BICARBONATE

ACIDIFICATION DES OCÉANS

  • Écrit par 
  • Paul TRÉGUER
  •  • 2 203 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La chimie de l'océan et le dioxyde de carbone »  : […] À la différence d'autres gaz comme le di-oxygène (O 2 ), le CO 2 non seulement se dissout dans l'eau mais réagit avec elle pour former de l'acide carbonique (H 2 CO 3 ) qui, lui-même, se dissocie en ions bicarbonates (HCO 3 ) et en ions carbonates (CO 3 2– ) (fig. 1 ). En libérant des ions H + , ces réactions vont accro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acidification-des-oceans/#i_42767

ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 2 972 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le système acide carbonique-bicarbonate »  : […] Le plasma contient, à l'état normal, 1,65 g/l de bicarbonate, et 0,085 g/l d'acide carbonique (correspondant à 0,060 g/l de gaz carbonique dissous). Il existe un équilibre, défini par l'équation : En fait, l'acide carbonique est très faiblement dissocié, et les ions CO 3 H - sont à peu près exclusivement ceux des bicarbonates. L'application de la loi d'action de masse à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-acido-basique/#i_42767

EAU DURETÉ DE L'

  • Écrit par 
  • Cyrille GOMELLA
  •  • 305 mots

La dureté d'une eau traduit sa teneur globale en ions calcium (Ca ++ ) et magnésium (Mg ++ ). Elle est exprimée en degrés hydrotimétriques : un degré français correspond à 4 mg/l de calcium ou à 2,4 mg/l de magnésium. Les praticiens distinguent la dureté totale (titre hydrotimétrique, TH) et une de ses fractions : la dureté temporaire (titre alcal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/durete-de-l-eau/#i_42767

ENZYMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 12 668 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Catalyse par des ions métalliques »  : […] Cette catalyse est également fréquente en enzymologie. Le métal (le plus souvent divalent) peut agir de plusieurs manières, soit comme agent électrophile, soit comme agent nucléophile par son action sur le milieu, le solvant en particulier, soit encore en stabilisant un complexe enzyme substrat. Un exemple particulièrement documenté est celui de l'anhydrase carbonique, une enzyme ou plutôt une f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes/#i_42767

HÉMOGLOBINE

  • Écrit par 
  • Max Ferdinand PERUTZ
  •  • 3 877 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Effets coopératifs dans la fixation d'oxygène »  : […] On désigne sous ce nom l'interaction hème-hème et aussi d'autres mécanismes modifiant réversiblement l' affinité de l'hémoglobine pour l'oxygène. Cette affinité, et le coefficient de Hill qui l'exprime, dépendent de la concentration de divers facteurs dans le globule rouge : protons (atomes d'hydrogène dépourvus d'électrons dont la concentration peut être évaluée par le pH), dioxyde de carbone (C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemoglobine/#i_42767

MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 3 947 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  L'équilibre acido-basique et le pH du milieu intérieur »  : […] Le milieu intérieur est le lieu de transit de nombreux déchets acides ou basiques du métabolisme cellulaire : dioxyde de carbone, acides minéraux et organiques. Les liquides extracellulaires de tous les animaux ont une réaction légèrement alcaline et leur acidification (ou leur alcalinisation) excessive est incompatible avec la vie. Une des régulations les plus classiques du milieu intérieur des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interieur/#i_42767

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 497 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Excrétion des ions hydrogènes (H+) : rôle du rein dans l'équilibre acidobasique »  : […] Le rein est chargé d'éliminer la production quotidienne d'ions H + provenant du métabolisme, production qui est voisine de 1 mEq./kg de poids corporel, soit 70 mEq./j chez l'adulte. Ainsi, l'organisme se trouve protégé contre la menace constante d'acidose, qui ne serait que temporairement palliée par l'existence de substances tampons telles que les bicarbonates. Le rein c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rein/#i_42767

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS
  • , Universalis
  •  • 7 265 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Transport des gaz par le sang »  : […] Les molécules d'oxygène se dissolvent dans les liquides plasmatique et globulaire du sang. La quantité dissoute est très faible (0,3 ml pour 100 ml de sang) et insuffisante pour assurer les besoins de l'organisme. La plus grande partie de l'oxygène se combine chimiquement à un pigment, l' hémoglobine : 1 gramme d'hémoglobine peut fixer 1,34 ml d'oxygène pur en donnant de l' oxyhémoglobine. Un san […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-physiologie/#i_42767

VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS
  •  • 3 754 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Équilibre acide-base du milieu intérieur »  : […] La différence notable des tensions de dioxyde de carbone chez les animaux aquatiques et les animaux aériens a d'importantes répercussions sur l'équilibre acide-base dans le sang de ces deux catégories d'animaux. À un certain équilibre acide-base correspond une certaine concentration de l'ion hydrogène (proton H + ) ; cette concentration est exprimée par la notation pH, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-vie-dans-l-eau-et-dans-l-air/#i_42767