BIRMANIE (MYANMAR)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Birmanie : carte physique

Birmanie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Birmanie : drapeau

Birmanie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Irrawaddy (Birmanie)

Irrawaddy (Birmanie)
Crédits : S. Winter/ National Geographic/ Getty

photographie

Rangoon: scène de rue

Rangoon: scène de rue
Crédits : M. di Lauro/ Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielUnion de Birmanie, Myanmar (MM)
Chef de l'État et du gouvernementWin Myint (depuis le 30 mars 2018)
CapitaleNaypyidaw (a remplacé Rangoon en 2006)
Langue officiellebirman
Unité monétairekyat (MMK)
Population53 985 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)676 533

Une littérature perpétuellement renaissante

La littérature birmane connue est jeune. Les premières œuvres qui nous soient parvenues datent de la seconde moitié du xve siècle. La civilisation birmane a commencé de s'épanouir au xie siècle ; elle succédait à une civilisation mōn florissante. Les Mōn avaient une écriture et une littérature dont bénéficièrent leurs conquérants. Par la suite, l'hégémonie culturelle fut tantôt mōn, tantôt birmane, jusqu'au xviiie siècle.

La langue birmane est actuellement la langue véhiculaire et la langue de civilisation, de même que l'ethnie birmane est la plus représentative de la culture de l'Union ; mais la complexité ethnique, qui caractérisa toujours cette aire géographique, demeure.

Sur cinquante millions de citoyens, les deux tiers appartiennent à l'ethnie birmane mais n'occupent que la moitié du territoire. L'autre moitié est occupée par des Tibéto-Birmans autres que les Birmans, des Thaï, des Mōn-Khmers et des Malayo-Polynésiens : peuplement d'autant plus hétérogène que chacun de ces peuples est subdivisé en multiples ethnies, dont chacune a sa langue propre, généralement inintelligible à l'ethnie voisine. Seuls possèdent une écriture : les Birmans, depuis le xiie siècle ; les Mōn, depuis le vie siècle ; les Chan – des Thaï – qui utilisent les caractères birmans avec quelques modifications ; et les Karens – Tibéto-Birmans – à la langue desquels les missionnaires ont adapté l'écriture birmane. Tous se servent d'une écriture indienne introduite par les Mōn. Quant aux langues chin, elles ont été romanisées par les missionnaires. Seuls les Birmans, les Mōn et, à un moindre degré, les Chan utilisent leur langue écrite à des fins littéraires, publiant des revues et des textes. Les langues romanisées servent à des publications techniques (dictionnaires, manuels), aux textes scolaires ou folkloriques, contes et légendes. À l'heure actuelle, la production littéraire vivante est principalement en langue birmane.

Telle est la situation de la littérature birmane par rapport à son contexte. Son contenu, c'est-à-dire l'ensemble des œuvres ex [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 44 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  BIRMANIE (MYANMAR)  » est également traité dans :

BIRMANIE (MYANMAR), chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/birmanie-myanmar/#i_25461

A.S.E.A.N. (Association of South East Asian Nations) ou A.N.S.E.A. (Association des nations du Sud-Est asiatique)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LE GLOANNEC
  •  • 225 mots

Organisation internationale fondée en août 1967 par l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande pour remplacer l'Association de l'Asie du Sud-Est (A.S.A.), l'Association des nations du Sud-Est asiatique vise à coordonner l'action de gouvernements hostiles à la remise en cause du statu quo politique en Asie du Sud-Est. Ses principaux objectifs comprennent : l'élimination d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-s-e-a-n-association-of-south-east-asian-nations-ou-a-n-s-e-a-association-des-nations-du-sud-est-asiatique/#i_25461

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Birmanie-Thaïlande »  : […] L' histoire géologique de la Birmanie et de la Thaïlande, mal connue, montre tout au moins une liaison étroite avec le Tibet, l'Himalaya et la Malaisie. À l'est se trouve le plateau de Shan, constitué de terrains métamorphiques prolongeant ceux du Tibet. Dans le nord de la Birmanie, une série sédimentaire monte du Cambrien au Quaternaire. Les chaînes birmanes s'allongent à l'ouest et comprennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geologie/#i_25461

