BIOPSIE

ADÉNOGRAMME

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 621 mots

L'adénogramme correspond à l'examen du frottis du suc ganglionnaire après ponction d'un ganglion. La ponction de ganglion est une technique simple et sans danger. Le ganglion est piqué avec une aiguille, et le suc ganglionnaire est éjecté sur une lame grâce à une seringue. Ce suc est ensuite étalé et séché sur cette lame. Après coloration, le frottis ainsi obtenu est regardé au microscope et le co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenogramme/#i_30041

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les ponctions biopsies »  : […] Quand une lésion a été détectée par imagerie médicale ou examen clinique, il faut faire la preuve de sa nature maligne. Le diagnostic de cancer a de telles implications qu'une certitude est indispensable. Celle-ci ne peut être obtenue que par l'étude au microscope d'un fragment de la tumeur, ce qui permet d'étudier à la fois la morphologie des cellules et la façon dont elles sont disposées les une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_30041

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 124 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Biopsie myocardique »  : […] Limitée par voie endocavitaire au ventricule droit, le biotome étant généralement introduit par la veine jugulaire, la biopsie myocardique apporte parfois des renseignements sur l'étiologie de certaines myocardiopathies (myocardites, infiltration amyloïde, hémosidérose), permet de surveiller la toxicité pour le myocarde de certaines chimiothérapies et représente un moyen essentiel de dépistage de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coeur-maladies-cardio-vasculaires/#i_30041

FIBROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Thomas LAVERGNE
  •  • 241 mots

La fibroscopie est une technique d'exploration interne utilisant les propriétés de propagation des rayons lumineux dans une fibre de verre. Elle permet de visualiser certaines régions de l'organisme — viscères creux notamment — qui sont inaccessibles à l'examen direct. On distingue la fibroscopie des voies aériennes (bronchoscopie) et la fibroscopie digestive (œsogastroduodénoscopie, jéjunoscopie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fibroscopie/#i_30041

HAMBURGER JEAN (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH
  •  • 2 203 mots

Dans le chapitre « Les maladies rénales »  : […] Les affections du rein sont très diverses mais ont paradoxalement une expression clinique relativement monomorphe (protéinurie, oedèmes, hématurie), sauf quand il existe des signes d'accompagnement traduisant l'existence d'une maladie générale dont la néphropathie n'est alors qu'une localisation. Les documents d'autopsie n'ont que peu de valeur pour aider la compréhension de ces maladies car le r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-hamburger/#i_30041

HÉMOCHROMATOSES

  • Écrit par 
  • Claude EUGÈNE
  •  • 2 559 mots

Dans le chapitre « Diagnostic »  : […] Le diagnostic comporte plusieurs étapes. Dans une étape clinique, il est d'abord nécessaire d'évoquer le diagnostic d'hémochromatose avant même que le tableau soit complet, c'est-à-dire une cirrhose bronzée avec diabète. Il faut donc systématiquement penser à cette maladie, devant l'une des manifestations citées ou devant l'observation d'une surcharge en fer dans la famille. Le premier examen biol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemochromatoses/#i_30041

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL
  •  • 5 421 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Hépatotropisme du VHC »  : […] La multiplication du VHC dans les hépatocytes, selon un cycle réplicatif qui commence à être connu, est responsable de la maladie hépatique. L'histoire naturelle de l'infection virale C est caractérisée par une hépatite aiguë survenant de 5 à 45 jours après la rencontre avec le virus. Le syndrome pré-ictérique (arthralgies, rash cutané ou fièvre) et l'ictère (jaunisse) sont observés chez moins de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hepatite-c/#i_30041

INTESTIN, pathologie

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER
  •  • 3 784 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'examen endoscopique »  : […] Rien ne traduit mieux le lien qui unit le progrès de la médecine aux progrès des techniques que l'évolution de l' endoscopie digestive. Depuis une cinquantaine d'années, on pratique la rectoscopie  : la vision directe des lésions de la muqueuse rectale grâce à un tube métallique de 2 cm de diamètre introduit par l'anus. Toutes les rectites, toutes les tumeurs bénignes ou mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intestin-pathologie/#i_30041

