BIOCHIMIE ÉVOLUTIVE

AUTOTROPHIE & HÉTÉROTROPHIE

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 501 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'importance des autotrophes dans l'équilibre nutritif de la biosphère »  : […] Les grandes capacités de synthèse des autotrophes, photo- ou chimiotrophes, les ont fait considérer autrefois comme primitifs. Ils auraient pu en effet se développer les premiers parmi les êtres vivants, n'ayant besoin d'aucun aliment organique. Il n'est pas certain cependant que l'autotrophie soit primitive par rapport à la prototrophie. En effet, de nombreux composés du carbone, de l'hydrogène e […] Lire la suite

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 211 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les photophosphorylations liées à la photosynthèse »  : […] Plus tardivement, au cours de l'évolution (il y a 2 à 2,5 milliards d'années), sont apparues des cellules contenant des pigments susceptibles de convertir de l'énergie lumineuse absorbée à leur niveau en énergie électrique. Ces pigments sont les bactériochlorophylles puis les chlorophylles des cellules végétales. Dans les chloroplastes des plantes supérieures, la lumière absorbée par les chloro […] Lire la suite

CHIMIE PRÉBIOTIQUE, en bref

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 239 mots

Dans le numéro daté du 15 mai 1953 de la revue scientifique américaine Science , Stanley L. Miller, doctorant de Harold Urey à l'université de Chicago, relatait le résultat d'une expérience imaginée pour simuler les phases initiales de l'évolution chimique terrestre. L'idée d'une évolution chimique aboutissant à des molécules biologiques à partir de composés simples avait été esquissée par Charles […] Lire la suite

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « Les acides nucléiques »  : […] L'information génétique qui permet la formation d'une cellule fille identique à la cellule mère est contenue actuellement dans les acides nucléiques. Ce sont des chaînes très longues, constituées par la répétition de nucléotides. Chaque nucléotide se compose d'un sucre (le ribose pour l'ARN, doté d'un groupe OH, et le désoxyribose pour l'ADN), d'une base (purine ou pyrimidine) et d'un groupe phos […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->