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La mousson de l'Asie du Sud-Est »  : […] L'Asie du Sud-Est, plus méridionale que l'Inde, est aussi beaucoup plus arrosée : les pluies sont, à peu près partout, supérieures à 1 400 mm, et les climats équatoriaux à pluies constantes et très abondantes (supérieures à 2 000 et même à 2 500 mm) sont très largement représentés. Le relief étant, par ailleurs, beaucoup plus fragmenté, les climats sont plus divers. Les phénomènes moteurs de la mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_25461

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Asie du Sud-Est »  : […] Le processus de mondialisation intègre aujourd'hui, sur le plan économique, l'Asie du Sud-Est à l'Asie orientale, et l'on désigne de moins en moins souvent cet espace, intermédiaire entre les deux géants de l'Asie que sont la Chine et l'Inde, par un toponyme propre. Le toponyme, il est vrai, ne va pas de soi, alors que l'Asie du Sud-Est, un temps partagée entre plusieurs puissances coloniales, In […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_25461

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - La formation des États indianisés

  • Écrit par 
  • Janice STARGARDT
  •  • 4 709 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grandes villes pyues »  : […] Au premier rang se trouvent les résultats des recherches du Service archéologique birman. Des fouilles systématiques menées sur les sites de trois grandes villes pyues, Beikthano , Halin et Śrī Kṣetra, dont l'aire fortifiée est respectivement de 9, 6 et 9 kilomètres carrés, ont bien enrichi la documentation concernant les origines de la civilisation en Birmanie et ont permis de rapporter la chron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-du-sud-est-art-et-archeologie-la-formation-des-etats-indianises/#i_25461

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Les grands empires

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 4 126 mots
  •  • 5 médias

Comme entraînées par leur vitalité, l'Inde et la Chine, vers les débuts de notre ère, débordèrent leurs frontières naturelles et civilisèrent les deltas et les îles d'Indochine et d'Indonésie, venant finalement à la rencontre l'une de l'autre, comme elles le firent – presque au même moment – en Asie centrale. Cette expansion, dont elles n'eurent pas même conscience ! et qui fut de peu d'importance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-du-sud-est-art-et-archeologie-les-grands-empires/#i_25461

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Nous assistons actuellement à une véritable révolution de la recherche préhistorique et protohistorique en Asie du Sud-Est. Les connaissances accumulées pendant plus d'un demi-siècle par le travail patient d'une poignée de chercheurs européens ou américains sont remises en question pour être remplacées par de nouvelles hypothèses élaborées surtout par une nouvelle génération d'archéologues sud-est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-du-sud-est-art-et-archeologie-prehistoire-et-protohistoire/#i_25461

AUNG SAN (1916-1947)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 496 mots

Issu d'une famille connue pour avoir participé à la résistance après l'annexion de la Birmanie par la Grande-Bretagne en 1886, Aung San devint secrétaire de l'Union des étudiants de l'université de Rangoon en février 1936. Après que la Birmanie eut été détachée de l'Inde en 1936, il milite pour l'organisation révolutionnaire Dobama Asi-ayone (« Nous les Birmans ») dont il devint secrétaire général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aung-san/#i_25461

AUNG SAN SUU KYI (1945- )

  • Écrit par 
  • Christian LECHERVY
  • , Universalis
  •  • 1 262 mots
  •  • 1 média

La fille du général Aung San (1915-1947), le héros de l'indépendance birmane, et de Daw Khin Kyi (1912-1988) incarne les idéaux démocratiques mis à mal par les régimes militaires au pouvoir en Birmanie à partir de 1962. Porte-parole des sans-voix, celle qui se nomme « brillante collection d'étranges victoires » prêche une contestation non violente. Diabolisée par le pouvoir, accusée d'être à la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aung-san-suu-kyi/#i_25461

