BORDEAUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire

D'abord emporium des Bituriges où transitait l'étain britannique, Burdigala doit sa première fortune à la création au ier siècle d'un vignoble atlantique. La cité gallo-romaine,  « petite Rome » cultivée et aristocratique, étendait son quadrillage de rues et ses monuments sur une vaste étendue urbaine. La civilisation antique s'y est perpétuée jusqu'aux invasions franques et normandes, malgré le resserrement de la ville dans le castrum du iiie siècle.

Le renouveau médiéval au xiie siècle est encore venu de la terre, par l'immigration des campagnes vers la ville et par la restauration d'un vignoble désormais épiscopal, monastique et bientôt bourgeois. C'est entre 1150 et 1227 que le bourg Saint-Éloi s'est développé au sud du castrum. Puis, l'union politique du duché d'Aquitaine avec le royaume d'Angleterre, qui a duré de 1154 à 1443, a favorisé un grand commerce d'exportation des vins bordelais et gascons vers les îles Britanniques, et, au début du xive siècle, la ville a englobé dans une troisième enceinte une population d'environ 30 000 habitants, chiffre élevé pour l'époque.

Le troisième temps fort de la prospérité bordelaise a été le xviiie siècle. C'est une fois de plus la viticulture de qualité, notamment en Médoc, qui a sous-tendu ce „siècle d'or“. Cependant, Bordeaux est alors surtout devenu le grand port du commerce colonial, redistributeur du sucre et du café des Isles. Avec son aristocratie parlementaire, ses négociants, son élite intellectuelle, que symbolise Montesquieu, sous l'administration d'intendants éclairés comme Tourny, la ville a atteint le maximum de sa richesse et s'est donné un urbanisme et une parure monumentale classiques (place Royale, façade des quais, cours, allées, Grand-Théâtre) qui subsistent encore malgré la menace que constitue la circulation.

Bordeaux : la place du Parlement

Photographie : Bordeaux : la place du Parlement

Fontaine centrale de la place du Parlement dans le quartier Saint-Pierre, au cœur du vieux Bordeaux. Les immeubles qui la bordent datent de la première moitié du XVIIIe siècle et les façades sont très richement décorées (Gironde, France). 

Crédits : Richard Klune/ Corbis

Afficher

Plus que le marasme issu de la Révolution et de l'Empire, c'est l'éloignement de Bordeaux et de son port des grands centres industriels et énergétiques de l'Europe qui a amorcé son recul au xixe siècle. Pourtant, sous Napoléon III et sous la IIIe République, le commerce des vins et le commerce colonial lui ont donné des regains de prospérité qui se sont traduits par des travaux d'urbanisme non négligeables (boulevards, percées nouvelles, quais). En 1914, pour pallier le déclin du port, de premières installations industrielles annonçaient une volonté de redressement. La ville avait alors 260 000 habitants.

Le Bordeaux d'aujourd'hui reflète, certes, ces étapes de son histoire, mais il s'insère aussi dans une vaste agglomération dont l'existence a été reconnue et organisée par la création de la Communauté urbaine de Bordeaux (loi du 31 décembre 1966).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Bordeaux : la place du Parlement

Bordeaux : la place du Parlement
Crédits : Richard Klune/ Corbis

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'Institut d'études politiques de Bordeaux
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux

Classification

Autres références

«  BORDEAUX  » est également traité dans :

BORDEAUX, LE TEMPS DE L'HISTOIRE, ARCHITECTURE ET URBANISME AU XIXe SIÈCLE 1800- 1914 (R. Coustet et M. Saboya)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 993 mots

Engagée dans les années 1970, la réhabilitation de l'architecture du xixe siècle n'est plus à faire, ni auprès des historiens de l'art ni auprès des responsables du patrimoine, même si un public plus large n'a pas toujours suivi.Longtemps, cette architecture a été regardée à l'aune d'une idée courte de la modernité. Notre génération a redécouvert l'in […] Lire la suite

AQUITAINE

  • Écrit par 
  • Jean DUMAS, 
  • Charles HIGOUNET
  •  • 7 520 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Occupation du sol et peuplement »  : […] L'occupation du sol de l'Aquitaine antique était relativement faible ; cependant, de nombreux vestiges archéologiques subsistent de ses populations préhistoriques (en Périgord et dans les pré-Pyrénées surtout) et gallo-romaines. Les territoires de beaucoup de ses « cités » (Saintes, Angoulême, Périgueux, Bordeaux, Bazas, Agen, Dax) étaient étroitement bordés par des massifs de forêts et des landes […] Lire la suite

CHABAN-DELMAS JACQUES (1915-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 882 mots

Général à vingt-neuf ans, député radical à trente et un ans, maire de Bordeaux durant quarante-sept ans, ministre de Mendès France, Premier ministre de Georges Pompidou, Jacques Chaban-Delmas a été aux premiers rangs de la vie politique durant un demi-siècle. À sa mort, survenue le 10 novembre 2000, les drapeaux en berne au Palais-Bourbon ont salué la mémoire de celui qui avait présidé l'Assemblée […] Lire la suite

