BIÉLORUSSIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Biélorussie : carte physique

Biélorussie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Biélorussie : drapeau

Biélorussie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau


Nom officielRépublique de Biélorussie, Bélarus (BY)
Chef de l'État et du gouvernementAlexandre Loukachenko (depuis le 20 juillet 1994). Premier ministre : Siarhiej Rumas (depuis le 18 août 2018)
CapitaleMinsk
Langues officiellesbiélorusse, russe
Unité monétairerouble biélorusse (BYR)
Population9 845 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)207 595

Géographie

Un morceau de la grande plaine d'Europe du Nord

La Biélorussie est un pays de faible altitude, caractérisé par l'abondance des lacs (environ 4 000) et des collines modelées par les glaciers de l'ère quaternaire. Elle forme un trait d'union entre la plaine germano-polonaise et la plaine russe. Elle se trouve sur le plus court chemin entre la mer Baltique et la mer Noire, en suivant la vallée du Dniepr. Son altitude moyenne n'excède pas 159 mètres. On peut distinguer plusieurs ensembles régionaux dans ce paysage apparemment monotone. Le Nord et le Sud correspondent aux bassins de la Dvina et du Pripiat. Ce sont deux régions basses, souvent marécageuses, et forestières. Entre les deux, un troisième ensemble s'intercale, qui va de la frontière polonaise à la frontière russe. Son l'altitude moyenne est un peu plus élevée (150 à 200 mètres). Cette zone de collines correspond à la ligne de partage entre les fleuves qui se dirigent vers la mer Noire et ceux qui coulent vers la mer Baltique.

Comme dans les États baltes et en Russie, l'autre caractère important des paysages biélorusses est l'omniprésence de la forêt. Elle couvre environ 8 millions d'hectares, soit plus du tiers du territoire et huit fois la superficie de la forêt landaise. Les principaux massifs forestiers se trouvent dans la région de Polotsk, sur la haute vallée de la Berezina, le long de la vallée du Niémen et en Polésie (dans le sud du pays). Ces forêts restèrent longtemps inhabitées. Associées à l'étendue remarquable des zones de marécages, elles firent longtemps de la Biélorussie une région que les armées de passage préféraient éviter. L'armée napoléonienne en fit la cruelle expérience lors de la retraite de 1812, avec la traversée des grands massifs forestiers de la région de Borissov. En hiver, dans ces régions désertes, les soldats ne purent vivre sur le pays et en furent souvent réduits à manger leurs chevaux [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne
  • : doctorante à l'Institut d'études politiques de Paris

Classification


Autres références

«  BIÉLORUSSIE  » est également traité dans :

BIÉLORUSSIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/bielorussie/#i_38191

ALEXIEVITCH SVETLANA (1948- )

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 1 055 mots
  •  • 1 média

« Je n’écris pas l’histoire nue et sèche d’un fait ou d’un événement, j’écris l’histoire des sentiments. » Ainsi Svetlana Alexievitch caractérise-t-elle sa démarche créatrice. Journaliste et écrivain biélorusse d’expression russe, née en 1948 à Ivano-Frankivsk en Ukraine, d’un père biélorusse et d’une mère ukrainienne et ayant grandi en Biélorussie, elle est un exemple du mélange de cultures har […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/svetlana-alexievitch/#i_38191

BYKOV VASSIL (1924-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 160 mots

Écrivain biélorusse. Vassil Bykov est âgé de dix-sept ans lorsqu'il se porte volontaire dans l'armée en tant qu'artilleur. Ses premiers romans relatent son expérience de la Seconde Guerre mondiale dont il n'hésite pas à décrire les aspects les moins glorieux : Les morts ne souffrent pas (1966), Sotnikov (1970), La Meule des loups […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassil-bykov/#i_38191

C.E.I. (Communauté des États indépendants)

