BIOGRAPHIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un genre en division

Au fil du temps, la biographie a balancé entre la quête ontologique et la construction éthobiographique. On peut y distinguer selon ces mouvements cinq grandes phases, chacune ayant laissé des modèles qui restent actifs ensuite.

Liée par ses origines à l'épitaphe et à l'éloge funèbre, la biographie a d'abord pris la voie de la vie des grands hommes, servant à enseigner la morale et l'histoire : ainsi Plutarque, ou Suétone avec ses Vies des douze Césars. Elle tend alors à dessiner des personnalités représentées comme des types. Le Moyen Âge en fera grand usage dans la version hagiographique. À partir de la Renaissance, le retour aux textes anciens avive ce modèle dans le domaine profane : l'histoire des arts et de la littérature s'en saisit, avec notamment les Vies des peintres de Vasari (1550), et il est prépondérant aux xviie et xviiie siècles.

La vision romantique de l'homme bouleverse ces schémas : au lieu de figures « typisées » et stylisées, on y désire des images « vraies », comprises par intuition et sympathie. De Samuel Johnson (Vies des poètes anglais, 1779-1781), à Sainte-Beuve ou Chateaubriand (Vie de Rancé, 1844), le rêve ontologique est là en apogée, sous-tendu par l'autobiographie selon Rousseau, par le roman d'apprentissage selon Goethe, le roman historique et le roman balzacien.

Mais, dès le milieu du xixe siècle, s'affirme la biographie positiviste, bourrée d'érudition factuelle, circonspecte à l'égard des compréhensions par « sympathie ». Dans la critique littéraire, elle produit le modèle bien connu des études sur « l'homme et l'œuvre » ; dans sa version généraliste, elle donne les vingt-cinq volumes de la Biographie universelle de Michaud (de 1811 à 1862).

Une série de questions nouvelles surgissent à la charnière des xixe et xxe siècles, avec le développement d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle et à l'université d'Oxford

Classification


Autres références

«  BIOGRAPHIE  » est également traité dans :

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 521 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « 1970-1989 : dépolitisation et souci de soi »  : […] Les années 1970 marquent le début d'une ère nouvelle, qui coïncide avec la fin des « guerres de libération » dans le monde, l'échec de Mai-68, l'arrivée au pouvoir de la coalition socio-libérale en Allemagne de l'Ouest, la montée du terrorisme et la répression qui l'accompagna, et enfin la prise de conscience écologiste. Il s'agit alors pour la jeune génération de régler ses comptes avec les écriv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-litteratures/#i_972

AUBREY JOHN (1626-1697)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Écrivain et collectionneur d'antiquités, surtout connu pour les courtes biographies qu'il a rédigées, avec beaucoup de perspicacité, de verve et parfois de mordant, sur ses contemporains. Né à Easton Piercy, dans le Wiltshire, le 12 mars 1626, il fit ses études à Oxford (Trinity College) puis s'initia au droit à Londres (Middle Temple). Il montra très tôt son intérêt pour la préhistoire en attiran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-aubrey/#i_972

AUTOBIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 7 548 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Autobiographie et vérité »  : […] Si l'on veut un fondateur, ce sera Rousseau , non parce qu'il a raconté tout (il en est loin), mais parce qu' il dit qu'il le fait. Les premières lignes des Confessions assignent au lecteur médusé la place de celui à qui l'on annonce du référent (ma vie) pour mieux le prendre dans la rhétorique de cette annonce même. Témoin et v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autobiographie/#i_972

BIOGRAPHIES D'ARTISTES

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 2 398 mots

La vie d'artiste est un genre littéraire d'une grande ancienneté, abondamment illustré depuis la Renaissance. On en fait remonter l'origine aux commentateurs de Dante qui ont élucidé et développé la mention lapidaire des noms de Cimabue et de Giotto insérée dans la Divine Comédie . C'est à Florence, en effet, qu'apparaissent chez les chroniqueurs, dès le début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biographies-d-artistes/#i_972

CHARLES-ROUX EDMONDE (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 812 mots
  •  • 1 média

