BIBLIOTHÈQUE D'ALEXANDRIE

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Yves EMPEREUR, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 5 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Monuments et nécropoles »  : […] Les monuments d'Alexandrie furent à l'échelle de la ville. Rien d'étonnant donc que le plus célèbre fut le Phare, ainsi nommé de l'île de Pharos où il était installé. Par sa hauteur, son élégance, ses proportions, avec ses tritons en bronze ornant les angles, la statue se dressant au sommet, le feu que des miroirs réfléchissaient au loin, le Phare, que nous font connaître les monnaies et un gobel […] Lire la suite

ARISTOPHANE DE BYZANCE (257 av. J.-C.?-? 180 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 193 mots

Directeur de la bibliothèque d'Alexandrie vers ~ 195, Aristophane de Byzance publia une version d'Homère, la Théogonie d'Hésiode, Alcée, Pindare, Euripide, Aristophane et peut-être Anacréon. Un grand nombre des « arguments » qui figurent au début des manuscrits de comédies et de tragédies grecques sont attribués à Aristophane de Byzance : ces études sur la comédie grecque servent de référence à d […] Lire la suite

BIBLIOTHÈQUES

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 8 913 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité »  : […] Le terme même de bibliothèkè est attesté pour la première fois en Grèce dans un texte de la seconde moitié du iv e siècle avant J.-C. Il n'est cependant question que de bibliothèques privées dans la Grèce classique. En revanche, on vit apparaître à l'époque hellénistique de grandes bibliothèques créées par les successeurs d'Alexandre. La plus célèbre fut fondée par Ptolémée Sôter (322-283) dans […] Lire la suite

CALLIMAQUE (env. 310-env. 243 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claude MEILLIER
  •  • 1 412 mots

Dans le chapitre « L'érudit »  : […] Novateur, Callimaque le fut encore dans un domaine qui n'était alors pas séparé de l'activité littéraire : l'érudition. On ne peut qu'évaluer l'importance de son rôle, d'abord par le nombre de ses disciples (Ératosthène et Aristophane de Byzance entre autres), ensuite par le travail de classement qu'il accomplit à la Bibliothèque royale d'Alexandrie, d'après le témoignage des Anciens : les Pinake […] Lire la suite

ÉRATOSTHÈNE DE CYRÈNE (275-195 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 414 mots

Savant grec, premier géographe de l'Antiquité, célèbre aussi comme bibliothécaire du musée d'Alexandrie, Ératosthène était contemporain d'Archimède (~ 287-~ 212), lequel lui adressa une lettre sur La Méthode , sorte de testament scientifique où le Syracusain révèle le secret de certaines de ses découvertes. Ératosthène, qui a sans doute suivi des études encyclopédiques à Cyrène, son pays natal, et […] Lire la suite

HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 8 767 mots

Dans le chapitre « Des rois à l'origine du mécénat »  : […] Autre manifestation de la magnificence royale, le mécénat attirait poètes, savants et artistes dans les nouvelles capitales, Alexandrie, Antioche, Pergame, mais également Syracuse. Ainsi s'explique la concentration, dans ces villes, de brillants esprits, sans que l'on doive considérer comme un phénomène nouveau l'attrait des cours hellénistiques. Car les grands tyrans de l'époque classique, depuis […] Lire la suite

LYCOPHRON (env. 320-env. 250 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 282 mots

Né à Chalcis en Eubée, Lycophron est chargé par Ptolémée Philadelphe de classer les comédies de la Bibliothèque d'Alexandrie. Il écrit un traité, aujourd'hui perdu, Sur la comédie . Il fait partie des poètes qui composent la pléiade alexandrine. Ses contemporains estimaient ses tragédies inspirées des grands tragiques grecs. Il nous reste de lui quatre vers tirés de la tragédie Les Pélopides et […] Lire la suite

PATRIMOINE, art et culture

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LENIAUD
  •  • 10 147 mots

Dans le chapitre « Patrimoine universel ou patrimoine d'identité »  : […] La question d'un passé commun de l'humanité ne va pas de soi. Libérateur des cités grecques, maître de l'Empire perse et roi d'Asie, Alexandre a voulu gommer la vieille opposition entre Grecs et barbares : la Grèce, désormais liée à l'Orient, élargit son appréciation des chefs-d'œuvre ; c'est à cette époque, nous l'avons vu, qu'apparaissent les premières listes d'édifices remarquables. La notion […] Lire la suite

PATRIMOINE CULTUREL ET CONFLITS ARMÉS

  • Écrit par 
  • Julien ANFRUNS
  •  • 3 404 mots
  •  • 4 médias

L’histoire des civilisations est jalonnée de conflits armés dont les exactions ont terriblement choqué les esprits, non seulement par leurs conséquences en termes de vies humaines, mais aussi par les offenses faites aux richesses culturelles. À cet égard, la conscience collective retient, comme le symbole d’une des plus grandes pertes pour la connaissance et le patrimoine culturel universel, la d […] Lire la suite

TEXTES (Grèce antique)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 798 mots

Dans le chapitre « Les manuscrits sur parchemin »  : […] Les inscriptions et les textes sur papyrus n'étant entrés véritablement dans le champ du savoir qu'au xix e  siècle, ce sont les manuscrits sur parchemin qui ont, pendant quinze siècles, assuré le rayonnement et la survie de la civilisation grecque : aussi chaque « renaissance » a-t-elle été d'abord un effort pour rassembler, publier et commenter les manuscrits des auteurs grecs. La première ent […] Lire la suite