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 3 632 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des partenaires aux intérêts divergents engagés dans des coopérations à géométrie variable »  : […] Les pays membres de la C.E.I. présentent une grande diversité de poids économique, démographique et territorial (tableau 1) . Ils n'ont pas tous les mêmes intérêts. On distingue généralement trois groupes de pays : – Les « intégrationnistes ». C'est la Biélorussie qui va le plus loin, en acceptant, voire demandant, une union avec la Russie, effectivement consacrée en plusieurs étapes entre avril 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-des-etats-independants/#i_38191

DNIEPR

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 568 mots
  •  • 1 média

Long de 2 285 kilomètres et drainant un bassin de 504 000 kilomètres carrés, le Dniepr (le Borysthène des anciens Grecs) se classe en Europe au quatrième rang derrière la Volga, le Danube et l'Oural ; mais son débit moyen à l'embouchure (1 700 m 3 /s) reste sensiblement inférieur à celui de la Petchora, de la Dvina du Nord et même de la Néva. Le Dniepr traverse successivem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dniepr/#i_38191

KAZAKHSTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 8 815 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une politique géostratégique multivectorielle »  : […] La politique étrangère du président kazakh consiste, tout en s'alignant sur les propositions russes en matière d'union économique et de défense (traité de sécurité collective et union douanière au sein de la C.E.I., Organisation de coopération de Shanghai, Communauté économique eurasiatique, EurAzEC [EurAsianEconomicCommonwealth]), à ouvrir son pays à d'autres formes de coopération culturelle et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kazakhstan/#i_38191

LOUKACHENKO ALEXANDRE (1954- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 602 mots

Homme politique biélorusse, président de la République depuis 1994. Né le 30 août 1954 à Kopys, dans l'oblast de Vitebsk (Nord-Est), Alexandre Loukachenko effectue ses études à l'Institut d'enseignement de Moguilev et à l'Académie d'agriculture de Biélorussie. Dans les années 1970, il occupe le poste d'instructeur politique et sert dans l'armée durant cinq ans. Il est actif au sein des organisatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-loukachenko/#i_38191

MINSK

  • Écrit par 
  • Yann RICHARD
  •  • 535 mots
  •  • 1 média

La ville de Minsk apparaît pour la première fois dans une chronique du xi e  siècle. Centre d'une principauté dès le xii e  siècle, elle se trouva par la suite englobée tour à tour dans la principauté de Kiev, dans le grand-duché de Lituanie, dans la république polono-lituanienne et dans l'empire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minsk/#i_38191

NESTERENKO VASSILI (1934-2008)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 933 mots

Le physicien biélorusse Vassili Borissovitch Nesterenko restera dans l'Histoire comme un ardent défenseur des victimes de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Né le 2 décembre 1934, dans le village de Krasny Kout, dans la province de Lugansk, en Ukraine, Nesterenko est diplômé de l'université de technologie de Moscou en 1958 puis suit les cours supérieurs de l'Institut des moteurs de l'Académi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-nesterenko/#i_38191

TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • François-Xavier COGNÉ, 
  • Roland MASSE
  •  • 6 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le devenir de la centrale de Tchernobyl »  : […] L'arrêt définitif du dernier réacteur de la centrale de Tchernobyl, le 15 décembre 2000, constitue une étape importante dans la diminution des risques que cette installation continue de faire courir aux populations et à l'environnement. Il n'a pu être obtenu qu'après de longues discussions entre les autorités ukrainiennes et différentes instances internationales, notamment le G7 (groupe des sept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchernobyl/#i_38191

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 635 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La Rous kiévienne »  : […] La formation de l'État kiévien à partir du milieu du ix e  siècle, le rôle joué dans ce processus par les Varègues (Scandinaves) et le nom de Rous sous lequel cet État vint à être connu sont matières à controverse chez les historiens. Il est clair toutefois que cette formation fut liée à l'importance nouvelle de la route du Dniepr entre la Baltiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_38191

Voir aussi

Pour citer l’article

Yann RICHARD, Ioulia SHUKAN, « BIÉLORUSSIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bielorussie/