s'y trouve au pluriel. La doctrine du brahman pourrait paraître fonder un monothéisme (d'autant que certaines Upanishads appellent le brahman « Seigneur ») ; mais c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veda/#i_93865

VEDĀNTA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 2 721 mots

Dans le chapitre « Un darśana métaphysique »  : […] Le mot « vedānta » apparaît pour la première fois dans les Upaniṣad (vers le v e  s. av. J.-C.), où il désigne déjà la métaphysique dont l'étude prolonge et « achève » celle du Veda. L'acquisition du savoir théologique par le novice ( brahmacārin ) se faisait, en effet, selon un ordre rigoureux : d'abord la mémorisation des h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedanta/#i_93865

VIṢṆU ou VISHNU ET VICHNOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 8 942 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Origine et identifications à Nārāyaṇa, le Puruṣa et Bhagavant »  : […] L'étymologie du nom de Viṣṇu reste incertaine ; plusieurs ont été proposées, qui toutes relèvent plus d'un désir d'explication en rapport avec le personnage même que d'une démarche philologique assurée. On peut être tenté de voir dans cette difficulté d'interprétation une preuve de l'origine lointaine de cette dénomination, déjà attestée aux temps védiques. Viṣṇu était alors associé à d'autres êt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visnu-vishnu-et-vichnouisme/#i_93865