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 386 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les espoirs avortés du gouvernement de Zia (1976-1981)  »  : […] La mort de Mujib provoque un chaos politique, ponctué de coups d’État, jusqu’à l’arrivée au pouvoir, en 1976, du général Ziaur Rahman, second héros de l’indépendance. Le nouveau gouvernement, encouragé par la Banque mondiale, engage le pays sur la voie du capitalisme libéral, en privatisant les entreprises et en levant les restrictions aux investissements extérieurs. Ce revirement économique re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bangladesh/#i_25461

BAYIN NAUNG (mort en 1581) roi de Birmanie (1551-1581)

  • Écrit par 
  • Pierre-Bernard LAFONT
  •  • 348 mots

Fin stratège et tacticien de talent, Bayin Naung parachève la seconde unification de la Birmanie et donne à ce pays la plus grande extension de toute son histoire. Dès sa jeunesse, il met ses capacités au service du roi Tabinshwethi, son beau-frère, qui, après la prise de Prome, le désigne comme prince héritier et, dans les dernières années de son règne, lui abandonne le pouvoir. En 1551, l'assass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bayin-naung/#i_25461

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 126 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le bouddhisme Theravāda »  : […] Le bouddhisme cingalais, de langue pāli, se réclame des Anciens (sanskrit, Sthavira  ; pāli, Thera ). Il fut rénové au xii e  siècle par le roi Parākramabāhu et gagna d'abord la Birmanie, unie à Ceylan par des liens traditionnels étroits. La haute Birmanie, de langue birmane, avait été convertie au boudd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_25461

CHAN, ethnie

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 500 mots
  •  • 1 média

Peuple minoritaire de Birmanie (Myanmar), dont le véritable pays est le plateau Chan (de 500 à 1 500 m d'altitude), situé entre le Yunnan et la Thaïlande, et traversé du nord au sud par la profonde vallée de la Salouen. Mais on trouve également des Chan sur le territoire kachin, ainsi que dans la province chinoise du Yunnan et au nord de la Thaïlande. En Birmanie, la population totale des Chan éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chan-ethnie/#i_25461

CORÉE DU SUD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Stéphane THÉVENET
  • , Universalis
  •  • 11 360 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La présidence de Chun Doo-hwan »  : […] Une fois matée l'insurrection de Kwangju, Chun Doo-hwan se plaça à la tête du Comité spécial de la sécurité nationale, créé le 31 mai 1980 et, après le retrait du président Choi, fut élu président de la République, le 27 août, par la Conférence nationale pour la réunification. Le 17 septembre, Kim Dae-jung fut arrêté pour avoir monté un complot subversif. Il fut condamné à mort par une cour marti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-du-sud/#i_25461

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « La reconquête de la Birmanie »  : […] Quatre directions avaient été envisagées par l'état-major américain pour atteindre Tōkyō. La plus courte, à partir des îles Aléoutiennes, fut écartée en raison des conditions climatiques polaires. La plus longue, par le sud-ouest, avait la prédilection des Britanniques qui, avec lord Louis Mountbatten, assuraient le commandement sur ce théâtre d'opérations. La condition préalable était de conquéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-seconde/#i_25461

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les influences chinoise et indienne »  : […] Plusieurs familles linguistiques s'imbriquent de la manière la plus complexe sur le continent. La péninsule est le lieu où les familles tibéto-birmane, karen, sino-tibétaine, miao-yao, thaï-kadaï, austro-asiatique et austronésienne se jouxtent dans l'espace et le temps, tandis que la situation est plus homogène dans les archipels, avec la famille austronésienne. Sur les populations animistes dite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_25461

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 217 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les premiers États indianisés »  : […] À la fin du iii e  siècle, au plus tard, un certain nombre d'États, indianisés de culture, mais bien indigènes quant au fond, sont désormais connus. Du point de vue archéologique, les plus anciens ont été révélés par les fouilles de Birmanie. Beikthano, Halin et enfin Śrī Kṣetra, peuplés par des Pyu, de langue birmane, fleurissaient depuis au moi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-expansion-de-l-art-indien/#i_25461

