LYOT BERNARD (1897-1952)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Paris le 27 février 1897, mort au Caire le 2 avril 1952, Bernard Lyot est sans conteste le plus célèbre astronome français de la première moitié du xxe siècle. Observateur hors pair, inventeur génial, il a fortement marqué de son empreinte plusieurs générations de chercheurs. Ses travaux les plus marquants concernent la mesure de la polarisation de la lumière, qu'il appliquera à la détermination de la nature des surfaces de la Lune et des planètes, et l'observation du Soleil. Il réalise en 1938 un filtre monochromatique réglable permettant d'obtenir une image du Soleil dans n'importe quelle raie spectrale.

Toutefois, son apport principal est le coronographe (1930), qui permet d'observer la couronne solaire en dehors des éclipses totales. La brillance très faible de la couronne interdit en effet son observation avec les instruments habituels ; Lyot montrera que la lumière parasite provenant du disque solaire est due essentiellement aux imperfections de ces instruments et il réussira à éliminer ou à minimiser ces défauts. Lyot adjoindra au coronographe son filtre monochromatique afin de réaliser des images de la couronne dans des raies d'émission. Mettant à profit la polarisation de la lumière de la couronne, il réussira également à détecter celle-ci en lumière blanche jusqu'à un demi-rayon solaire du bord de l'astre du jour. Ses instruments sont toujours utilisés, au sol ou à bord de satellites.

—  James LEQUEUX

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

James LEQUEUX, « LYOT BERNARD - (1897-1952) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-lyot/