BOUVARD ET PÉCUCHET, Gustave FlaubertFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'acharnement encyclopédique

« Comme il faisait une chaleur de 33 degrés, le boulevard Bourdon se trouvait absolument désert. » C'est là, dans les années 1830, que Bouvard et Pécuchet font connaissance et se lient d'amitié. Tous deux copistes, ils ont les mêmes goûts et le même rêve, celui de se retirer à la campagne. Un héritage, dont bénéficie Bouvard, va permettre aux deux amis de prendre leur retraite et d'acheter une ferme dans le Calvados. Là, ils s'improvisent agriculteurs, mais, mettant en pratique des théories mal assimilées, ne produisent que de lamentables récoltes. D'autres tentatives aboutissent pareillement à des fiascos : leurs arbres périclitent, leurs conserves pourrissent, leur alambic explose. Mais Bouvard et Pécuchet ont pris goût à la science et à l'expérimentation. Ils vont explorer avec zèle tout le champ des savoirs humains. C'est ainsi qu'ils découvrent successivement la chimie, l'anatomie, la physiologie, la médecine, l'hygiène, la géologie et les fossiles. Chaque expérience les déçoit, car chaque savoir révèle ses limites ou ses contradictions : « La géologie est trop défectueuse ! À peine connaissons-nous quelques endroits de l'Europe. Quant au reste, avec le fond des océans, on l'ignorera toujours. » Poursuivant néanmoins leur traversée des savoirs, ils transforment leur ferme en musée archéologique et projettent d'écrire la vie du duc d'Angoulême, puis une pièce de théâtre. Survient la révolution de 1848. Ils plantent un arbre de la Liberté, songent à la députation et lisent les utopistes. Le coup d'État du 2 décembre les laisse amers : « Bouvard songeait : – „Hein, le Progrès, quelle blague !“. Il ajouta : „Et la politique, une belle saleté !“ ».

Ils délaissent alors l'étude. Bouvard courtise une voisine et Pécuchet connaît l'amour charnel avec une servante qui lui transmet la syphilis. Renonçant aux femmes, ils se tournent vers la gymnastique. Puis leur vient le goût des sciences occultes, qui les conduit à la philosophie. Celle-ci fait naître en eux le doute et le désespoir. Sur le point de se pendre, ils entendent sonner la cloche de la messe de minuit qui leur paraît un signe de Dieu. Mais la religion les lasse vite. Ayant recueilli les enfants d'un forçat, ils se chargent de les éduquer : c'est encore un échec. Usés par les déboires, lassés par l'inanité de leurs études et presque ruinés, ils décident d'abandonner les spéculations intellectuelles et de revenir à leur premier métier : copier.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Autres références

«  BOUVARD ET PÉCUCHET, Gustave Flaubert  » est également traité dans :

SUBLIME

  • Écrit par 
  • Philippe LACOUE-LABARTHE
  •  • 6 175 mots
  •  • 1 média

« Sublime » transcrit le latin sublime , neutre substantivé de sublimis , qui lui-même traduit le grec to hupsos . La formation du mot latin s'explique mal, mais le sens est tout à fait clair : sublimis (de sublimare , élever) signifie : haut dans les airs, et par suite, au sens physique comme au sens moral, haut, élevé, grand. Ce qui traduit parfaitement le grec hupsos , si l'on songe par exempl […] Lire la suite

FLAUBERT GUSTAVE

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 9 805 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Bouvard et Pécuchet » (1872-1875 et 1877-1880) »  : […] Dès le 1 er juillet 1872, Flaubert écrit à George Sand qu'après Saint Antoine il se mettra aussitôt à la rédaction d'un grand roman moderne, « qui aura la prétention d'être comique ». C'est, une fois de plus, une vieille idée, mûrie depuis 1841 au moins, et dont on retrouve la trace dans toute la carrière de l'auteur : écrire « une encyclopédie de la bêtise humaine ». Son but est parfaitement cl […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « BOUVARD ET PÉCUCHET, Gustave Flaubert - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bouvard-et-pecuchet/