B.V.R.B. (Bernard Van Risenburgh)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dynastie d'ébénistes parisiens, d'origine hollandaise. L'activité des Van Risenburgh s'étend du début du xviiie siècle (arrivée de Bernard Ier à Paris) à 1775 environ (date où son petit-fils Bernard III abandonne le métier pour se consacrer à la sculpture).

Bureau de dame

Bureau de dame

photographie

Bureau de dame par Bernard II van Risenburgh. Marqueterie de tulipier et de bois de rose, et bronzes dorés à l'or moulu (bronzes dorés au mercure et au feu). Environ 1750. Partridge Fine Arts, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

On connaît surtout les œuvres des deux derniers, Bernard II et Bernard III, estampillées du mystérieux sigle B.V.R.B. qui fut identifié par J.-P. Baroli. Ces ébénistes travaillaient surtout pour Hébert, Poirier ou Lazare Duvaux, marchands merciers qui commandaient à « Bernard, habile artiste » des meubles en laque ou vernis, d'autres à délicates marqueteries de motifs floraux ou à plaques de porcelaine, œuvres exceptionnelles dont ils étaient les revendeurs. Tous ces meubles révèlent la forte personnalité de leurs auteurs, dont le génie créateur s'exprime dans des formes recherchées (pieds doucement galbés, rareté de certains types d'armoires) mises en valeur par la variété des marqueteries et de nombreuses trouvailles dans les ornements de bronze. Tantôt des bronzes légers soulignent les contours, tantôt des motifs importants de style rocaille et d'une grande fantaisie encadrent les panneaux de laque ou de marqueterie sans jamais contrarier la ligne générale du meuble.

Les œuvres de Bernard II, déjà très recherchées de son vivant, marquent l'apogée du style rocaille, alors que les dernières productions de Bernard III dans la même tradition de laque et de bronze somptueux caractérisent la période de transition des années 1770.

—  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur au Musée national du château de Fontainebleau, professeur à l'École du Louvre

Classification


Autres références

«  B.V.R.B. (Bernard Van Risenburgh)  » est également traité dans :

MOBILIER

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 4 414 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le style Louis XV et le rococo »  : […] Le mobilier du xviii e  siècle, directement issu du baroque, est dominé par le style rocaille, caractérisé par des lignes sinueuses souvent dissymétriques, la profusion des motifs végétaux, feuillages et fleurs. Ce style est imposé en France par des ébénistes comme Charles Cressent qui fixe certains types de meuble, le bureau plat, la commode mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mobilier/#i_23169

Pour citer l’article

Colombe SAMOYAULT-VERLET, « B.V.R.B. (Bernard Van Risenburgh) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-van-risenburgh/