BIRÉFRINGENCE

CRISTAUX LIQUIDES

  • Écrit par 
  • Henry GASPAROUX
  •  • 4 839 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Affichage par contrôle de la biréfringence d'un cristal liquide nématique »  : […] Pour un affichage par contrôle de la biréfringence, une cellule contenant un cristal liquide nématique à anisotropie diélectrique négative est placée entre polariseurs et analyseurs croisés. Les faces de la cellule ont subi un traitement convenable afin que la structure du milieu soit homéotrope (les molécules sont perpendiculaires aux parois de la cellule). En l'absence de tension appliquée, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-liquides/#i_30531

DICHROÏSME

  • Écrit par 
  • Pierre BELLAND
  •  • 647 mots
  •  • 1 média

Différence d'absorption par un cristal de deux vibrations lumineuses polarisées différemment. Si un cristal est éclairé en lumière blanche polarisée rectilignement, sa coloration (due à l'absorption) varie avec l'orientation du polariseur et du cristal. Un tel cristal est dit pléochroïque ; un cristal biaxe présentant trois teintes principales suivant les trois axes de symétrie géométrique est tri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dichroisme/#i_30531

ISOTROPIE & ANISOTROPIE

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 738 mots

Au sens général du terme, une grandeur physique (macroscopique ou microscopique) est anisotrope, ou isotrope, selon qu'elle dépend ou non de la direction suivant laquelle on la mesure. Ainsi, la densité d'un corps homogène ou la fonction de distribution des vitesses à l'équilibre thermodynamique sont des grandeurs isotropes, tandis que cette même fonction de distribution en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isotropie-et-anisotropie/#i_30531

MICROSCOPE POLARISANT

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE
  •  • 751 mots

Le microscope polarisant reste l'outil de travail essentiel des pétrographes. Son emploi permet de reconnaître les divers éléments constitutifs des roches et d'étudier leurs caractères, de définir leurs rapports mutuels (texture) et leur orientation (fabrique), et surtout de déterminer avec précision les minéraux, même de très petites dimensions. Les échantillons doivent être taillés en lames de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscope-polarisant/#i_30531

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 715 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Microscopes polarisants »  : […] L'emploi de lumière polarisée apporte souvent en microscopie des compléments d'information très précieux. L'examen en microscopie d'échantillons entre polariseur et analyseur peut, grâce aux phénomènes d'interférences dits « relatifs », permettre d'identifier des microcristaux biréfringents uniaxes ou biaxes. Très utilisé en cristallographie et aussi en pétrographie, le microscope polarisant peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie/#i_30531

OPTIQUE - Optique non linéaire

  • Écrit par 
  • Daniel RICARD
  •  • 4 938 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Création de deuxième harmonique »  : […] Lorsqu'un faisceau laser de fréquence ω 1 est incident sur un matériau non linéaire possédant un χ (2) non nul, il donne naissance à une polarisation non linéaire de fréquence ω 2  = 2 ω 1 . Cette polarisation rayonne une onde de fréquence 2 ω 1  : c'est la génération de second harmonique. Si on suppose que l'onde laser est une onde plane monochromatique, on peut résou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-optique-non-lineaire/#i_30531

OPTIQUE CRISTALLINE - Principes physiques

  • Écrit par 
  • Madeleine ROUSSEAU
  •  • 5 024 mots
  •  • 19 médias

L'optique cristalline englobe, à l'heure actuelle, non seulement l'optique des cristaux, mais aussi celle des corps liquides, solides ou gazeux dont l'arrangement atomique présente une asymétrie. On qualifie d'«   isotrope » un corps qui a les mêmes propriétés dans toutes les directions. Dans les diélectriques, la permittivité ε est une constante, et l'induction électrique D est toujours parallèl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-cristalline-principes-physiques/#i_30531

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 529 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Homogénéité et isotropie »  : […] Un verre optique est un milieu destiné à diriger la lumière suivant un trajet bien défini ; pour que ce trajet puisse être déterminé avec précision, il faut que le verre ait les mêmes caractéristiques dans tout son volume, qu'il soit homogène, et cela d'autant plus parfaitement que la précision exigée par son emploi est plus grande. En effet, le manque d'homogénéité provoque une variation de l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/#i_30531

ZEEMAN EFFET

  • Écrit par 
  • Jean MARGERIE
  •  • 5 760 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Effet Faraday »  : […] Le premier phénomène magnéto-optique connu a été l' effet Faraday ou Polarisation rotatoire magnétique (1845). Une substance quelconque, placée dans un champ magnétique B et traversée par un faisceau lumineux linéairement polarisé, se propageant parallèlement à B , produit une rotation α du plan de polarisation telle que α = ρ l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-zeeman/#i_30531