COMBES LOUIS (1754-1818)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 388 mots

Fils d'un maître menuisier de Bordeaux, Louis Combes travaille d'abord chez l'architecte voyer de cette ville R. F. Bonfin, avant de gagner Paris où R. Mique et Peyre le Jeune l'accueillent dans leur atelier. Premier prix d'architecture en 1781 avec un projet de cathédrale, Combes séjourne trois ans à Rome où il étudie les monuments antiques et ceux de la Renaissance. À son retour très attendu à B […] Lire la suite

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 598 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le premier ébranlement »  : […] Le traité de Paris de 1763 sanctionne la victoire de l'Angleterre . Le domaine colonial français est considérablement réduit. Les Anglais acquièrent le Canada avec ses dépendances, les îles antillaises de la Dominique, de Grenade, de Saint-Vincent et de Tobago, les comptoirs français du Sénégal, sauf l'îlot de Gorée. Dans l'Inde, la France doit renoncer à toute prétention territoriale et ne cons […] Lire la suite

GABRIEL JACQUES III JULES (1667-1742)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 329 mots

Élève et parent de Jules Hardouin-Mansart, père de l'illustre Ange Jacques, l'architecte Jacques Gabriel est communément désigné sous le nom de Jacques III et par certains historiens sous celui de Jacques V. Il accomplit une carrière rapide et brillante : contrôleur des Bâtiments du roi en 1687, membre de l'Académie d'architecture en 1699, premier ingénieur des Ponts et Chaussées en 1716, premier […] Lire la suite

GUYENNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 284 mots

Altération du mot Aquitaine qu'elle a remplacé au xiii e siècle. Le traité de Paris de 1259 désigna ainsi tout le territoire qui, au sud-ouest de la France, était tenu en fief par les Plantagenêt. Ce duché de Guyenne, successeur lointain de l'antique Aquitaine seconde, avait pour cœur la région bordelaise et, au sud, longeait l'océan jusqu'à la Navarre (approximativement les départements actuels […] Lire la suite

LOUIS NICOLAS dit VICTOR (1731-1800)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 383 mots

Grand Prix de Rome en 1755, Victor Louis séjourne à Rome de 1756 à 1759. En 1765, il voyage en Pologne où il effectue des travaux au château royal. En 1767-1768, il procède à l'aménagement du pourtour du chœur de la cathédrale de Chartres et à divers travaux dans des églises de Metz puis édifie en 1771 l'hôtel de l'Intendance à Besançon. Appelé à Bordeaux par le maréchal de Richelieu, il y constru […] Lire la suite

NOUVELLE-AQUITAINE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 220 mots
  •  • 1 média

La région Nouvelle-Aquitaine, qui s’est appelée à titre provisoire Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, et rassemble […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

28 juin 2020 France. Second tour des élections municipales.

Bordeaux et Strasbourg. Elle conserve Grenoble, participe à la victoire de listes conduites par la gauche à Paris, Marseille, Montpellier, et manque de peu de conquérir Lille et Toulouse. Le Parti socialiste (PS) maintient ses positions et conquiert notamment Montpellier, Nancy et Saint-Denis. Les Républicains (LR), qui avaient dominé le scrutin de […] Lire la suite

15-22 mars 2020 France. Premier tour des élections municipales.

Bordeaux, le maire Nicolas Florian (LR), héritier d’Alain Juppé, est mis en ballotage par le candidat EE-LV. À Lille, la maire Martine Aubry (PS) est talonnée par le candidat EE-LV. Le 16, le chef de l’État annonce le report du second tour des municipales. Le 17, le quotidien Le Monde rapporte les propos d’Agnès Buzyn qui affirme, au sujet du maintien […] Lire la suite

16-20 février 2018 France. Polémique à la suite des déclarations de Laurent Wauquiez.

Bordeaux Alain Juppé ou les députés de La République en marche. Le 20, interrogé sur la chaîne BFM-TV, Laurent Wauquiez déclare « assumer » ses propos – à l’exception de la mise en cause de Nicolas Sarkozy –, met en cause le « système médiatique » et dénonce les « méthodes de voyous » de l’émission « Quotidien ». […] Lire la suite

20-27 novembre 2016 France. Victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre.

Bordeaux Alain Juppé (LR) obtient 28,6 p. 100 des voix. L’ancien président Nicolas Sarkozy (LR) – 20,7 p. 100 des suffrages – est éliminé dès le premier tour. Nathalie Kosciusko-Morizet (LR) obtient 2,6 p. 100 des voix, Bruno Le Maire (LR) 2,4 p. 100, Jean-Frédéric Poisson (Parti chrétien-démocrate) 1,5 p. 100 et Jean-François Copé (LR) 0,3 p. 100. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean DUMAS, Charles HIGOUNET, « BORDEAUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bordeaux/