Née le 17 avril 1920 à Neuilly-sur-Seine, Edmonde Charles-Roux a commencé sa vie dans « le monde d’hier » cher à Stefan Zweig, celui des grandes capitales cosmopolites d’avant-guerre : Londres, Prague, Saint-Pétersbourg, Istanbul, Le Caire. En 1932, son père, François Charles-Roux (1879-1961), homme d’affaires, historien et diplomate, est nommé ambassadeur auprès du Saint-Siège à Rome. Adolescent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmonde-charles-roux/#i_972

CHATEAUBRIAND FRANÇOIS RENÉ DE (1768-1848)

  • Écrit par 
  • Patrick BERTHIER
  •  • 6 267 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années du souvenir (1830-1848) »  : […] Éloigné de la cour bourgeoise de Louis-Philippe qu'il affecte d'écraser de son mépris (voir le livre XXXIII des Mémoires ), Chateaubriand partage son temps entre la rédaction de ses souvenirs et le service ostensible de la royauté déchue. Solidaire de la duchesse de Berry tout en désapprouvant son équipée téméraire (1832), il rend deux fois visite en 1833 au vieux Charles X q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-rene-de-chateaubriand/#i_972

CINÉMA ET HISTOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 8 282 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La biographie : une histoire exemplaire »  : […] Le film d'histoire anglo-saxon (c'est-à-dire presque exclusivement américain) est producteur de héros : héros individuel, dans le western par exemple, jouant sur l'adéquation du personnage et de la star choisie pour l'incarner, plus rarement héros collectif, une famille par exemple, ou une petite unité de soldats en guerre. Hollywood a inventé un terme, le biopic (compression […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-et-histoire/#i_972

COE JONATHAN (1961- )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 176 mots

Dans le chapitre « Mélange des genres et des arts »  : […] L'une des caractéristiques de l'œuvre de Coe réside dans son habileté à varier les genres littéraires et les formes artistiques au sein d'un même ouvrage. La polyphonie de genres dans Testament à l'anglaise , tout à la fois chronique familiale, roman intimiste, commentaire social mais aussi ouvrage policier qui s'inspire de la tradition anglaise du roman comique, rappelle la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-coe/#i_972

COHEN GEORGES N. (1920- )

  • Écrit par 
  • Michel VÉRON
  •  • 1 559 mots
  •  • 1 média

Georges Nissim Cohen , né en 1920 à Constantinople, est issu d’une famille juive grecque. Il arrive à Paris avec sa famille dès l’âge d’un an et est naturalisé français en 1930. En 1933, à la suite de la crise économique, ses parents quittent la France pour Athènes où il fréquente le lycée français chez les frères maristes tout en apprenant le grec auprès des enfants de son âge. Après le baccalaur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-n-cohen/#i_972

CONVERT PASCAL (1957- )

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une esthétique de la trace »  : […] À la même époque, en 2007, Pascal Convert choisit un autre média, le livre, et précisément la biographie historique, pour rendre hommage à Joseph Epstein (Colonel Gilles), responsable des FTP (Francs-tireurs et partisans) d'Île-de-France, fusillé au Mont-Valérien en 1944. Dans le cadre de cette recherche, l’artiste réalise aussi un documentaire, Joseph Epstein, bon pour la légende […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pascal-convert/#i_972

CORBIN ALAIN (1936- )

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 096 mots

Dans le chapitre « Les « engloutis de l’histoire » »  : […] Une histoire des sensations est liée à celle des désirs et des haines, des plaisirs et des souffrances, des seuils de l'acceptable et de l'inacceptable. Les historiennes ont révélé ces dernières années le continent noir des frustrations féminines. De façon complémentaire, Alain Corbin s'interroge sur les peurs et les insatisfactions masculines. Il étudie la gestion de l'espace et du temps par un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-corbin/#i_972

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 910 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sociologie et psychanalyse de la littérature »  : […] Taine rapportait l'individu à ses conditions sociales. Ce sera le principe du tout-venant de la critique marxiste, faisant de la littérature et de l'art un reflet de la situation économique, de la superstructure un décalque de l'infrastructure. De György Lukács à Lucien Goldmann, cette doctrine est devenue plus complexe, dès lors qu'elle a vu les sujets de la création dans les groupes et non plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_972