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Autant et plus encore que la Méditerranée, mère de l'Occident, l'océan Indien apparaît comme un gigantesque foyer de cultures et de civilisations tout aussi importantes, comme le carrefour immémorial des immenses aires culturelles de l'Extrême-Orient, de l'Inde, de l'Arabie et de l'Afrique dont les contacts, les interpénétrations et les chocs ont, au cours de l'histoire « ancienne » de cet océan, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_25461

IRRAWADDY

  • Écrit par 
  • Surinder M. BHARDWAJ, 
  • Thomas R. LEINBACH, 
  • Lewis OWEN
  •  • 2 006 mots
  •  • 2 médias

L'Irrawaddy, principal fleuve et première voie d'eau commerciale de la Birmanie (ou Myanmar), traverse le pays en son centre, sans jamais sortir des frontières. Son nom viendrait du sanskrit airavati , « fleuve des éléphants ». Long d'environ 2 170 kilomètres, l'Irrawaddy draine un bassin d'environ 411 000 kilomètres carrés. Sa vallée constitue le cœur historique, culturel et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irrawaddy/#i_25461

KACHIN

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 702 mots
  •  • 1 média

Appellation d'origine birmane qui désigne une population tribale occupant le nord-est de la Birmanie (où ils sont 400 000 environ) et les aires contiguës de l'Inde et de la Chine (132 143 recensés en 2000). Les Kachin se différencient par les diverses langues tibéto-birmanes qu'ils parlent ; on distingue ainsi les Jingphaw (Chingpaw, Singpho), les Atsi, les Maru, les Lashi, les Nung et les Lisu ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kachin/#i_25461

KAREN

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 331 mots
  •  • 1 média

L'État karen, tel que l'a délimité la Constitution birmane de 1948, n'abrite qu'une partie de la population karen de Birmanie, estimée à 7 millions environ   ; les autres Karen se sont répandus dans la région littorale, et en particulier dans le fertile delta de l'Irrawaddy. Les Karen se répartissent en trois groupes : les Sgau et les Pwo, appelés Karen blancs, établis dans la plaine ; les Bwe ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karen/#i_25461

LAOS

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Madeleine GITEAU, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Paul LÉVY, 
  • Christian TAILLARD
  •  • 20 133 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le royaume du Lan Xang »  : […] D'Angkor, Fa Ngum avait apporté une statue précieuse du Bouddha, le Pra Bang, qui allait devenir le palladium du royaume. Il adopta le système politique khmer mais conserva de nombreuses structures thaïes. La société du Lan Xang était très hiérarchisée, avec une noblesse militaire et administrative, une « roture » de cultivateurs et d'artisans et enfin des esclaves. Roi conquérant, Fa Ngum imposa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laos/#i_25461

MANDALAY

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 172 mots
  •  • 1 média

Située sur le haut Irrawaddy, Mandalay était en 2004, avec 1 176 900 habitants environ, la deuxième ville de Birmanie. Créée en 1857 pour remplacer Ava Amarapura, elle fut la capitale royale de la haute Birmanie et reste aujourd'hui le premier centre religieux et culturel du pays. La ville-palais, dominée par les Mandalay Hills qui portent monastères et pagodes, s'est doublée, à l'ouest, de quarti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandalay/#i_25461

MÉKONG

  • Écrit par 
  • Christian TAILLARD
  •  • 5 350 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du « fleuve tumultueux » au « fleuve des neuf dragons » »  : […] Né à 4 875 mètres d'altitude dans les chaînes neigeuses du Tanggulashan, le Mékong (en chinois Lancangjiang, « fleuve tumultueux ») traverse le grand plateau tibétain où il porte le nom de Dze Chu (l'« eau des rochers »). Il s'encaisse ensuite dans les montagnes du Yunnan. Il a déjà parcouru 1 600 kilomètres et dévalé 4 500 mètres lorsqu'il atteint le « triangle d'or », entre Thaïlande, Myanmar ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mekong/#i_25461

