BIOGRAPHIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un genre en division

Au fil du temps, la biographie a balancé entre la quête ontologique et la construction éthobiographique. On peut y distinguer selon ces mouvements cinq grandes phases, chacune ayant laissé des modèles qui restent actifs ensuite.

Liée par ses origines à l'épitaphe et à l'éloge funèbre, la biographie a d'abord pris la voie de la vie des grands hommes, servant à enseigner la morale et l'histoire : ainsi Plutarque, ou Suétone avec ses Vies des douze Césars. Elle tend alors à dessiner des personnalités représentées comme des types. Le Moyen Âge en fera grand usage dans la version hagiographique. À partir de la Renaissance, le retour aux textes anciens avive ce modèle dans le domaine profane : l'histoire des arts et de la littérature s'en saisit, avec notamment les Vies des peintres de Vasari (1550), et il est prépondérant aux xviie et xviiie siècles.

La vision romantique de l'homme bouleverse ces schémas : au lieu de figures « typisées » et stylisées, on y désire des images « vraies », comprises par intuition et sympathie. De Samuel Johnson (Vies des poètes anglais, 1779-1781), à Sainte-Beuve ou Chateaubriand (Vie de Rancé, 1844), le rêve ontologique est là en apogée, sous-tendu par l'autobiographie selon Rousseau, par le roman d'apprentissage selon Goethe, le roman historique et le roman balzacien.

Mais, dès le milieu du xixe siècle, s'affirme la biographie positiviste, bourrée d'érudition factuelle, circonspecte à l'égard des compréhensions par « sympathie ». Dans la critique littéraire, elle produit le modèle bien connu des études sur « l'homme et l'œuvre » ; dans sa version généraliste, elle donne les vingt-cinq volumes de la Biographie universelle de Michaud (de 1811 à 1862).

Une série de questions nouvelles surgissent à la charnière des xixe et xxe siècles, avec le développement d [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle et à l'université d'Oxford

Classification

Autres références

«  BIOGRAPHIE  » est également traité dans :

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 521 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « 1970-1989 : dépolitisation et souci de soi »  : […] Les années 1970 marquent le début d'une ère nouvelle, qui coïncide avec la fin des « guerres de libération » dans le monde, l'échec de Mai-68, l'arrivée au pouvoir de la coalition socio-libérale en Allemagne de l'Ouest, la montée du terrorisme et la répression qui l'accompagna, et enfin la prise de conscience écologiste. Il s'agit alors pour la jeune génération de régler ses comptes avec les écriv […] Lire la suite

AUBREY JOHN (1626-1697)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Écrivain et collectionneur d'antiquités, surtout connu pour les courtes biographies qu'il a rédigées, avec beaucoup de perspicacité, de verve et parfois de mordant, sur ses contemporains. Né à Easton Piercy, dans le Wiltshire, le 12 mars 1626, il fit ses études à Oxford (Trinity College) puis s'initia au droit à Londres (Middle Temple). Il montra très tôt son intérêt pour la préhistoire en attiran […] Lire la suite

AUTOBIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 7 548 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Autobiographie et vérité »  : […] Si l'on veut un fondateur, ce sera Rousseau , non parce qu'il a raconté tout (il en est loin), mais parce qu' il dit qu'il le fait. Les premières lignes des Confessions assignent au lecteur médusé la place de celui à qui l'on annonce du référent (ma vie) pour mieux le prendre dans la rhétorique de cette annonce même. Témoin et voyeur, le lecteur subit l'effet d'intimidation d'un je dis la vér […] Lire la suite

BIOGRAPHIES D'ARTISTES

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 2 398 mots

La vie d'artiste est un genre littéraire d'une grande ancienneté, abondamment illustré depuis la Renaissance. On en fait remonter l'origine aux commentateurs de Dante qui ont élucidé et développé la mention lapidaire des noms de Cimabue et de Giotto insérée dans la Divine Comédie . C'est à Florence, en effet, qu'apparaissent chez les chroniqueurs, dès le début du xv e  siècle, les premières notice […] Lire la suite