DELAY JEAN (1907-1987)

  • Écrit par 
  • Jean MÉTELLUS
  •  • 1 040 mots

De sa naissance à Bayonne le 14 novembre 1907 jusqu'à sa tétralogie généalogique Avant mémoire , en passant par l'Académie de médecine et l'Académie francaise, chaque moment de la vie de Jean Delay a fait l'objet d'enquêtes, de réflexions, et tout n'a suscité qu'admiration. Delay a-t-il pu vivre sereinement ce respect et cet enthousiasme quasi généralisés de la part d'hommes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-delay/#i_972

DESANTI DOMINIQUE (1920-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

Née Anne Dominique Persky à Moscou en 1920, Dominique Desanti revient en France avec sa famille dans les années qui suivent la révolution d'Octobre. En 1938, elle se marie avec le philosophe Jean-Toussaint Desanti et commence une carrière dans le journalisme. En 1940, elle entre dans la Résistance et, en 1943, adhère au Parti communiste français. À la Libération, elle écrit pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-desanti/#i_972

FRAGMENT, littérature et musique

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES, 
  • Daniel OSTER
  •  • 9 389 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Œuvres fragmentaires par définition »  : […] On pourrait convenir de distinguer l'œuvre fragmentaire par définition, où le fragment participe de l'ordre du discours, de celle où le fragment fait sens comme écriture et doit être lu et interprété dans ses connotations philosophiques ou esthétiques. L'œuvre fragmentaire type est le dictionnaire, image du discours fractionné. Un dictionnaire de langue courant est composé de 50 ou 60 000 entrées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fragment-litterature-et-musique/#i_972

HAGIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 5 806 mots

À l'extrémité de l'historiographie, comme sa tentation et sa trahison, il existe un autre discours. On peut le caractériser de quelques traits qui ont seulement pour objet ici de le situer dans un voisinage, comme le corpus d'une différence. Essentiellement, il illustre une signification acquise, alors qu'il prétend ne traiter que d'actions, Acta, Res gestae . Sulpice Sévère, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hagiographie/#i_972

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Sources et méthodes de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 6 218 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Quand compter devient interpréter : des masses au « singulier pluriel » »  : […] Ernest Renan affirmait qu'un nouvel horizon de questions suscite de nouvelles sources et, par conséquent, de nouvelles méthodes. Parmi les mutations de l'histoire au xx e  siècle, la simultanéité de l'évolution des sources et des méthodes et de l'émergence d'une histoire quantitative de l'économie est frappante. Parallèlement aux entreprises étran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-sources-et-methodes-de-l-histoire/#i_972

HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire politique

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 4 645 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sociétés politiques »  : […] Un second axe de recherches, non moins prometteur, concerne les sociétés politiques. Celles-ci ont donné lieu à d'intéressants travaux, organisés sur le plan international (Wim Blockmans et Jean-Philippe Genet dir., Les Origines de l'État moderne en Europe , 7 vol., à partir de 1996), en ce qui concerne l'Antiquité, le Moyen Âge et les Temps modernes alors que ces sociétés ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-domaines-et-champs-histoire-politique/#i_972

HISTOIRE AUGUSTE

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 864 mots

Avec l' Histoire auguste , le lecteur se trouve confronté à un des plus étonnants canulars qu'aucune littérature ait jamais produits. Mais l'étude de cette œuvre ne va pas sans difficultés en France, car il n'en existe aucune traduction à la fois bonne et récente dans notre langue. Le plus simple, dans un premier temps, consiste à décrire l' Histoire auguste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-auguste/#i_972

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 233 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des investigations nouvelles »  : […] Constituée ainsi en objet d'étude, l'identité sociale voit tout un ensemble d'évidences qui lui étaient attachées être dénaturalisées et réfutées. Elle devient moins une donnée qui explique les lignes d'action adoptées qu'un phénomène social à expliquer et à élucider. L'identité objective cernée à partir des attributs sociaux individuels (sexe, position sociale, niveau d'études) est distinguée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_972

