BIOKO, anc. FERNANDO PÓO

GUINÉE ÉQUATORIALE

  • Écrit par 
  • René PELISSIER
  • , Universalis
  •  • 4 495 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  L'épitomé du paternalisme colonial »  : […] Du passé de cette Guinée, qui est mal connu, un élément ressort : le caractère tardif de l'influence européenne réelle. Entre 1469 et 1474, les navigateurs portugais Fernão do Pó et Lopo Gonçalves explorent la baie du Biafra, et le premier « découvre » Fernando Póo (Bioko). En 1471 ou 1472, l'îlot d' Annobón est aperçu par João de Santarem et Pêro de Escobar. Îles et rivages continentaux entrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee-equatoriale/#i_33519

MALABO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 273 mots
  •  • 1 média

Capitale de la Guinée équatoriale, Malabo se situe sur la côte nord de l'île de Bioko (anc. Fernando Póo) au bord d'un volcan submergé. Fondé dans les années 1820 par des missionnaires protestants, Port Clarence servit de base aux Britanniques dans leur lutte contre la traite des Noirs. Rebaptisé Santa Isabel, le site fut ensuite la capitale de la Guinée espagnole, avant de devenir celle de la Gui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malabo/#i_33519