LYMPHOMES

  • Écrit par 
  • Claude SULTAN
  • , Universalis
  •  • 1 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Lymphomes malins non hodgkiniens »  : […] D'autres lymphomes malins, non hodgkiniens, sont le fait d'une prolifération monoclonale de l'une des composantes cellulaires du tissu lymphoïde. Dans plus de 90 p. 100 des cas, il s'agit d'une prolifération des lymphocytes B. Ces lymphomes sont observés dans une tranche d'âge légèrement supérieure à celle relevée dans le cas de la maladie de Hodgkin, sans prédominance de sexe. Les circonstances d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lymphomes/#i_30041

MAMMAIRE GLANDE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 841 mots

Caractéristique des mammifères, la glande mammaire sécrète le lait indispensable à la nutrition des jeunes. Elle se développe à partir de deux crêtes embryonnaires épiblastiques qui s'étendent ventralement de la région axillaire à l'aine. Chez l'homme, cette crête se résorbe ensuite, sauf dans la région pectorale où elle donne naissance à des bourgeons ectodermiques qui se creusent en canaux et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glande-mammaire/#i_30041

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'étude des lésions : l'histologie pathologique »  : […] Une autre approche de la cause des maladies a consisté dans l'étude des altérations macroscopiques ou microscopiques qui les accompagnent. Theodor Schwann (1810-1882) et Johannes Müller (1801-1858) avaient déjà démontré que l'élément fondamental des tissus vivants est la cellule (1838). Mettant à profit les perfectionnements techniques du microscope, l'École germanique a créé l'histologie patholog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/#i_30041

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN
  • , Universalis
  •  • 6 989 mots

Dans le chapitre « Diagnostic biologique des mycoses »  : […] Le diagnostic clinique des mycoses est souvent délicat, même dans les mycoses cutanées qu'il est parfois difficile de distinguer de certains états eczémateux. Dans les mycoses profondes, c'est souvent l'allure traînante de l'affection qui fait soupçonner sa nature mycosique. Le diagnostic biologique effectué au laboratoire est toujours utile, parfois indispensable. La mise en évidence du parasite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycoses/#i_30041

MYOPATHIES

  • Écrit par 
  • Gisèle BONNE, 
  • Valérie DECOSTRE, 
  • Anne LOMBÈS
  •  • 4 234 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'identification des myopathies »  : […] En matière de motricité individuelle, des symptômes similaires peuvent résulter soit d'une atteinte musculaire soit d'une atteinte nerveuse. À la fin du xix e  siècle, lors des premières descriptions de myopathies, la démonstration du diagnostic de myopathie reposait sur la constatation de lésions du muscle, mais non point d'anomalies de son inner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myopathies/#i_30041

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La biopsie neuromusculaire »  : […] Elle consiste à prélever un fragment de nerf et de muscle dans le territoire atteint neurologiquement et à effectuer sur celui-ci plusieurs types d'examens. Le plus courant est l'examen en microscopie optique après fixation et inclusion en paraffine et colorations particulières. Les plus récents sont, d'une part, les examens des ultrastructures utilisant la microscopie électronique et, d'autre pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_30041

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 497 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Ponction-biopsie du rein »  : […] Le fait que la plupart des affections rénales, et notamment les glomérulonéphrites, touchent de manière homogène la totalité des éléments constitutifs des reins explique qu'il soit possible d'obtenir des renseignements sur la structure des reins et leur pathologie par l'examen d'un minime fragment prélevant quelques dizaines de glomérules sur le million de glomérules que contient chaque rein. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rein/#i_30041

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Vision et prélèvement des lésions sur le vivant »  : […] Pendant longtemps, seuls les chirurgiens eurent l'accès anatomique aux lésions, à la faveur de blessures ou d'interventions. Les médecins ne l'avaient qu'à l'autopsie. L'introduction de l'exploration optique directe permit au médecin d'observer les lésions sans recourir à la chirurgie. Cette technique constitue vraiment la vérification anatomoclinique type. Mais elle ne peut être employée que s'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_30041

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Techniques »  : […] Les techniques d'investigation utilisées en anatomie pathologique sont nombreuses. La macroscopie et la microscopie sont classiques. La macroscopie, étudiée depuis la plus haute antiquité, concerne l'examen organoleptique des lésions (forme, dimensions, poids, consistance, couleur). Un peu trop oubliée aujourd'hui, elle permet cependant d'orienter le diagnostic et surtout de préciser le lieu où se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_30041