JOHNSON SAMUEL (1709-1784)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 1 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un polygraphe distingué »  : […] Samuel Johnson naquit à Lichfield (Staffordshire), où son père était libraire. Après des études au lycée de cette ville, il passa quatorze mois à Pembroke College, Oxford, mais quitta l'université sans y prendre son diplôme en 1729. Son père mourut peu après, le laissant sans ressources. Alors commença pour lui une carrière besogneuse de journaliste, d'essayiste, de traducteur, de compilateur. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-johnson/#i_972

JULES ISAAC (A. Kaspi) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 049 mots

« Vraiment, je ne suis pas étiquetable », estimait Jules Isaac (1877-1963) au terme d'une existence tout entière traversée par « la passion de la vérité ». L'étude (Plon, 2002) qu'André Kaspi a consacrée à l'historien et acteur du rapprochement judéo-chrétien confirme ce jugement, en mettant parfaitement en lumière ce qui le fonde. Le co-auteur d'un célèbre cours d'histoire, que l'on pourrait ran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-isaac-a-kaspi/#i_972

LACOUTURE JEAN (1921-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 792 mots
  •  • 1 média

Jean Lacouture, né le 9 juin 1921 à Bordeaux et mort le 16 juillet 2015 à Roussillon (Vaucluse), fut un journaliste et un biographe prolifique. Pendant plusieurs décennies, ses biographies ont habité les bibliothèques des Français, à une époque où l’histoire offrait aux éditeurs leurs plus beaux best-sellers. Jean Lacouture ne se considérait pas comme un historien, mais comme un journaliste, ce q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-lacouture/#i_972

LE RIDER JACQUES (1954- )

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un passeur  »  : […] Cette publication, éditée d’abord par les P.U.F. puis par C.N.R.S.-Éditions depuis 2005, est sans conteste une des revues savantes les plus exigeantes publiées en langue française. Elle témoigne de la grande qualité de la collaboration avec Michel Espagne, autre éminent germaniste et coresponsable de la revue : Le Rider et Espagne surent donner avec cet outil un éclat renouvelé à une discipline e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-le-rider/#i_972

LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Pour une sociologie des œuvres »  : […] Pour faire une sociologie des œuvres, il ne suffit pas d'étudier les conditions de production. Il faut s'interroger sur les modèles littéraires disponibles à un moment donné, c'est-à-dire sur « l'espace des possibles » selon Bourdieu, ou sur le « répertoire » de modèles (thèmes, styles, options linguistiques) disponibles à un moment donné selon Even-Zohar. Le nouvel entrant dans un champ trouve un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-sociologie-de-la-litterature/#i_972

MARAÑÓN GREGORIO (1887-1960)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 725 mots

Précurseur et maître de l'endocrinologie, Gregorio Marañón, médecin espagnol reconnu et admiré comme l'un des grands esprits de son temps, fut aussi historien, critique d'art, philosophe et moraliste. Il naquit à Madrid d'une famille originaire de Santander. Son père était l'ami d'illustres écrivains, Menéndez y Pelayo, Pereda, Pérez Galdós. Après des études secondaires au collège San Miguel, il e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregorio-maranon/#i_972

MAURICE BLANCHOT, PARTENAIRE INVISIBLE (C. Bident)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 1 017 mots

Dans un court texte intitulé « Pour remercier Maurice Blanchot » et prononcé le 22 septembre 1997, à l'occasion des quatre-vingt-dix ans de l'auteur, Jean Starobinski écrit : « Il m'a fait comprendre, inoubliablement, qu'on n'a pas vraiment accompli la tâche critique tant que l'on n'en a pas fait un travail d'écriture aventurée, sans autre guide que le désir de parler au plus juste. » Ces paroles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-blanchot-partenaire-invisible/#i_972

MAUROIS ANDRÉ (1885-1967)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 336 mots