MÔN

  • Écrit par 
  • Emmanuel GUILLON
  •  • 1 821 mots
  •  • 1 média

Dans l'histoire des civilisations de l'Asie du Sud-Est occidentale, la culture môn a joué un rôle important, parfois occulté, et qui peu à peu révèle son ampleur. Les Môn, en effet, ont diffusé là des traits culturels venus de l'Inde (langues sanskrite et pāli, écriture pallava, textes de divers courants du bouddhisme), notamment via le Bengale du Nord (techniques et représentations : sculptures, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mon/#i_25461

MOULMEIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots
  •  • 1 média

Port de la Birmanie méridionale ( 405 800 hab., estimation de 2004) situé dans le Tenasserim au sud de l'embouchure du Salouen, sur le golfe de Martaban, Moulmein (ou Mawlamyine) fut le siège de l'administration britannique de 1826 (traité de Yandabo) jusqu'à 1852 (annexion de Pegu). Elle est la capitale de l'État birman de Mon. Son climat est l'un des plus humides de Birmanie avec un maximum de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moulmein/#i_25461

NAYPYIDAW

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 276 mots

Située dans le bassin qui s'étend au centre de la Birmanie (Myanmar), dans le sud de la division de Mandalay, Naypyidaw (en birman Nay Pyi Taw, « demeure des rois ») a été édifiée au début des années 2000 pour devenir le nouveau centre administratif du pays. Les travaux de construction de Naypyidaw ont débuté en 2004 sur un site isolé proche de Pyinmana, à environ 320 kilomètres au nord de Rango […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naypyidaw/#i_25461

NE WIN MAUNG SHU MAUNG (1911-2002)

  • Écrit par 
  • Christian LECHERVY
  •  • 927 mots

Né le 24 mai 1911 à Paungdale dans une famille sino-birmane de petit fonctionnaire, Shu Maung fait des études de médecine mais quitte l'université, en 1931, sans diplôme. Employé des postes à Rangoon, il milite au sein du mouvement anticolonial Nous les Birmans ( Dobama Asi Ayone ). Il y fait la connaissance d'Aung San et le suit avec le groupe des Trente Camarades sur l'île […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maung-shu-maung-ne-win/#i_25461

NU U (1907-1995)

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS
  •  • 1 046 mots
  •  • 1 média

Premier ministre de la Birmanie (1948-1956, 1957-1958, 1960-1962). Né le 25 mai 1907 à Wakema, petite bourgade du delta de l'Irrawaddy, fils aîné d'un petit commerçant, U Nu avait pu faire des études supérieures et accéder à l'université de Rangoon, dont il sortit diplômé en 1929, mais où il revint en 1935 pour se préparer au barreau. Il devint alors un des leaders de l'Union des étudiants, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-nu/#i_25461

PAGAN

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 2 215 mots
  •  • 2 médias

La ville de Pagan commande le passage entre les plaines de Kyaukse et de Mingu, les deux seuls bassins de l' Irrawaddy avant son delta. Elle se trouve à 21 0 de latitude nord, mais à l'intérieur des terres et à l'ombre des hauteurs de l'Arakan, qui arrêtent une partie de la mousson du sud-ouest. Il y tombe à peine 0,60 m d'eau par an ; on l'appelle le Tattadesa, le « Pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pagan/#i_25461

PEGU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 768 mots

Ville portuaire du sud du Myanmar (Birmanie), Pegu (ou Pégou, Bago en birman) est située sur le cours d'eau homonyme, à 75 kilomètres au nord-est de Rangoon (Yangôn). Ancienne capitale du royaume môn, la ville est encore entourée des ruines de son vieux mur d'enceinte et de ses douves qui formaient un carré de 2,4 kilomètres de côté. Située sur la voie ferrée Rangoon-Mandalay, Pegu est aussi le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pegu/#i_25461

PEGU ROYAUME DE

  • Écrit par 
  • Pierre-Bernard LAFONT
  •  • 349 mots
  •  • 1 média

Les Môn (Talaing), qui occupaient la région située sur la basse Salouen et le bas Sittang depuis le v e  siècle (le iii e  s., dit la tradition) et qui avaient reçu dès cette époque la civilisation indienne, avaient fondé un royaume ayant pour centre Thatôn. Au ix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-pegu/#i_25461