BUCK PEARL (1892-1973)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 791 mots

Prix Nobel de littérature en 1938 pour « ses descriptions riches et épiques de la vie des paysans en Chine et pour ses chefs-d’œuvre biographiques », Pearl Buck est une femme de lettres américaine, auteure d’une œuvre foisonnante. Pearl Comfort Sydenstricker, de son nom de naissance, voit le jour le 26 juin 1892 à Hillsboro, en Virginie-Occidentale. Ses parents sont missionnaires presbytériens et […] Lire la suite

CHARLES-ROUX EDMONDE (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 812 mots
  •  • 1 média

Née le 17 avril 1920 à Neuilly-sur-Seine, Edmonde Charles-Roux a commencé sa vie dans « le monde d’hier » cher à Stefan Zweig, celui des grandes capitales cosmopolites d’avant-guerre : Londres, Prague, Saint-Pétersbourg, Istanbul, Le Caire. En 1932, son père, François Charles-Roux (1879-1961), homme d’affaires, historien et diplomate, est nommé ambassadeur auprès du Saint-Siège à Rome. Adolescent […] Lire la suite

CHATEAUBRIAND FRANÇOIS RENÉ DE (1768-1848)

  • Écrit par 
  • Patrick BERTHIER
  •  • 6 267 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années du souvenir (1830-1848) »  : […] Éloigné de la cour bourgeoise de Louis-Philippe qu'il affecte d'écraser de son mépris (voir le livre XXXIII des Mémoires ), Chateaubriand partage son temps entre la rédaction de ses souvenirs et le service ostensible de la royauté déchue. Solidaire de la duchesse de Berry tout en désapprouvant son équipée téméraire (1832), il rend deux fois visite en 1833 au vieux Charles X qui finit ses jours à P […] Lire la suite

CINÉMA ET HISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 8 282 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La biographie : une histoire exemplaire »  : […] Le film d'histoire anglo-saxon (c'est-à-dire presque exclusivement américain) est producteur de héros : héros individuel, dans le western par exemple, jouant sur l'adéquation du personnage et de la star choisie pour l'incarner, plus rarement héros collectif, une famille par exemple, ou une petite unité de soldats en guerre. Hollywood a inventé un terme, le biopic (compression de biographic pictur […] Lire la suite

COE JONATHAN (1961- )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 176 mots

Dans le chapitre « Mélange des genres et des arts »  : […] L'une des caractéristiques de l'œuvre de Coe réside dans son habileté à varier les genres littéraires et les formes artistiques au sein d'un même ouvrage. La polyphonie de genres dans Testament à l'anglaise , tout à la fois chronique familiale, roman intimiste, commentaire social mais aussi ouvrage policier qui s'inspire de la tradition anglaise du roman comique, rappelle la mosaïque générique des […] Lire la suite

COHEN GEORGES N. (1920- )

  • Écrit par 
  • Michel VÉRON
  •  • 1 559 mots
  •  • 1 média

Georges Nissim Cohen , né en 1920 à Constantinople, est issu d’une famille juive grecque. Il arrive à Paris avec sa famille dès l’âge d’un an et est naturalisé français en 1930. En 1933, à la suite de la crise économique, ses parents quittent la France pour Athènes où il fréquente le lycée français chez les frères maristes tout en apprenant le grec auprès des enfants de son âge. Après le baccalaur […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Polémique autour des révélations du passé vichyste de François Mitterrand. 1er-12 septembre 1994

, à partir de 1943, dans les rangs de la Résistance. Ces informations, qui complètent la biographie méconnue du président sur cette période, suscitent des réactions partagées de la part de la classe politique et, notamment, des militants socialistes. Des voix s'élèvent pour dénoncer la banalisation […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain VIALA, « BIOGRAPHIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/biographie/