Essayiste, romancier, historien, biographe, André Maurois fut avant tout un humaniste. Né en Normandie d'une famille juive qui avait quitté l'Alsace après la guerre de 1870, de son nom d'origine Émile Herzog, André Maurois dirigea l'entreprise familiale après avoir été élève d'Alain au lycée de Rouen. Mais c'est la guerre qui le conduit à la littérature. Son expérience d'officier de liaison auprès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-maurois/#i_972

MÉMOIRES POSTHUMES DE BRÁS CUBAS, Joaquim Maria Machado de Assis - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Rita OLIVIERI-GODET
  •  • 964 mots

Dans le chapitre « Un « ouvrage de défunt » »  : […] Brás Cubas est un homme financièrement aisé. Il fait partie de cette élite urbaine du Rio de Janeiro du xix e  siècle qui, tout en appartenant à un pays archaïque, n'a d'yeux que pour la modernité européenne. D'où la constante instabilité qui habite le personnage. La narration de ses mémoires ne reconstitue pas son intégrité, elle ne fait que proj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-posthumes-de-bras-cubas/#i_972

MICHON PIERRE (1945- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 705 mots

Dans le chapitre « Un écrivain archiviste »  : […] Car la mémoire ne livre pas une réalité qui se regarde de face et que l'illusion réaliste rendrait dans sa vérité. Les biographies de Michon dessinent les déchirures et les plages d'un vide immense où s'épuise l'écriture désespérément attachée à les reconstituer. Ce sont elles qui fondent ce que Jean-Pierre Richard a appelé « une autobiographie oblique et éclatée ». La poétique ici bafoue le cloi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-michon/#i_972

MILLHAUSER STEVEN (1943- )

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 227 mots

Outre-Atlantique Steven Millhauser est le maître du conte, mi-merveilleux mi-fantastique, hérité du romantisme allemand, qu'on appelait Märchen dans la langue de ses ancêtres. En quelque quarante ans d'une carrière de « rêveur » obstiné, il a su faire de ce mode littéraire mineur une des expressions possibles du « grand roman américain ». Né en 1943, Steven Millhauser fait s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steven-millhauser/#i_972

LE MONDE HALLUCINANT, Reinaldo Arenas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 794 mots

Dans le chapitre « Une anti-biographie en forme de pamphlet »  : […] C'est autour de ce personnage truculent et turbulent que le romancier cubain Reinaldo Arenas (1943-1990) a construit son second roman, Le Monde hallucinant ( El Mundo alucinante , 1969) : « Ceci est la vie de Fray Servando Teresa de Mier. Tel qu'il fut, tel qu'il a pu être ; tel que j'aurais aimé qu'il eût été. Plutôt qu'un roman historique ou biograph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-monde-hallucinant/#i_972

PAUL VALÉRY (M. Jarrety)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 099 mots

Avec ses mille deux cents pages de texte serré et ses quelque deux cents pages de notes et d'index, le Paul Valéry de Michel Jarrety (Fayard, Paris, 2008) n'est pas une simple biographie. C'est un monument. On avait rarement connu pareille entreprise visant à tenter de tout dire de la vie d'un homme, semaine après semaine et souvent jour après jour, et de retracer la genèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-valery/#i_972

PLUTARQUE (46 env.-env. 120)

  • Écrit par 
  • François FUHRMANN
  •  • 2 793 mots

Dans le chapitre « Les « Vies parallèles » »  : […] Plutarque entreprit, selon son témoignage, la rédaction des biographies de quelques hommes célèbres à l'instigation de ses amis. S'étant pris d'intérêt pour ce travail, il allait en fait consacrer une bonne partie de la fin de sa vie à composer, d'abord sans doute, les quatre Vies isolées d'Aratos, d'Artaxerxès, d'Othon et de Galba, puis les vingt-deux « couples » de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutarque/#i_972

PRÈS DU CŒUR SAUVAGE, Clarice Lispector - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Rita OLIVIERI-GODET
  •  • 852 mots

Dans le chapitre « Un itinéraire féminin »  : […] La première partie de Près du cœur sauvage présente la vie de Joana depuis son enfance jusqu'à l'âge adulte, à travers des épisodes fragmentaires et alternés, plutôt axés sur des sensations que sur des faits. Ses souvenirs d'enfance évoquent sa vie de petite fille, seule avec son père écrivain, après le décès de sa mère. L'atmosphère familiale difficile chez une tante qui l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pres-du-coeur-sauvage/#i_972

