FOSSE BOB (1927-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maître d'œuvre à la scène et à l'écran

À partir de 1959, Fosse devient metteur en scène pour Redhead, puis travaille avec Neil Simon sur Little Me (1962) et Sweet Charity (1966), transposition en comédie musicale du film de Federico Fellini Les Nuits de Cabiria (1957). Le succès de ce dernier spectacle intéresse le studio Universal qui demande à Bob Fosse de le mettre en scène au cinéma. C'est un gros budget, comme toutes les comédies musicales tournées depuis les succès de West Side Story (1961), My Fair Lady (1964), The Sound of Music (1965) et Funny Girl (1968). Shirley McLaine remplace Gwen Verdon, créatrice du rôle à Broadway. Fosse débute donc comme réalisateur, en 1969, avec cette superproduction qui dure 157 minutes et prend le contre-pied de la comédie musicale traditionnelle en cherchant à ne pas trahir Fellini.

La 20th Century Fox l'engage alors pour porter à l'écran un autre succès de Broadway : Cabaret (1972), inspiré des nouvelles de Christofer Isherwood, Adieu à Berlin (1939), qui évoquent la montée du nazisme en Allemagne, telle qu'elle est perçue par un jeune écrivain anglais. Le spectacle a débuté le 20 novembre 1966 avec Jill Haworth en vedette. La production conserve la musique et les chansons du spectacle, puis engage Jay Presson Allen pour l'écriture du scénario. Mais Bob Fosse n'a pas envie de reprendre le concept de la comédie musicale. Il axe sa mise en scène sur la vie dissolue sous la République de Weimar et brave la censure en traitant franchement de la sexualité. Inspiré par le travail de l'Italien Luchino Visconti et par celui du jeune cinéaste allemand Rainer Werner Fassbinder, il signe une œuvre grave aux inventions formelles incessantes et ne tient aucun compte de la commande du studio, qui s'inquiète beaucoup du résultat. Mais Cabaret est couronné d'oscars, dont celui du meilleur réalisateur, de la meilleure actrice (Liza Minnelli) et du meilleur second rôle masculin (Joel Grey).

Cabaret, Bob Fosse

Cabaret, Bob Fosse

Photographie

Liza Minnelli et Joel Grey dans «Cabaret» (1972), de Bob Fosse. 

Crédits : Allied Artists Picture Corporation/ Collection privée

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Cabaret, Bob Fosse

Cabaret, Bob Fosse
Crédits : Allied Artists Picture Corporation/ Collection privée

photographie

Que le spectacle commence, de Bob Fosse

Que le spectacle commence, de Bob Fosse
Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

photographie




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Noël SIMSOLO, « FOSSE BOB - (1927-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bob-fosse/