BIOMÉCANIQUE

ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 078 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Biomécanique articulaire »  : […] Les diarthroses représentent le type le plus complexe d'articulations, ce qui cadre bien avec leurs capacités fonctionnelles très élaborées. Elles possèdent en commun toute une série de structures comparables (extrémités osseuses, cartilages, membrane synoviale, ligaments, etc.), agencées, comme il a été dit plus haut, de façon fort diverse d'une articulation à l'autre, en fonction de leur mécani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/articulations/#i_46071

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 15 852 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Adaptation biomécanique »  : […] Les rapports entre la forme et la fonction constituent un problème général en biologie. Dans le cas du tissu osseux, il se pose de manière particulièrement aiguë. S'il paraît évident qu'il existe une « relation de cause à effet » entre les fonctions variées que le tissu osseux doit remplir et la structure de celui-ci, le mécanisme précis de cette relation demeure mystérieux après plus d'un siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/os/#i_46071

STRUCTURE, biologie

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE, 
  • Pierre DELATTRE, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 10 000 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un exemple d'analyse des relations fonctionnelles en anatomie : la biomécanique »  : […] De toutes les sciences morphologiques, l' anatomie fonctionnelle est sans doute l'une de celles qui cherchent le plus nettement (son nom l'indique) à expliciter les relations entre forme et fonction. Si une structure doit réaliser une fonction donnée, on peut tenter, par des analyses mécaniques, de préciser la forme optimale qu'elle devra prendre. Cet optimum correspond au concept de « paradigme  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-biologie/#i_46071

VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS
  •  • 3 754 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Contraintes biomécaniques »  : […] La viscosité et la densité de l'air sont respectivement 60 et 800 fois moins élevées que celles de l'eau. Les conséquences sur les   fonctions animales (travail respiratoire, circulation du sang) et sur les structures telles que le squelette sont évidemment très importantes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-vie-dans-l-eau-et-dans-l-air/#i_46071


Affichage 

Axes mécaniques du tibia et du fémur

photographie

Vue radiologique de la prothèse mise en place avec visualisation des axes mécaniques (pointillés jaunes) du tibia et du fémur, ainsi que quelques plans de coupe (traits jaunes) 

Crédits : E. Stindel

Afficher

Axes mécaniques du tibia et du fémur
Crédits : E. Stindel

photographie