PSYCHANALYSE DES ŒUVRES

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 7 942 mots
  •  • 1 média

La livraison inaugurale de la revue Imago , publiée par Freud en 1912 avec le concours d'Otto Rank et de Hanns Sachs, nous permet de situer avec précision le projet systématique d'une psychanalyse des œuvres. Dans la bibliographie établie par Sachs sont en effet distingués, parmi les applications de la psychanalyse aux sciences de la culture, le domaine de la biographie et c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-des-oeuvres/#i_972

RÉALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Gerald M. ACKERMAN, 
  • Henri MITTERAND
  •  • 6 488 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La littérature comme reflet de la réalité »  : […] Pourtant, cette étiquette a fait fortune au xix e  siècle, et encore au xx e . Les points de repère abondent. C'est Stendhal, définissant le roman comme un miroir que l'on promène le long d'une grande route. C'est Balzac, se donnant dans l'avant-propos à La Comédie humaine « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/realisme-art-et-litterature/#i_972

ROLAND BARTHES (T. Samoyault)

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 108 mots

Dans le chapitre « Une biographe amicale »  : […] Tiphaine Samoyault, universitaire et écrivain, dont les textes singuliers ne se laissent pas assigner à un genre, ne pouvait que se sentir proche de celui qui passa sa vie à s'interroger sur l’écriture. Mais pourquoi publier une nouvelle biographie de Barthes (Seuil, 2015), alors qu’il en existe déjà deux, de Louis-Jean Calvet (1990) et Marie Gil (2012), sans compter plusieurs dizaines de romans e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-barthes-t-samoyault/#i_972

ROLLAND ROMAIN (1866-1944)

  • Écrit par 
  • Jacques ROBICHEZ
  •  • 1 262 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le romancier »  : […] « Je me moque de la littérature. Si on lit ce que je fais comme de la littérature, on ne me comprend certainement pas. » Cette mise en garde de Romain Rolland doit être entendue. Elle dispense de souligner les faiblesses de Jean-Christophe et de L'Âme enchantée  : banalité du style, défauts de la construction, excroissance démesurée de l'analyse morale e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romain-rolland/#i_972

ROMAN - Le roman français contemporain

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 8 085 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Fictions biographiques »  : […] Avec Annie Ernaux, et sous une forme bien différente, Pierre Michon fut l'un des premiers écrivains à accomplir cette remontée amont. Vies minuscules (1984) magnifie dans le trajet d'ascendants ou de proches la puissance d'un désir souvent échoué, où le narrateur voit la préfiguration de la pulsion qui le pousse à devenir écrivain. En redécouvrant le genre oublié des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-le-roman-francais-contemporain/#i_972

SAGAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 700 mots

Il entre dans le « miracle islandais » d'avoir su créer, à partir du xii e  siècle, une littérature originale et inimitable encore trop mal connue, en France notamment. Au premier rang de cette production se placent les sagas, chefs-d'œuvre narratifs en avance de plus d'un demi-millénaire sur leur temps et qui continuent de passionner la critique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas/#i_972

SAGAS (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 950 mots

Dans le chapitre « Genèse et diversité des sagas »  : […] Parce qu'ils avaient la passion de l'Histoire et une fois dotés (après l'an mille) d'une écriture apportée par l'Église, parce qu'ils entendaient aussi célébrer le culte de la famille et de la loi, deux valeurs sacrées, les Islandais entreprirent de composer des manières de biographies qu'ils appelèrent sögur (au singulier saga ) : ce sont des textes en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas-anonyme/#i_972

SAINT LOUIS (J. Le Goff)

  • Écrit par 
  • Catherine VINCENT
  •  • 1 498 mots

En rédigeant Le Dimanche de Bouvines , paru en 1973, Georges Duby, l'un des maîtres de la « nouvelle histoire », avait délibérément affronté la présentation d'un événement ; vingt-trois ans plus tard, Jacques Le Goff, éminent représentant de l'école des Annales , proposait le fruit d'un autre défi, celui de la biographie, et, qui plus est, d'une figure d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-louis-livre/#i_972