RANGOON ou YANGÔN

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 400 mots
  •  • 4 médias

Ancienne capitale et première ville de l'Union de Myanmar (Birmanie), Rangoon (4 millions d'habitants en 2005) est située dans la partie orientale du delta de l'Irrawaddy, à la confluence de la rivière Hlaing (ou rivière de Rangoon) et de la Pazundaung. Orthographiée Rangoon jusqu'en 1989, le nom de la ville a été modifié à cette date en Yangon par les autorités, soucieuses d'imposer une transcrip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rangoon-yangon/#i_25461

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Les fragilités »  : […] Quelques écueils ont très tôt mis en péril une embarcation fragile et qui a connu des épreuves croissantes à partir des années 1960. Les antagonismes entre pays membres ont parfois atteint des proportions excessives. Le cas le plus frappant est celui de l'Inde et du Pakistan, séparés par des intérêts et une inimitié devenue très rapidement sans appel. Les pays récemment décolonisés n'ont pas vu av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_25461

SLIM sir WILLIAM JOSEPH (1891-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 260 mots
  •  • 1 média

Pendant la Première Guerre mondiale, Slim commence sa carrière militaire comme simple soldat, et gravit peu à peu tous les échelons de la hiérarchie militaire. En 1940, il combat au Soudan et en Érythrée ; l'année suivante, il étouffe la rébellion de Rachid Ali en Irak. En 1942, il établit le contact en Iran avec l'armée russe. Envoyé sur le front birman en 1943, il doit faire face à une situation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slim-sir-william-joseph/#i_25461

THAÏ

  • Écrit par 
  • Guy MORÉCHAND, 
  • Solange THIERRY
  •  • 3 893 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Position historique »  : […] La question thai se pose sous l'angle ethnique et linguistique, mais plus fortement encore sur le plan historique : en effet, l'apparition des populations thai organisées en chefferies puissantes dans les pays du Sud-Est asiatique à partir du xiii e  siècle de l'ère chrétienne a modifié l'évolution de toute l'Asie méridionale. Pendant les siècles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thai/#i_25461

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 24 707 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'hégémonie d'Ayuthya (1350-1782) »  : […] Rāmadhipati installa sa capitale dans une île du Ménam, à Ayuthya, à cent kilomètres environ de la frontière khmère, qui passait alors au nord de Korat. Ce transfert indiquait la volonté du monarque de conquérir le Cambodge, si ce dernier n'admettait pas sa suzeraineté. En 1351, Rāmadhipati vint assiéger Angkor, qu'il prit l'année suivante et dont la plupart des habitants furent emmenés en esclava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thailande/#i_25461

U THANT SITHU (1909-1974)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 857 mots

Secrétaire général de l'O.N.U. de 1961 à 1971. Né à Pantánaw en Birmanie, U Thant, après des études primaires à l'école de sa ville natale, entre à l'University College de Rangoon où ses dons naturels lui valent d'être élu secrétaire de plusieurs associations philosophiques et littéraires. En 1928, il retourne enseigner au lycée de Pantánaw ; il y fait une carrière remarquable autant que rapide : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sithu-u-thant/#i_25461

WINGATE ORDE CHARLES (1903-1944)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 489 mots
  •  • 2 médias

Le moins conventionnel des généraux britanniques de la Seconde Guerre mondiale : « Je ne pourrai jamais faire carrière dans l'armée dans des circonstances normales », avouait-il. Son supérieur, le général Wavell, commandant des troupes britanniques au Moyen-Orient, le comprend, qui lui confie toujours des missions exceptionnelles : après la révolte palestinienne de 1936, Wingate est chargé d'organ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orde-charles-wingate/#i_25461

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Arnaud CHOUVY, Bernard Philippe GROSLIER, Jean PERRIN, Denise BERNOT, Renaud EGRETEAU, « BIRMANIE (MYANMAR) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/birmanie-myanmar/