BOHÈMES (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Intérieur d'atelier, O. Tassaert

Intérieur d'atelier, O. Tassaert
Crédits : Art Media/ Print Collector/ Getty Images

photographie

Sainte Famille, G. Lallemant

Sainte Famille, G. Lallemant
Crédits : A. Beaudoin/ MBA, Rennes/ Service de presse/ RMN

photographie


L'exposition Bohèmes, qui a marqué le calendrier culturel au Grand Palais à Paris du 26 septembre 2012 au 14 janvier 2013, explorait les origines et le développement d'un mythe moderne. La bohème artistique, née entre romantisme et réalisme, correspond en effet à une représentation nouvelle de l'artiste par lui-même au xixe siècle, et de ce fait à un changement de son statut. En 1834, le journaliste Félix Pyat, résume assez bien le phénomène : « La manie ordinaire des jeunes artistes de vouloir vivre hors de leur temps, avec d'autres idées et d'autres mœurs, les isole du monde, les rend étrangers et bizarres, les met hors la loi, au ban de la société ; ils sont les Bohémiens d'aujourd'hui. »

Intérieur d'atelier, O. Tassaert

Intérieur d'atelier, O. Tassaert

Photographie

Octave Tassaert, Intérieur d'atelier, 1845. Huile sur toile, 46 cm × 38 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Art Media/ Print Collector/ Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert FOHR, « BOHÈMES (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bohemes/