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sartre « polygraphe » »  : […] À l'origine, un enfant naît de l'écriture et, si l'on en croit le récit d'enfance des Mots , trouve son salut dans le plagiat des romans d'aventures – Pardaillan, notamment –, lequel plagiat finit par former un romancier tout-terrain, sûr de soi et n'admirant aucun maître. Ensuite se révèle un khâgneux, puis un normalien surdoué et graphomane, excellent dans tous les genres d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-sartre/#i_972

SUÉTONE (70 env.-env. 140)

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 1 196 mots

Caius Suetonius Tranquillus est tenu pour l'un des principaux historiens de langue latine, alors qu'il fut en réalité un biographe, et ne toucha à l'histoire que dans la mesure où les personnages dont il trace les portraits et raconte la vie appartiennent à l'histoire générale. Il est d'une époque où l'érudition tend à l'emporter sur la création. Suétone est un érudit, un chasseur d'anecdotes rar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suetone/#i_972

TEMPS PRÉSENT HISTOIRE DU

  • Écrit par 
  • Henry ROUSSO
  •  • 3 462 mots

Dans le chapitre « Des sources orales pour l'histoire »  : […] Confrontés aux acteurs vivants d'une période qu'ils érigent en domaine d'investigation, les historiens du temps présent ont importé de la sociologie, de l'anthropologie et d'autres sciences sociales la pratique de l'entretien, développant les méthodes de l'« histoire orale », ou plutôt une utilisation historienne de sources orales, méthodes fondées sur le récit de « témoins », récits spontanés ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-du-temps-present/#i_972

VASARI GIORGIO (1511-1574)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 3 248 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les « Vite » »  : […] La publication des Vite de' più eccellenti pittori, scultori e architetti , en un volume, aux éditions Torrigiani eut, semble-t-il, un effet de surprise. Vasari en a rapporté l'origine aux entretiens de 1545-1546 autour du cardinal Farnèse, avec Paul Jove et les humanistes romains. Mais il recueillait déjà depuis une quinzaine d'années des ricordi et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-vasari/#i_972

VIES IMAGINAIRES, Marcel Schwob - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Patrick BESNIER
  •  • 1 039 mots

Dans le chapitre « Une série énigmatique »  : […] Porté d'abord par un titre mystérieux, bientôt obsédant, le livre se présente comme une galerie de portraits où chaque épisode a pour titre le nom d'un personnage suivi de sa fonction : « Sufrah, géomancien » ou « Cyril Tourneur, poète tragique ». Classés dans un ordre chronologique, d'« Empédocle, Dieu supposé », à « MM. Burke et Hare, assassins », ces portraits racontent vingt-cinq siècles de cu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vies-imaginaires/#i_972

VIES MINUSCULES, Pierre Michon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 148 mots

Dans le chapitre « Une autobiographie oblique »  : […] Les huit « vies » qui composent le récit forment ainsi une sorte d'autobiographie oblique où le narrateur ne parle que rarement en son nom propre, préférant à une image au contour trop net le reflet que lui renvoient de lui-même des êtres à la fois mythiques et vains. Parmi eux, un orphelin parti chercher fortune en Afrique ; un père que la solitude, après qu'il a chassé son fils, transformera en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vies-minuscules/#i_972

ZWEIG STEFAN (1881-1942)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 1 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Passions secrètes »  : […] Fils d'une famille de la grande bourgeoisie juive assimilée viennoise, Stefan Zweig fit d'abord des études de littérature allemande, de « romanistique » (excellent connaisseur de la littérature française, il consacra sa thèse de doctorat à Taine et, par la suite, des essais importants et originaux à Verlaine, Rimbaud, Balzac, Montaigne...) et de philosophie à Berlin et à Vienne. Polyglotte et gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stefan-zweig/#i_972

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain VIALA, « BIOGRAPHIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/biographie/